Guide des maladies

Leucémie

Leucémie

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Leucémie

La leucémie est un cancer qui se forme dans les cellules souches de la moelle osseuse. En 2014, la Société canadienne du cancer estimait que 5900 Canadiens recevraient un diagnostic de leucémie.

La leucémie est un cancer qui se forme dans les cellules souches de la moelle osseuse, la matière qui se trouve au centre de la plupart des os et où sont fabriquées les cellules sanguines. La leucémie apparaît lorsque des cellules souches sanguines subissent une transformation qui rend leur mode de croissance ou leur comportement anormal. Les cellules souches du sang peuvent devenir des cellules souches myéloïdes ou des cellules souches lymphoïdes.

Les cellules souches myéloïdes se développent en trois types de cellules sanguines: les globules blancs (aussi appelés granulocytes et monocytes, qui aident à prévenir et à combattre les infections en détruisant les bactéries), les globules rouges (érythrocytes ou hématies, qui servent à transporter l'oxygène dans toutes les parties du corps) ainsi que les plaquettes (qui aident à maîtriser les saignements après une blessure en formant des caillots).

Les cellules souches lymphoïdes se transforment en lymphocytes, un autre type de globules blancs qui se trouvent généralement dans les ganglions lymphatiques et le système lymphatique (rate, sang), et qui fabriquent des anticorps contribuant à combattre les infections.

La forme de leucémie diagnostiquée dépend du type de globules blancs atteints (myéloïdes ou lymphoïdes) et de la rapidité à laquelle se multiplient les cellules cancéreuses: une leucémie est aiguë si elle est soudaine et si elle évolue rapidement (quelques jours ou semaines), tandis qu'elle est chronique si elle évolue lentement (au fil des mois ou des années).

Les quatre formes les plus répandues de leucémie sont les suivantes:

  • Leucémie aiguë lymphoblastique (LAL);
  • Leucémie aiguë myéloblastique (LAM);
  • Leucémie lymphoïde chronique (LLC);
  • Leucémie myéloïde chronique (LMC).

Chaque type de leucémie évolue de façon distincte et doit être traité différemment.

À lire aussi: Dominique Demers: après le cancer, la vie!

La leucémie n'est pas attribuable à une cause unique, mais certains facteurs pourraient accroître le risque qu'une personne soit atteinte d'un type donné.

L'âge est l'un de ces facteurs. Certains types de leucémie sont plus fréquents chez les enfants, alors que d'autres sont plus susceptibles de toucher les adultes.

La leucémie est parfois diagnostiquée plusieurs années après l'exposition à des doses très élevées de radiation (bombe atomique ou accident nucléaire, par exemple), à la radiothérapie (pour traiter un cancer ou d'autres affections médicales), à la chimiothérapie (pour traiter un cancer), à l'association de la radiothérapie et de la chimiothérapie ou à l'exposition au benzène ou au formaldéhyde.

Certains troubles génétiques (comme le syndrome de Down, l'anémie de Fanconi, l'ataxie-télangiectasies et le syndrome de Bloom) sont associés à un risque accru de leucémie.

Toutefois, la plupart des personnes atteintes de leucémie ne présentent aucun de ces facteurs de risque.

À lire aussi: L'importance de bouger quand on a le cancer

Une leucémie est chronique si elle évolue lentement, et aiguë si elle évolue rapidement. Les cellules leucémiques supplantent graduellement les globules normaux dans la moelle osseuse.

Leucémie aiguë
Les symptômes de la leucémie aiguë peuvent être semblables à ceux de la grippe et se manifestent habituellement de manière soudaine et progressent rapidement (en quelques jours ou en quelques semaines).

Leucémie chronique

Il n'est pas rare que les personnes atteintes de leucémie chronique ne présentent aucun symptôme ou peu de symptômes lors des premiers stades. Dans bien des cas, la maladie est diagnostiquée lors d'une analyse sanguine de routine. Lorsque les signes et symptômes apparaissent, ils sont souvent vagues et peuvent être facilement confondus avec ceux de maladies plus courantes. Souvent, les patients disent simplement qu'ils ne se sentent pas bien.

