Guide des maladies

Prévenir et guérir la gastroentérite

Prévenir et guérir la gastroentérite

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Prévenir et guérir la gastroentérite

La gastroentérite revient chaque année hanter les garderies et les familles, provoquant diarrhées, vomissements, fièvre et fatigue. Voici quelques conseils pour y faire face.

Souvent appelée «grippe intestinale», la gastroentérite a pourtant peu à voir avec la grippe ou l'influenza. Il s'agit d'une inflammation des parois de l'estomac et de l'intestin grêle qui provoque des nausées, des vomissements, des crampes abdominales et de la diarrhée.

On distingue deux types de gastroentérites. Les plus fréquentes, les gastroentérites virales, sont provoquées par le norovirus, chez les adultes, et le rotavirus, chez les enfants. Les gastroentérites bactériennes sont généralement dues à une intoxication alimentaire, causée par des salmonelles ou des bactéries (Shigella, E. coli, Clostridium difficile, etc.).

À lire: Quelle différence entre une gastro et une indigestion?

Comment se transmet la gastroentérite virale?

Le virus de la gastroentérite se transmet par contact avec une personne, une surface ou un objet contaminés. Des aliments et des boissons peuvent aussi être infectés par les mains mal lavées d'une personne malade ou par contact avec une surface infectée.

Les enfants de six mois à trois ans sont particulièrement à risque parce que leur système immunitaire est immature et qu'ils portent tout à leur bouche. Les personnes âgées et celles dont le système immunitaire est affaibli par une maladie ou par des médicaments immunosuppresseurs sont aussi plus susceptibles de contracter une gastroentérite.

Une personne atteinte est contagieuse dès l'apparition des symptômes et jusqu'à environ 48 heures après leur disparition. On peut aussi être infecté sans présenter de symptômes, ce qui ne nous empêche pas d'être contagieux.

Consultez notre dossier Maux hivernaux 

 

Signes et symptômes

Les symptômes les plus souvent observés sont de la diarrhée (selles molles, liquides), des nausées et des vomissements qui apparaissent subitement. Des crampes à l'estomac, des maux de tête, de la fatigue et une légère fièvre (38°C ou 101°F) peuvent être ressentis.

Les symptômes apparaissent habituellement de 24 à 48 heures après le contact avec le virus. Chez les adultes en santé, ils durent entre un et trois jours, mais peuvent persister jusqu'à sept jours.

 À lire aussi: 6 huiles essentielles pour booster son système immunitaire

Traitement

À moins de complications, la majorité des infections causées par le virus de la gastroentérite peuvent être soignées en quelques jours à la maison. Le traitement consiste surtout à prévenir la déshydratation.

Quand il y a des vomissements, on attend quelques heures après qu'ils ont cessé avant de manger pour permettre au système digestif de se remettre. En attendant, les adultes peuvent prendre des solutions orales de réhydratation, de l'eau ou du bouillon. On évite l'alcool et les boissons gazeuses. Les produits laitiers, les jus d'agrumes, la viande, les plats épicés, les aliments riches en gras ou contenant de la farine de blé, les fruits (à l'exception de la banane) et les légumes crus peuvent aggraver la diarrhée et les crampes.

Les enfants peuvent prendre une solution de réhydratation quand ils ont passé 30 minutes sans vomir. On en trouve en pharmacie, mais on peut en fabriquer en mélangeant un litre d'eau stérile, six cuillerées à café de sucre et une cuillerée à café de sel. (Autre recette: 360 ml de jus d'orange non sucré, 600 ml d'eau bouillie refroidie et 1/2 c. à thé de sel.) Il est conseillé de commencer par une cuillerée à soupe de solution toutes les 10 minutes, puis d'augmenter la dose graduellement. Si les vomissements reprennent, on attend 30 minutes, puis on réessaie.

On ne prend des médicaments que si le médecin le recommande.

 

Prévention

Quelques trucs pour diminuer les risques de contracter ou de transmettre la gastroentérite:

  • Se laver les mains à l'eau chaude et au savon souvent (surtout avant de manger ou de préparer les repas, après être allé aux toilettes et après avoir changé une couche).
  • Laver rapidement les vêtements souillés par la diarrhée ou les vomissements.
  • Nettoyer tout objet souillé par la diarrhée ou les vomissements avec un javellisant.
  • Éviter de partager des serviettes de bain, des ustensiles ou de la nourriture avec une personne qui a la gastroentérite.
  • Utiliser des couches assorties d'un revêtement extérieur imperméable ou des culottes de plastique.

Il existe depuis 2006 un vaccin contre la gastroentérite à rotavirus à administrer aux bébés à partir de six semaines. La vaccination comporte deux ou trois doses, données par voie orale, avec un intervalle d'au moins un mois entre les doses.

Quand consulter?

Il faut consulter un médecin si l'un ou l'autre des symptômes suivants se manifeste.

Chez le nourrisson et l'enfant:

  • Une soif importante et des couches sèches, les yeux cernés, la bouche sèche, l'absence de larmes.
  • Des urines très foncées ou très peu abondantes, une bouche sèche ou des étourdissements.
  • Du sang dans les selles, qui peut être rouge ou noir.
  • Une léthargie ou un sommeil excessif.
  • Des vomissements et des diarrhées qui durent depuis plus de six heures.
  • Une fièvre supérieure à 38,5°C (101,3°F).
  • Une respiration rapide, haletante.

À lire aussi: À l'urgence avec un enfant: quelques conseils

Chez l'adulte:

  • Des vomissements ou de la diarrhée qui mènent à des symptômes de déshydratation.
  • Incapacité d'uriner durant plus de 12 heures.
  • Vomir du sang ou avoir du sang dans les selles.
  • De fortes douleurs abdominales durant plus de 2 heures.
  • Une fièvre de 40°C (104°F) ou plus.

Références

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Prévenir et guérir la gastroentérite

Se connecter

S'inscrire