Guide des maladies

Grippe (Influenza)

Grippe (Influenza)

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Grippe (Influenza)

La grippe, aussi nommée influenza, est une maladie infectieuse et contagieuse qui peut s’accompagner de fièvre, d’une sensation de faiblesse, de toux sèche et de douleurs musculaires.

La grippe ou influenza est une infection virale du système respiratoire. La grippe est très contagieuse et se manifeste toujours sous forme d'épidémie: la maladie touche un grand nombre d'individus en même temps dans une région donnée. Elle frappe surtout au cours de la période allant de la fin de l'automne à la fin de l'hiver.

La plupart des virus de la grippe sont connus des chercheurs et peuvent être isolés dans un vaccin.Les personnes susceptibles d'être les plus durement touchées par la grippe sont les personnes âgées de plus de 65 ans et les malades chroniques (asthmatiques, cardiaques, diabétiques, sidéens, cancéreux).  Ceux et celles qui soignent ces personnes ou qui travaillent en milieu hospitalier sont aussi plus à risque de la contracter facilement.

La grippe est causée par le virus influenza, de type A ou B. On compte plusieurs souches; les plus connues sont les grippes de Hong Kong et de Singapour. Les virus sont transmis par les gouttelettes de la salive et c'est par les mains qu'ils voyagent. Ils sont transmis de mains à mains et se déposent sur les objets que l'on manipule. Plus tard, quand les mains sont portées à la bouche, aux yeux ou au nez, les virus en profitent pour faire leur nid sur les muqueuses et hop! le tour est joué!  Ils s'attaquent aux cellules du système respiratoire, se reproduisent et s'installent pour de bon.

Le virus de la grippe est tenace et peut séjourner longtemps sur la surface de la peau ou sur des objets non poreux comme les appareils téléphoniques, les claviers d'ordinateurs, les ustensiles, les poignées de portes, etc. Leurs moyens de transport favoris sont les gouttelettes d'eau expulsées par le corps par la respiration, les éternuements, la toux et l'écoulement nasal.  L'incubation du virus dure d'une à deux journées et les personnes atteintes sont contagieuses pendant environ six jours, à partir du jour qui précède le début des symptômes. 

Contrairement à la croyance populaire, les courants d'air ou le froid ne transmettent pas le virus de la grippe. Si ces infections respiratoires sont plus courantes en hiver qu'en été, c'est simplement qu'en étant plus confinés à l'intérieur durant la saison froide, les gens ont des contacts plus étroits. Cette promiscuité favorise la propagation de virus épidémiques comme celui de la grippe. Il est donc primordial de se laver fréquemment les mains à l'eau chaude et avec du savon, d'éviter de se toucher le visage et de jeter rapidement à la poubelle les mouchoirs de papier souillés. 

La plupart des gens confondent le rhume et la grippe jusqu'à ce qu'ils aient été terrassés pendant plusieurs jours par une «vraie» grippe, qui frappe généralement plus violemment que le rhume. Le rhume et la grippe ont cependant un point en commun: ce sont des infections virales contagieuses; année après année, elles peuvent nous affecter plus ou moins gravement. 

Le virus de la grippe se loge exclusivement dans le nez, la gorge, la trachée ou les bronches. Les symptômes varient selon le type et la souche de la grippe mais, règle générale, ils affectent aussi soudainement que sévèrement les personnes frappées par le virus. La grippe s'annonce par des courbatures et des douleurs musculaires, un mal de tête persistant, une congestion nasale, une forte fièvre ou une fièvre soudaine, une perte d'appétit, une fatigue intense généralisée, un mal de gorge et une toux sèche. La grippe peut durer de sept à dix jours et nécessite généralement un repos au lit pendant quelques jours.

Il n'y a pas de médicaments permettant de guérir la grippe. Face à une infection virale, le corps se soigne de lui-même en développant les anticorps qui lui permettront de neutraliser le virus. Ce processus, qui prend environ une semaine, peut être traversé plus facilement avec l'aide de certains remèdes maison qui, sans pouvoir guérir la grippe, permettent d'en soulager les symptômes. 

Afin de permettre à l'organisme de combattre avec force le virus, il est primordial d'assurer un apport suffisant en vitamines et en nutriments. La vitamine C a la particularité d'offrir une certaine protection contre l'incidence et la sévérité des infections. La vitamine E, le bêta-carotène et le zinc sont des substances favorisant l'immunité alors que la vitamine A intervient favorablement au niveau des membranes des voies respiratoires. La clé pour diminuer les symptômes de la grippe demeure l'hydratation et il importe de boire beaucoup de liquide (au moins 1,5 litre par jour) et de prendre plus de repos.

En plus des remèdes maison, il existe une multitude de médicaments efficaces pour soulager les symptômes de la grippe et sont disponibles en vente libre dans les pharmacies. Les comprimés d'acétaminophène ou d'aspirine sont tout indiqués pour apaiser les maux de tête et la fièvre alors que les comprimés et les crèmes analgésiques permettent d'atténuer les douleurs musculaires causées par la grippe. Les sirops, pastilles et autres produits expectorants, décongestionnants ou antitussifs (contre la toux) peuvent procurer un certain soulagement. Toutefois, il est important de bien lire les étiquettes de ces produits afin de vérifier quels symptômes ils combattent et quels effets secondaires ou quels contre-indications y sont rattachés.

Les symptômes habituels de la grippe se soignent à la maison; certains symptômes plus sérieux requièrent un examen médical. Par exemple, si une fièvre de plus de 38,5 degrés Celsius (101 degrés Fahrenheit) persiste depuis plus de 24 heures, si vous ressentez des douleurs à la poitrine, si vous avez le souffle court, éprouvez un mal d'oreilles, un mal de tête continu ou avez une toux qui persiste après la disparition des autres symptômes, vous devez consulter un médecin. Les enfants devraient être vus par un médecin dès l'apparition des premiers symptômes de complications et les bébés âgés de moins de quatre mois, dès la première manifestation de la grippe.Pour être affecté par la grippe, il faut un terrain propice.  Afin de mieux résister à ces infections, il est important de jouir d'un système immunitaire robuste. Une façon efficace de renforcer son immunité est de faire régulièrement de l'exercice, de respecter les mesures d'hygiène et d'opter pour une alimentation saine et équilibrée, riche en vitamines A, C et E mais aussi en fer et en zinc.

Un sommeil régulier et suffisant permet également d'accroître la résistance du système immunitaire. La fatigue, l'inhalation de poussière, la pollution, l'exposition au froid, la consommation de tabac, les infections et les maladies chroniques sont des conditions qui diminuent la résistance de l'organisme et rendent plus vulnérable  aux virus.

Les personnes âgées, les malades chroniques (asthmatiques, cardiaques, diabétiques, sidéens, cancéreux), celles ou ceux qui les soignent ou qui travaillent en milieu hospitalier, devraient se faire vacciner à chaque année contre la grippe et prendre toutes les précautions qui s'imposent afin de prévenir la contagion. 

Le meilleur moment pour recevoir le vaccin contre la grippe se situe entre les mois d'octobre et de décembre. Ce vaccin n'immunise cependant pas l'organisme contre toutes les souches de grippe en circulation, puisque celles-ci changent trop rapidement; il permet tout de même de prévenir les principales souches de grippe et de réduire leurs symptômes.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Grippe (Influenza)

Se connecter

S'inscrire