Guide des maladies

Maladie de Behçet

Maladie de Behçet

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Maladie de Behçet

Maladie inflammatoire chronique polysystémique qui peut notamment entraîner la cécité (LMEA)

La maladie de Behçet est un trouble inflammatoire chronique ponctué d'épisodes d'exacerbation et de rémission. La majorité des symptômes causés par cette maladie auto immune sont attribuables à une inflammation des vaisseaux sanguins (vasculite). Cette maladie de la vue peut entraîner la cécité, un accident vasculaire cérébral, l'enflure de la moelle épinière et des complications intestinales.

La cause de la maladie de Behçet est inconnue. Cependant, on a noté la présence d'un virus chez certaines personnes atteintes de cette maladie.

Quelle est la fréquence de la maladie de Behçet ?

La maladie de Behçet est fréquente au Moyen Orient, en Asie et au Japon, mais elle est rare au Canada, aux États Unis et en Europe. Dans les pays du Moyen Orient et d'Asie, cette maladie touche davantage les hommes que les femmes. Ailleurs dans le monde, elle touche majoritairement les femmes. Bien que la maladie de Behçet apparaisse surtout durant la vingtaine ou la trentaine, elle peut survenir à tout âge.

Les symptômes de la maladie de Behçet comprennent des ulcères récurrents dans la bouche (semblables à des aphtes) et sur les parties génitales, de même que l'inflammation des yeux. Ce trouble peut également causer divers types de lésions de la peau, l'inflammation des articulations, l'inflammation des intestins et la méningite (inflammation des membranes du cerveau et de la moelle épinière).

L'inflammation des yeux, qui se manifeste dans plus de la moitié des cas de maladie de Behçet, peut causer une vision trouble, de la douleur et de la rougeur. 

La maladie de Behçet touche plusieurs systèmes de l'organisme. Elle peut intéresser tous les organes ainsi que le système nerveux central et le cerveau, causant une perte de mémoire et des troubles de la parole, de l'équilibre et du mouvement.

L'inflammation des articulations, qui survient chez plus de la moitié des personnes atteintes de la maladie de Behçet, cause de la douleur et de la rigidité, particulièrement aux genoux, aux chevilles, aux poignets et aux coudes. L'arthrite résultant de la maladie de Behçet se manifeste habituellement durant quelques semaines et n'entraîne aucune lésion permanente des articulations.

Le traitement de la maladie de Behçet consiste à atténuer les symptômes afin d'apaiser les malaises et de prévenir des complications graves. On peut avoir recours à des médicaments pour réduire l'inflammation et réguler le système immunitaire. Un traitement immunosuppressif est parfois indiqué également.

Étant donné que la maladie de Behçet touche différentes parties du corps, les personnes atteintes doivent habituellement consulter plusieurs médecins pour leur traitement. Il peut être utile qu'un médecin coordonne l'ensemble des traitements et surveille les effets secondaires éventuels des médicaments. Ce médecin est souvent un rhumatologue, c'est à dire un spécialiste des troubles inflammatoires comme l'arthrite.

On peut faire appel aux spécialistes ci-dessous pour traiter les symptômes touchant différents systèmes de l'organisme.

  • Gynécologue (traitement des lésions génitales chez la femme)
  • Urologue (traitement des lésions génitales chez l'homme)
  • Dermatologue (traitement des lésions génitales chez les hommes et les femmes et des troubles de la peau ou des muqueuses)
  • Ophtalmologiste (traitement de l'inflammation des yeux)
  • Gastroentérologue (traitement des troubles digestifs)
  • Hématologue (traitement des troubles sanguins)
  • Neurologue (traitement des troubles du système nerveux central)
Les médicaments

Les médecins peuvent prescrire des crèmes ou des pommades à appliquer directement sur les lésions causées par la maladie de Behçet, en vue de soulager la douleur et les malaises. Ces produits contiennent habituellement des corticoïdes ou d'autres anti-inflammatoires. Ils peuvent aussi contenir un anesthésique destiné à apaiser la douleur. L'administration par voie orale de colchicine et de thalidomide peut également être utile. Ces médicaments sont souvent employés pour traiter les lésions sur les parties génitales ou à l'intérieur de la bouche.

L'inflammation des articulations liée à la maladie de Behçet est souvent traitée à l'aide d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) comme l'ibuprofène ou l'AAS ou de corticoïdes comme la cortisone.

Les corticoïdes sont utiles pour soulager les symptômes qui accompagnent les stades précoces de la maladie et les poussées aiguës. Des immunosuppresseurs peuvent également être employés pour atténuer l'inflammation dans tout l'organisme et réduire le nombre de poussées de la maladie. Des immunosuppresseurs sont habituellement prescrits aux personnes atteintes de la maladie de Behçet qui présentent des troubles oculaires ou des troubles du système nerveux central. On peut soulager les troubles intestinaux liés à la maladie au moyen de sulfasalazine.

Exercice

L'exercice aide à soulager la douleur et à freiner la détérioration des articulations. L'exercice aide également à maintenir un poids santé et à réduire l'effort exercé sur les articulations. Les exercices ciblant les articulations enflammées renforcent les muscles qui entourent ces articulations, ce qui contribue à atténuer la douleur.

Bien qu'il soit important de se reposer durant les poussées de la maladie, les médecins recommandent habituellement la pratique d'exercices modérés comme la natation ou la marche une fois que les symptômes se sont atténués ou résorbés.

Les exercices d'étirement d'intensité modérée peuvent aider les personnes atteintes de la maladie de Behçet à maintenir la force et la souplesse des muscles et des tendons qui entourent leurs articulations enflammées. Les activités aérobie sans sauts comme la natation, la marche, l'aquaforme et le vélo stationnaire peuvent aider à maintenir la force et la souplesse des muscles tout en augmentant l'endurance.

Outre leurs symptômes physiologiques, les personnes atteintes de la maladie de Behçet présentent souvent des signes de détresse psychologique et de dépression. En acquérant des stratégies pour maîtriser ces symptômes, on peut reprendre le dessus sur la maladie et retrouver un certain optimisme. Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, les personnes atteintes doivent établir des liens étroits avec leurs médecins et leurs thérapeutes et participer activement à leur traitement.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Maladie de Behçet

Se connecter

S'inscrire