Guide des maladies

Otite moyenne aiguë

Otite moyenne aiguë

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Otite moyenne aiguë

L’otite moyenne aiguë est une infection de l’oreille très courante chez les enfants de 6 mois à 3 ans; 75 % des enfants ont au moins un épisode avant l’âge d’un an.

L'otite moyenne affecte l'oreille lorsque la trompe d'Eustache fonctionne moins bien en raison de plusieurs facteurs, dont la congestion nasale. À cause de cette congestion, l'air parvient moins bien à l'oreille moyenne et elle est remplacée par du liquide. Le tympan et les trois petits osselets vibrent donc moins bien, ce qui entraîne une diminution temporaire de l'audition. L'enfant atteint d'otite entend alors comme s'il avait la tête dans l'eau et les sons sont déformés.

La pression exercée sur le tympan par le liquide cause beaucoup de douleur et est responsable de l'inconfort associé à l'otite. Elle peut aussi entraîner une perforation du tympan et provoquer un écoulement de pus et de sang. Cette rupture du tympan soulagera souvent la douleur et guérira d'elle-même.

Il existe deux types d'otites moyennes: la forme aiguë et la forme séreuse.

La forme aiguë est une inflammation de l'oreille moyenne causée par une infection virale ou bactérienne. Elle fait généralement suite à une grippe ou à une infection des voies respiratoires. Les micro-organismes migrent des voies respiratoires jusqu'au tympan et causent l'inflammation. Ce type est très fréquent entre l'âge de 3 mois et 3 ans. Les enfants en garderie en font généralement davantage puisqu'ils sont plus exposés aux microbes. La guérison se fait de façon spontanée dans 85 % des cas, mais l'utilisation d'antibiotiques peut être conseillée.

L'otite moyenne séreuse est causée par l'accumulation de liquide non infecté derrière le tympan due à une guérison incomplète d'une otite moyenne aiguë ou à un mauvais drainage de l'oreille par la trompe d'Eustache. Ce type d'otite n'est pas causé par un virus ou une bactérie, c'est pourquoi les antibiotiques ne constituent pas une solution efficace pour la traiter. Plus de 40 % des otites chez les enfants sont d'origine séreuse. L'otite séreuse se résout d'elle-même. Si elle persiste plus de trois mois ou si elle est associée à un retard de langage, il faut placer des tubes d'aération au niveau du tympan

Les infections de l'oreille à répétition ou qui durent longtemps, peuvent endommager le tympan et les structures de l'oreille interne.

Les autres complications de l'otite moyenne, bien que rares, sont la labyrinthite, la mastoïdite, la méningite et le cholestéatome. La labyrinthite est une forme d'otite interne.

Note: on ne parle pas ici de l'otite externe, qui est souvent contractée lors de la baignade.

Dans la majorité des cas, ce sont les bactéries (microbes) qui sont responsables de l'otite moyenne.

Après un rhume, il arrive que la trompe d'Eustache, qui relie l'oreille moyenne à l'arrière de la gorge, n'arrive plus à évacuer le liquide d'inflammation. Il y a alors une variation de pression et une accumulation de liquide à l'intérieure de l'oreille moyenne, créant un milieu propice à la multiplication de microbes.

Certaines personnes sont plus vulnérables aux otites:

  • Les bébés prématurés;
  • Les jeunes enfants, qui ont des trompes d'Eustache plus courtes;
  • Les enfants qui fréquentent un milieu de garde, parce qu'ils ont tendance à avoir plus de rhumes;
  • Les enfants qui ont des allergies ou qui sont exposés à la fumée de cigarette. La fumée peut irriter la trompe d'Eustache et favoriser l'otite;
  • Les enfants qui n'ont pas été allaités. Le lait maternel contient des anticorps qui contribuent à lutter contre les infections;
  • Les enfants nourris au biberon et qui avalent leur lait en position couchée. Le lait peut pénétrer dans la trompe d'Eustache, ce qui accroît le risque d'otite;
  • Les enfants qui ont une fente palatine;
  • Les enfants d'ascendance inuit ou des Premières nations.
  • Les enfants atteints de trisomie 21

L'otite peut devenir récurrente lorsque du liquide infecté demeure dans l'oreille après une otite aiguë, lorsqu'un tympan perforé n'est pas refermé ou en présence d'allergies non traitées.