Les signes et symptômes varient selon les différents types de leucémie. Ils peuvent inclure les manifestations suivantes:

  • Fatigue;
  • Sensation générale de malaise;
  • Fièvre;
  • Perte de poids;
  • Perte d'appétit;
  • Anémie (essoufflement, palpitations cardiaques, teint pâle, faiblesse, étourdissements);
  • Infections fréquentes (poumons, voies urinaires, gencives, contour de l'anus, feux sauvages);
  • Saignements (ecchymoses répandues, saignements de nez fréquents ou abondants, gencives qui saignent, saignements entre les menstruations ou menstruations abondantes, taches rouges sur la peau);
  • Maux de gorge;
  • Sueurs nocturnes;
  • Maux de tête;
  • Vomissements;
  • Troubles de la vision;
  • Douleurs dans les os ou les articulations;
  • Hypertrophie des ganglions lymphatiques (cou, aisselles, aines, au-dessus des clavicules);
  • Inconfort au niveau de l'abdomen ou sensation de plénitude;
  • Troubles de la vue ou lésions dans les yeux;
  • Enflure des testicules.

Les signes et symptômes décrits ci-dessus ne sont pas nécessairement annonciateurs de la leucémie; ils peuvent avoir d'autres causes. Pour en avoir le cœur net, il est important de consulter un médecin.

À lire aussi: Deux livres pour une maman qui a le cancer

Comment la leucémie est-elle diagnostiquée?

Avant d'envisager l'éventualité d'une leucémie, votre médecin vous interrogera sur votre état de santé (antécédents personnels et familiaux, signes et symptômes) et vous examinera. Il faut généralement effectuer un certain nombre de tests spéciaux pour confirmer un diagnostic de leucémie. En voici quelques-uns:

Analyses sanguines
Prélèvement d'échantillons de sang dans le but de vérifier le nombre et l'apparence des différents types de cellules sanguines. D'autres analyses sanguines indiquent si le fonctionnement des organes est normal ou s'il pourrait être altéré par une leucémie. Il arrive que la leucémie soit décelée lors d'une analyse sanguine effectuée pour une tout autre raison.

Techniques d'imagerie
Tests (radiographie, échographie, tomodensitométrie [TDM] et imagerie par résonance magnétique [IRM]) permettant d'effectuer un examen approfondi des organes, des tissus et des os. Ces examens peuvent causer de l'inconfort, mais ils ne sont généralement pas douloureux.

Ponction lombaire (ou rachicentèse)
Intervention consistant à introduire une aiguille spéciale entre les vertèbres de la colonne vertébrale afin d'aspirer un échantillon du liquide entourant la moelle épinière. Cet échantillon est examiné au microscope afin de vérifier la présence de cellules cancéreuses. Cette intervention est pratiquée sous anesthésie locale.

Biopsie
Intervention généralement requise pour établir avec certitude un diagnostic de leucémie. Elle consiste à prélever des cellules de la moelle osseuse afin de les examiner au microscope. Si les cellules sont cancéreuses, on pourrait ensuite déterminer la rapidité à laquelle elles se multiplient. Il existe de nombreux types de biopsies.

Les interventions suivantes peuvent servir à confirmer un diagnostic de leucémie:

Biopsie des ganglions lymphatiques
Prélèvement d'une partie ou de la totalité d'un ganglion, à l'aide d'une aiguille et sous anesthésie locale, s'il est facilement atteignable. Si le ganglion se situe plus loin dans le thorax ou l'abdomen, il faudra peut-être effectuer la biopsie sous anesthésie générale.

Cytogénétique
Une analyse des chromosomes (la cytogénétique) peut être pratiquée sur un échantillon de moelle osseuse pour vérifier une éventuelle modification des chromosomes. Ce test permet de déterminer le type de leucémie et, par conséquent, le traitement approprié.

À lire aussi: Garder le moral malgré le cancer

Quels sont les traitements pour la leucémie?

Les médecins prendront en considération l'âge, le type de leucémie, la présence d'anomalies chromosomiques (génétiques) et l'état de santé globale du patient afin de déterminer le plan de traitement. Le patient participe au choix final des traitements.

Les personnes atteintes d'un cancer reçoivent souvent une combinaison de traitements. Pour la leucémie, le traitement peut inclure les éléments suivants:

  • Chimiothérapie;
  • Greffe de cellules souches;
  • Radiothérapie;
  • Traitement ciblé pour les personnes porteuses du chromosome Philadelphie (Ph+);
  • Traitement de soutien pour maîtriser les complications dues au traitement.

