Guide des maladies

Endométriose

Endométriose

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Endométriose

Maladie gynécologique caractérisée par la présence de tissu de l'endomètre en dehors de l'utérus.

L'endomètre est le tissu situé à l'intérieur de l'utérus qui est responsable des menstruations. L'endométriose est une maladie gynécologique caractérisée par la présence de tissu de l'endomètre en dehors de l'utérus, soit sur les ovaires, les trompes ou les ligaments qui supportent l'utérus et aussi sur les organes avoisinants comme la vessie et l'intestin.

Les lésions d'endométriose sont sensibles aux hormones comme l'endomètre et elles saignent durant les règles. Ces saignements peuvent irriter le péritoine qui est cette membrane qui tapisse l'intérieur de l'abdomen. Avec le temps, des cicatrices peuvent se former sur les trompes et les ovaires nuisant à leur mobilité. Le tissu cicatriciel peut empêcher la libération de l'ovule et perturber le transport de l'oeuf fécondé. La femme peut devenir infertile.

La majorité des femmes présentent un reflux et une partie de leur menstruation remonte dans les trompes vers la cavité abdominale. C'est ce que l'on appelle une menstruation rétrograde. Certaines femmes sont incapables d'éliminer ce sang menstruel qui finit par s'implanter et former des lésions d'endométriose. Il existe une prédisposition génétique à l'endométriose, c'est-à-dire que si votre mère ou votre soeur sont atteintes d'endométriose, vous avez une plus grande chance de souffrir de la même maladie.

Les symptômes ne sont pas reliés à la grosseur des lésions. Typiquement, on retrouve des douleurs progressives durant les menstruations et lors des relations sexuelles, mais certaines femmes ne présentent aucun symptôme.

À l'examen gynécologique, on peut retrouver un utérus basculé vers l'arrière, des nodules douloureux au niveau des ligaments qui suspendent l'utérus, et parfois, on découvre des kystes ovariens. Bien que l'examen gynécologique et certaines images échographiques puissent nous laisser suspecter de l'endométriose, le diagnostic doit être confirmé par une laparoscopie.

Le gynécologue peut généralement effectuer un traitement chirurgical lors de la laparoscopie. Il devra introduire de deux à quatre tubes supplémentaires au niveau de l'abdomen et procédera à l'excision des lésions d'endométriose en les brûlant à l'aide d'un électrocautère ou d'un laser. Il pourra sectionner les adhérences et exciser les kystes ovariens pour que la patiente retrouve une anatomie normale.

Le traitement complémentaire tiendra compte des symptômes de chaque patiente. Le traitement chirurgical peut être suivi ou précédé d'un traitement médical. Le principe du traitement médical est d'empêcher la stimulation hormonale de l'endomètre. On peut utiliser des contraceptifs oraux, des progestatifs et d'autres médicaments plus spécifiques.

Le cyclomen (Danazol) est une hormone synthétique qui bloque la sécrétion des ovaires et produit une ménopause artificielle. Il présente des effets secondaires comme une prise de poids, des bouffées de chaleur et de l'acné. Les analogues de la LHRH (Lupron, Zoladex, Synarel) sont des médicaments plus modernes qui bloquent l'hypophyse puis empêchent la production d'oestrogène comme dans la ménopause. Ces médicaments sont surtout utiles lorsqu'il y a des douleurs associées. Aucune étude n'a démontré d'augmentation de la fertilité suite à un traitement médical. Au contraire, comme la plupart de ces traitements bloquent les ovulations, les patientes ne peuvent concevoir durant ces traitements qui durent de trois à six mois.

On retrouve de l'endométriose chez 38% des femmes souffrant d'infertilité. Dans certains cas, seules de petites lésions isolées sans aucune perturbation anatomique sont retrouvées. Une Étude canadienne (Endocan) a démontré des taux de grossesse nettement plus élevés suite à la cautérisation de petites lésions d'endométriose (stades I et II) qui n'affectaient pas l'anatomie des trompes et des ovaires.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Endométriose

Se connecter

S'inscrire