Guide des maladies

Roséole

Roséole

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Roséole

La roséole, aussi appelée sixième maladie, est une infection bénigne causée par un virus.

La maladie est causée par le virus herpèsvirus 6 (HVH-6). Elle touche principalement les enfants de 2 à 24 mois, mais les enfants de 2 à 4 ans peuvent aussi la contracter. La roséole est habituellement sans danger et les complications sont très rares. Les enfants peuvent contracter sans même que les parents s'en aperçoivent, si l'éruption cutanée est peu importante.

Bien qu'elle soit peu contagieuse, la roséole se transmet par le contact avec la salive d'une personne qui en est atteinte. La salive peut provenir des éternuements, de la toux ou simplement du fait de toucher une personne qui a le virus sur les mains ou d'autres parties de son corps.

Près de 90 % des adultes ont déjà eu la roséole.

La roséole est une infection courante causée par le virus herpèsvirus 6 (HVH-6). Elle touche surtout les enfants de 6 à 24 mois. Elle devient rare après 4 ans. Elle se transmet par la salive ou par les sécrétions des voies respiratoires (nasales ou buccales) d'une personne infectée.

La roséole se caractérise par une forte fièvre souvent supérieure à 39,5º C qui persiste de trois à cinq jours. La plupart des enfants ne sont pas très malades malgré la fièvre qui les afflige. Celle-ci peut être si forte qu'elle provoque des convulsions chez certains enfants. Lorsque la fièvre s'estompe, une éruption cutanée sous forme de petites tâches rosées localisées apparaît d'abord au tronc, puis s'étend au cou, au visage et aux membres. Les boutons prennent une teinte blanchâtre au toucher et peuvent être encerclés d'un anneau plus pâle. L'éruption dure d'un à deux jours.

Peu contagieuse, la roséole se transmet par les sécrétions (nez, bouche) ou par contact avec des objets ou des mains contaminées.

L'incubation est d'une dizaine de jours et la contagion cesse à l'apparition des boutons.

La forte fièvre associée à la roséole cause des convulsions fébriles chez certains enfants. Leur corps ou une partie de leur corps a alors des mouvements ou des contractions involontaires.

Le diagnostic de roséole ne peut être établi qu'après la fièvre, au moment de l'éruption cutanée.

La roséole est peu contagieuse et un traitement n'est pas nécessaire. Les complications sont très rares et l'immunité est permanente.

On peut administrer de l'acétaminophène ou de l'ibuprofène pour faire cesser la fièvre. On ne doit pas donner de l'ibuprofène à un enfant de moins de six mois sans avoir parlé à un médecin.

La roséole disparaît habituellement en une semaine.

Il n'existe aucun vaccin.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Roséole

Se connecter

S'inscrire