L'otite moyenne n'est pas toujours douloureuse. Un enfant peut faire une otite sans avoir « mal aux oreilles ».

Elle se manifeste par une fièvre inexpliquée, de l'irritabilité, de la difficulté à dormir. Il arrive que les enfants se tirent les oreilles parce qu'ils ont mal et ils peuvent avoir de la difficulté à entendre les faibles sons. L'enfant peut manquer d'appétit et présenter une infection à un œil. Les nourrissons pleureront davantage et dormiront moins bien.

Si du liquide s'écoule de l'oreille, c'est un signe de perforation. Il faut consulter un médecin. Ce liquide peut contenir des microbes.

Chez les adultes, l'otite moyenne provoquera une douleur à l'oreille qui peut irradier jusqu'à la tête, une sensation d'oreille bouchée entraînant une baisse d'audition, des vertiges, un manque d'énergie, une difficulté à dormir et de la fièvre. Un rhume précède souvent l'otite moyenne.

Pour diagnostiquer l'otite, les médecins examinent la membrane du tympan au moyen d'une lumière spéciale, l'otoscope.

Pour traiter l'otite moyenne, les médecins prescrivent presque toujours des antibiotiques aux nourrissons de moins de 6 mois et aux enfants qui ont de graves troubles médicaux. Chez les enfants plus âgés qui ne ressentent pas trop de malaise ou qui ne font pas une forte fièvre, le médecin attendra probablement de 48 heures à 72 heures (2 à 3 jours) pour voir si l'otite ne guérit pas d'elle-même.

Il est possible d'administrer de l'acétaminophène ou de l'ibuprofène aux enfants atteints pour soulager la douleur. Ce traitement sera recommandé que si l'enfant boit plutôt bien et s'il est âgé de plus de six mois. Pour les plus jeunes, il est conseillé de consulter le médecin avant de donner un de ces médicaments.

Les médicaments en vente libre ne devraient pas être administrés aux bébés et aux enfants de moins de 6 ans sans avoir d'abord consulté un médecin.

Généralement, les enfants se sentent mieux après une journée sous antibiotiques. Mais il est important de donner la médication conformément aux directives et de poursuivre jusqu'à la fin de la prescription pour s'assurer que l'infection a disparu.

Certains enfants font régulièrement des otites et finissent par éprouver des difficultés à entendre en raison d'une accumulation de liquide dans l'oreille moyenne. Un otorhinolaryngologiste peut alors suggérer d'implanter des tubes à travers le tympan pour maintenir une pression normale des deux côtés du tympan et faciliter l'évacuation du liquide. L'opération se fait dans la journée et l'enfant n'a pas à séjourner à l'hôpital.

  

Lire Les soins chiropratiques pour les otites.

On doit se laver régulièrement les mains et celles de l'enfant pour réduire les risques de rhume et par conséquent la congestion nasale. L'enfant doit avoir un nez propre et dégagé, on s'assure donc de le nettoyer régulièrement à l'aide d'eau salée, un compte-goutte dans chaque narine, une à deux fois par jour. Ce qui se trouve dans le nez se retrouve facilement derrière les tympans à cause de la position de la trompe d'Eustache.

Il est recommandé de ne pas donner le biberon à un bébé lorsqu'il est en position couchée et de ne pas donner de suce trop souvent.

Les enfants allaités dans les premiers mois de vie sont moins sujets aux otites, alors que ceux exposés à la fumée secondaire du tabac courent plus de risque d'attraper des otites.

Il est aussi possible de faire administrer aux enfants le vaccin contre le pneumocoque, s'il a au moins deux mois, ainsi que le vaccin annuel contre l'influenza (grippe).

  

Voir La bonne technique du lavage de mains.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Otite moyenne aiguë

Se connecter

S'inscrire