Guide des maladies

Sinusite aiguë

Sinusite aiguë

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Sinusite aiguë

Inflammation aiguë des sinus paranasaux.

La sinusite aiguë désigne une inflammation aiguë des sinus paranasaux. Le problème est fréquent et constitue une des premières causes de consultation médicale en première ligne.

Lire notre dossier sur les maladies de l'odorat.

 
Qu'est-ce qui cause une sinusite aiguë?

La sinusite aiguë survient le plus souvent après une infection des voies respiratoires supérieures (p. ex. rhume). Une résolution rapide des symptômes laisse suspecter une origine virale alors qu'une persistance et une aggravation de ces mêmes symptômes pointent vers une cause bactérienne.

Quels sont les signes et les symptômes d'une sinusite aiguë?

La sinusite se traduit habituellement par un écoulement nasal purulent (écoulement antérieur, donc le nez coule; écoulement postérieur, donc les sécrétions se retrouvent dans l'arrière-gorge), une congestion nasale (nez bouché) et une sensation de douleur, de pression et de plénitude aux sinus. Des maux de tête localisés ou diffus peuvent être présents. La sinusite peut aussi être accompagnée de fièvre, de toux, de fatigue, d'une diminution de l'odorat, d'une douleur dentaire ou d'une congestion de l'oreille moyenne.

L'examen physique peut révéler un gonflement ou un érythème (rougeur) au niveau de la région paranasale (autour du nez) ou périorbitaire (autour de l'orbite), une douleur à la palpation (toucher) ou à la percussion au doigt de ces mêmes régions, un épaississement de la muqueuse nasale et un écoulement purulent au niveau du pharynx postérieur.

Comment fait-on le diagnostic de sinusite aiguë?

Le diagnostic repose sur les caractéristiques cliniques de la maladie. Une radiographie des sinus n'est pas nécessaire à moins que la symptomatologie soit inhabituelle ou qu'un autre type de problème ou encore une complication soient suspectés.

Comment soigne-t-on une sinusite aiguë?

Le traitement est essentiellement de nature médicale. La suspicion d'une origine bactérienne de l'infection (fièvre, malaise général, écoulement purulent, etc.) commande l'utilisation d'une antibiothérapie par voie orale, généralement de l'amoxicilline.

Les antipyrétiques et les analgésiques (p. ex. acétaminophène, anti-inflammatoires non stéroïdiens) contribuent à soulager la fièvre et la douleur.

Une solution saline nasale, un décongestif nasal (à ne pas utiliser plus de trois jours de suite pour éviter une congestion de rebond) ou oral, un corticostéroïde topique peuvent être utilisés pour réduire les autres symptômes, sans constituer pour autant des traitements éprouvés.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Sinusite aiguë

Se connecter

S'inscrire