Guide des maladies

Dermatite séborrhéique / Séborrhée

Dermatite séborrhéique / Séborrhée

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Dermatite séborrhéique / Séborrhée

Inflammation chronique de la peau au niveau du cuir chevelu.

La dermatite séborrhéique est une affection cutanée chronique caractérisée par la présence de placards érythémateux (rouges), plus ou moins prurigineux (qui piquent), recouverts de squames grasses jaunâtres. Ces placards siègent préférentiellement dans les zones à forte densité de glandes sébacées (produisant de la séborrhée), notamment le visage et le cuir chevelu.

Consultez notre dossier spécial sur les maladies de peau

 

La dermatose est fréquente, mais on n'en connaît toujours pas la cause. On s'interroge toutefois sur le rôle joué par certaines levures (champignons) de type Malassezia furfur qui prolifèrent au site lésionnel.

Qui est atteint de dermatite séborrhéique?

La dermatite séborrhéique peut se retrouver chez le nouveau-né dès la deuxième semaine de vie. Elle constitue alors ce qu'on appelle «le chapeau» ou «casque séborrhéique».

Chez l'adulte, on la rencontre plus fréquemment chez l'homme âgé de 18 à 40 ans. Par ailleurs, elle est régulièrement retrouvée chez les individus souffrant de la maladie de Parkinson, d'accidents vasculaires cérébraux, d'alcoolisme chronique ou de SIDA; dans ces circonstances, les lésions sont plus sévères et étendues.

Chez le nouveau-né, la dermatite séborrhéique touche particulièrement le cuir chevelu, le visage, les plis axillaires, inguinaux et rétro-auriculaires.

Chez l'adulte, les lésions sont principalement concentrées au niveau des zones cutanées dites séborrhéiques, donc à forte densité de glandes sébacées. Ces zones qui produisent la séborrhée se situent généralement au niveau du visage, affectant du coup les sourcils, le bord des narines, le pourtour des oreilles, le conduit auditif externe et le contour du cuir chevelu. Dans ce dernier cas, la dermatose peut ne se présenter qu'à l'état pelliculaire (pellicules). On peut aussi retrouver des lésions sur le rebord ciliaire des paupières (blépharite séborrhéique), dans la région du cou, au milieu de la face antérieure du thorax et finalement dans les plis axillaires, inguinaux, sous-mammaires et inter-fessiers où les lésions sont sensibles et ont tendance à macérer.

Le diagnostic est purement clinique. L'aspect caractéristique des lésions et leur localisation confirment le diagnostic. Aucune analyse de laboratoire n'est nécessaire.

Le traitement de la dermatite séborrhéique est essentiellement local et vise à réduire l'inflammation et la colonisation de la peau par des levures du genre Malassezia. Pour ce faire, divers produits peuvent être utilisés sous forme de gel moussant, de crème ou de shampoing.

Au niveau du cuir chevelu, et ce, selon l'importance des squames, on utilise des solutions contenant des goudrons minéraux, des kératolytiques à base d'acide salicylique ou des shampoings à base de disulfure de sélénium.

Pour les soins de la peau, on utilise une crème ou solution antifongique et, selon l'importance de l'inflammation, une crème contenant un corticoïde de faible niveau en alternance avec la crème antifongique. Ce traitement offre habituellement de bons résultats au bout de quelques jours. Toutefois, l'arrêt de la médication s'accompagne d'une rechute quasi constante à plus ou moins long terme.

Comment évolue la dermatite séborrhéique?

Chez l'enfant, la dermatite connaît une évolution le plus souvent favorable, disparaissant durant la première année de vie.

Chez l'adulte, par ailleurs, la dermatite séborrhéique est une maladie chronique évoluant par poussées qui peuvent être précipitées par le stress, certains médicaments et autres maladies.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Dermatite séborrhéique / Séborrhée

Se connecter

S'inscrire