Guide des maladies

Gastrite

Gastrite

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Gastrite

La gastrite est une inflammation aiguë ou chronique de la muqueuse tapissant l’estomac qui se manifeste par des brûlures d'estomac et une mauvaise digestion.

La gastrite est un trouble de la digestion qui se manifeste par l'inflammation de la muqueuse de l'estomac. La muqueuse agit comme barrière protectrice de la paroi de l'estomac en absorbant les sécrétions acides produites par la digestion des aliments. Sans cette protection, la paroi de l'estomac, plus sensible, serait vite attaquée par ces acides ou par d'autres substances irritantes qui provoqueraient des ulcères. C'est ce qui se produit dans le cas de l'ulcère gastroduodénal. Mais il arrive aussi que la muqueuse elle-même soit irritée, sans que la paroi soit touchée. On parle alors de gastrite. La gastrite peut être aiguë et se manifester soudainement, ou être chronique et évoluer lentement sur plusieurs années.

Plusieurs facteurs peuvent contribuer à causer une gastrite aiguë. Certains médicaments, comme l'aspirine ou les anti-inflammatoires provoquent une irritation et entraînent l'inflammation de la muqueuse. La gastrite aiguë est parfois causée par un abus d'alcool récent ou par l'ingestion de substances corrosives. Elle peut aussi provenir d'une allergie ou de traitements de radiothérapie, ou être la conséquence d'un ralentissement important des fonctions du foie, des reins ou des poumons. Enfin, les personnes qui viennent de subir un stress important comme une chirurgie majeure, un traumatisme crânien ou des brûlures sévères souffrent souvent de gastrite aiguë.

La gastrite chronique, quant à elle, est souvent due à une consommation prolongée d'agents irritants comme l'alcool, le tabac ou les médicaments anti-inflammatoires. Elle peut aussi être causée par une maladie sous-jacente comme l'anémie pernicieuse ou une maladie auto-immune, dont la caractéristique est de produire des anticorps qui s'attaquent aux propres organes de la personne atteinte. La gastrite chronique se développe parfois chez les personnes qui souffrent de reflux gastro-oesophagien. Il arrive aussi qu'elle soit une simple conséquence de l'âge ou tout simplement de cause inconnue. On a aussi découvert qu'une bactérie, l'Helicobacter pylori, celle-là même qui est impliquée dans la majorité des cas d'ulcère gastroduodénal, serait aussi responsable de certaines gastrites chroniques. 

La gastrite aiguë se manifeste par des brûlures d'estomac et des douleurs dans le haut de l'abdomen. Ces symptômes sont souvent plus intenses après les repas. Certaines personnes ont des nausées et perdent l'appétit.  Il arrive parfois que la muqueuse de l'estomac, très irritée, saigne facilement et provoque une hémorragie digestive. On peut alors vomir occasionnellement du sang ou avoir des selles très foncées.

La gastrite chronique s'accompagne parfois de brûlures ou de douleurs à l'estomac, mais elle peut se développer longtemps sans autre signe qu'une légère perte d'appétit. Il arrive qu'une hémorragie minuscule, mais régulière et persistante, entraîne une anémie par manque de fer. Dans ce cas, la personne a le teint pâle, peut se sentir faible et éprouver parfois de la difficulté à respirer. Autrement, les symptômes sont souvent les mêmes que ceux de la gastrite aiguë.

La gastroscopie est le principal examen utilisé pour diagnostiquer la gastrite. On introduit un tube muni d'un appareil optique par la bouche du patient jusqu'à l'estomac, ce qui permet de voir directement l'étendue de l'inflammation. Il peut arriver que l'on fasse une biopsie en prélevant des tissus de la muqueuse afin de les examiner au microscope. Cet examen permet parfois de déterminer les causes de l'inflammation.

Le traitement de la gastrite aiguë dépend de ce qui la cause. Lorsque les symptômes se manifestent, le médecin peut recommander une diète liquide temporaire rapidement remplacée par un régime normal de trois repas équilibrés par jour. Certains médicaments comme les antiacides sont parfois essentiels pour soulager les symptômes. On doit aussi éviter l'alcool et le tabac, de même que cesser de prendre de l'aspirine ou des anti-inflammatoires jusqu'à ce que les symptômes disparaissent. En général, la plupart des gastrites aiguës disparaissent avec le traitement.

La gastrite chronique, quant à elle, est traitée à l'aide de médicaments qui visent soit à diminuer ou à neutraliser les acides de l'estomac, soit à privilégier la cicatrisation des ulcères. On utilise aussi les antibiotiques lorsqu'une infection par l'Helicobacter pylori est diagnostiquée. Comme dans les cas de gastrite aiguë, il vaut mieux s'abstenir de fumer ou de consommer de l'alcool, et cesser les médicaments qui causent des brûlures d'estomac. Dans certains cas de gastrite chronique, on prescrira des injections de vitamine B12 et un supplément de fer.

En cas de gastrite aiguë, on recommande souvent une diète stricte suivie d'une diète liquide. Cependant, il est préférable d'obtenir l'avis de son médecin avant d'entreprendre une telle diète, qui ne peut être suivie longtemps sans conséquence grave sur l'état nutritionnel général. Le médecin pourra en même temps prescrire des médicaments antiacides si la situation l'exige.

Après la disparition des symptômes, on peut reprendre une alimentation normale, en excluant de son alimentation toute source d'allergie pouvant causer des brûlures d'estomac.

En cas de gastrite chronique, on conseille un régime léger, exempt d'aliments particulièrement irritants. On préconise aussi de manger plusieurs petits repas, afin d'éviter de surcharger l'estomac.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Gastrite

Se connecter

S'inscrire