Guide des maladies

Psychose

Psychose

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Psychose

Maladie grave de la personnalité causée par un dysfonctionnement du cerveau.

Une personne psychotique perd contact avec la réalité. La maladie change sa façon de penser ou de se comporter, ses croyances et ses perceptions. Cet état peut être très bouleversant et stressant. Si elle n'est pas traitée de manière efficace, la psychose risque de perturber profondément la vie des personnes qui en sont atteintes et celle des membres de leur famille. La psychose est une maladie qui touche le cerveau. Elle peut être traitée.

La psychose est un trouble médical courant qui touche 3% de la population. Il s'agit d'une maladie grave causée par un dysfonctionnement du cerveau pouvant être traité.

Quelles personnes sont les plus susceptibles de développer une psychose?

La psychose peut frapper n'importe qui, autant les hommes que les femmes. Chez les hommes, la maladie se déclare souvent quelques années plus tôt que chez les femmes. Les symptômes psychotiques apparaissent généralement entre 16 ans et 30 ans. Soulignons par ailleurs que le risque de psychose est plus élevé chez les personnes qui ont des proches atteints d'une grave maladie mentale.

Quelles sont les causes de la psychose?

Il est difficile de déterminer la cause d'un premier épisode psychotique. La psychose est associée à plusieurs troubles médicaux dont la schizophrénie, la dépression, la psychose maniacodépressive et la toxicomanie. Un premier épisode psychotique peut être le signe de nombreuses maladies. C'est pourquoi il est important de passer un examen médical complet.

La personne psychotique peut avoir les symptômes suivants:

  • pensées confuses;
  • impression que ses pensées s'accélèrent ou ralentissent;
  • préoccupations bizarres;
  • impression que d'autres personnes manipulent ses pensées ou qu'elle peut

         contrôler les pensées des autres;

  • entendre des voix ou avoir des visions que personne d'autre ne peut percevoir;
  • se sentir «différente» ;
  • comportements inhabituels.

La psychose se manifeste parfois lentement et ses symptômes peuvent passer inaperçus ou être ignorés durant les premiers stades de la maladie. Dans d'autres cas, les symptômes apparaissent subitement et sont évidents pour la personne atteinte et pour son entourage. Ces symptômes diffèrent d'une personne à l'autre et peuvent varier avec le temps. La manifestation initiale des symptômes s'appelle «premier épisode psychotique».

Il est important de surveiller l'apparition des premiers symptômes et de demander de l'aide le plus tôt possible.

La psychose racontée

«Je pensais à un million de choses à la fois mais j'étais complètement désorganisé et incapable de faire quoi que ce soit. J'avais l'impression qu'on cherchait à me faire du mal et j'avais peur. Je passais de plus en plus de temps à végéter seul dans ma chambre. Je ne voulais plus voir mes amis ni ma famille. J'ai commencé à croire que la télévision envoyait des messages juste pour moi et à entendre des voix qui passaient des commentaires sur ce que je faisais. En y repensant aujourd'hui, je me rends bien compte que cela n'avait aucun sens mais à cette époque, ce que je vivais me semblait parfaitement normal et je n'en ai parlé à personne. Maintenant que je reçois des traitements, je sais que j'ai souffert d'un trouble mental appelé psychose.»

Dans le cadre du traitement, de faibles doses de médicaments antipsychotiques sont administrées et on fournit au patient et aux membres de sa famille tous les renseignements et le soutien dont ils ont besoin. Dans la mesure du possible, le traitement ne doit pas perturber les activités quotidiennes du patient. Le traitement de la psychose a énormément progressé au cours des dernières années. Dans plusieurs cas, il permet d'éviter l'hospitalisation et favorise une guérison plus rapide et plus complète.

En général, la psychose ne disparaît pas toute seule. Si elle n'est pas traitée, elle peut s'aggraver et perturber profondément la vie de la personne qui en souffre et des membres de sa famille.

Que faut-il faire?

Si vous-même ou une personne de votre entourage éprouvez des symptômes psychotiques:

Demandez immédiatement de l'aide. Beaucoup de gens attendent longtemps avant de se faire traiter. Or, la guérison est plus difficile lorsque le traitement est retardé.

Parlez-en avec votre médecin de famille. Ce dernier peut vous orienter vers un spécialiste pour une évaluation complète. En ce moment, l'intervention précoce auprès des personnes atteintes de psychose suscite beaucoup d'intérêt chez les intervenants en santé mentale. De nombreux professionnels de la santé se familiarisent d'ailleurs avec les approches thérapeutiques qui ont fait leurs preuves. Certaines villes canadiennes disposent de centres qui se consacrent exclusivement au traitement des premiers stades de la psychose.

Posez des questions et insistez pour avoir des réponses. Il est important de consulter un professionnel de la santé qui connaît bien les premiers stades de la psychose.

Informez-vous. Il existe déjà des ouvrages sur la psychose et les traitements les plus récents. Le Centre de toxicomanie et de santé mentale propose une brochure intitulée Le premier épisode psychotique que l'on peut se procurer en remplissant le formulaire du site Web. Les personnes qui lisent l'anglais peuvent également consulter le site de l'organisme australien Early Psychosis Prevention and Intervention Centre. Il est possible d'accéder gratuitement à Internet dans la plupart des bibliothèques.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Psychose

Se connecter

S'inscrire