Pendant le traitement
Voyez comment vous pouvez atténuer et contrôler la douleur de même que l'inconfort, les effets secondaires et le stress pendant que vous suivez vos traitements contre le cancer.

Essais cliniques
Les essais cliniques sont des études scientifiques ayant pour but d'évaluer de nouvelles méthodes de prévention, de traitement du cancer et de réduction des effets secondaires. Demandez à votre médecin s'il existe un essai clinique qui pourrait constituer une option de traitement dans votre cas.

Traitements complémentaires et parallèles
Certaines personnes ont recours à des traitements complémentaires ou parallèles en plus ou au lieu des traitements ou des médicaments classiques. Si vous optez pour l'une de ces approches, dites-le à votre médecin, car elle pourrait avoir des effets sur vos tests ou vos traitements.

À lire aussi: Votre métier en 5 questions: kinésio-oncologue

Soutien
Chaque personne vit la maladie d'une façon unique. Dans tous les cas (cancer nouvellement diagnostiqué, traitement en cours ou rôle d'aidant auprès d'une personne atteinte de cancer), la personne touchée et sa famille devront probablement régler de nombreux problèmes pratiques, prendre des décisions difficiles et gérer toute une gamme d'émotions.

Services
Au besoin, il est possible de bénéficier d'une aide pratique: transport au centre de traitement, groupes d'entraide et services communautaires.

Suivi
Il est important que le médecin surveille régulièrement l'évolution de l'état du patient, même lorsque le traitement est terminé. Au début, les visites de suivi auront lieu tous les trois mois et pourront ensuite être espacées. Le médecin recommandera des visites périodiques pour évaluer l'état de santé général du patient, mais il ne faut pas hésiter à prendre rendez-vous en cas de signes inhabituels ou inquiétants.

Les personnes atteintes de leucémie doivent être extrêmement prudentes et prendre des mesures de protection afin de prévenir les infections et les saignements. Par conséquent, il faudrait:

  • éviter tout contact avec des personnes souffrant de n'importe quel type d'infection;
  • se laver les mains fréquemment;
  • recevoir tous les vaccins recommandés;
  • consulter un médecin avant d'entreprendre un voyage.

Si une infection survient malgré toutes les précautions prises, un traitement s'impose dans les plus brefs délais. Les transfusions sanguines peuvent être nécessaires si les saignements sont importants ou si le nombre de plaquettes sanguines est insuffisant.

À lire aussi: Cancer du sein

Réduisez votre risque personnel de cancer
Réduire son risque personnel de cancer, c'est agir concrètement de manière à prévenir l'apparition de la maladie. Votre style de vie de même que votre environnement de vie ou de travail peuvent avoir un effet positif ou négatif sur ce risque. Il faut toutefois savoir qu'un risque faible ne signifie pas que vous n'aurez jamais le cancer, mais qu'il est peu probable que vous en soyez atteint. Un risque élevé signifie que les probabilités de développer un cancer sont plus grandes, mais pas absolues.

Le cancer n'est pas attribuable à une seule cause, mais certains facteurs pourraient accroître le risque qu'une personne en soit atteinte. C'est ce que l'on appelle des facteurs de risque. Certains sont impossibles à modifier, comme l'âge et les antécédents familiaux de cancer (hérédité).

D'autres sont liés à des habitudes quotidiennes que vous pouvez changer. En voici quelques exemples:

  • Ne pas fumer et éviter la fumée du tabac;
  • Adopter un régime alimentaire sain;
  • Faire de l'activité physique tous les jours;
  • Maintenir un poids santé;
  • Limiter sa consommation d'alcool;
  • Réduire son exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil ou des appareils de bronzage artificiel, comme les lits de bronzage;
  • Éviter l'exposition aux polluants environnementaux;
  • Bien connaître son corps et signaler tout changement à son médecin ou à son dentiste;
  • Suivre les règles de santé et de sécurité lors de l'utilisation des produits dangereux à la maison ou au travail.

À lire aussi: Témoignages: quand le cancer frappe

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Leucémie

Se connecter

S'inscrire