Guide des maladies

Chancre mou

Par
Chancre mou

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Chancre mou

Par

Le chancre mou est une infection transmise sexuellement due au bacille de Ducrey (ou Haemophilus ducreyi).

Le chancre mou est une infection transmise sexuellement causée par un microbe (bactérie) appelé Haemophilus ducreyi.

À l'échelle mondiale, le chancre mou est plus fréquemment associé aux ulcères des organes génitaux que la syphilis peut l'être. Même si l'incidence est plus élevée dans les pays tropicaux ou subtropicaux, tels que l'Afrique (Haemophilus ducreyi pouvant causer jusqu'à 70 % des ulcères génitaux), des éclosions ont été signalées peu fréquemment au Canada et aux États-Unis (des cliniques spécialisées dans les infections indiquent qu'une proportion pouvant atteindre de 10 à 20 % des ulcères génitaux sont attribuables à cet agent pathogène). Cette infection demeure rare au Québec, à l'exception de personnes ayant eu des relations à l'étranger (régions endémiques) ou avec des partenaires provenant de régions endémiques.

L'infection se transmet par des rapports sexuels avec une personne infectée et en phase contagieuse, par contact génital, oral ou anal, et ce même s'il n'y a pas de pénétration.

La période d'incubation (délai entre le contact et l'apparition des symptômes) est généralement très courte, pouvant varier entre 1 et 5 jours (habituellement 2 ou 3 jours).

L'infection commence généralement par des petits boutons ou lésions rouges qui se transforment rapidement en pustules (petites bulles contenant du pus), puis en petits ulcères superficiels (petites plaies ouvertes) et douloureux (variant entre 3-20 mm de diamètre). Une membrane grisâtre recouvre les ulcères et le retrait de cette membrane révèle un tissu granuleux qui saigne facilement. Contrairement à la syphilis, les ulcères causés par Haemophilus ducreyi ont un contour irrégulier et non induré (gonflement anormalement dur).

Chez 60 % des personnes atteintes du chancre, les ganglions dans les aines (glandes du système immunitaire) vont gonfler dans les jours voire les semaines suivant le contact. Initialement discrets et douloureux, environ la moitié des ganglions vont devenir infectés et former un abcès. La peau recouvrant la glande enflée devient rouge et peut même se rompre.

Les hommes et le chancre mou

Chez l'homme, c'est surtout sur le prépuce que l'on trouve le chancre mou, pouvant provoquer parfois un phimosis (étroitesse du prépuce, qui empêche de découvrir le gland), ou plus rarement un paraphimosis (un étranglement du gland par le prépuce - une complication du phimosis). Le chancre mou peut aussi apparaître sur le gland (tête du pénis), ainsi que sur le corps du pénis, ou à la sortie de l'urètre (conduit à l'intérieur du pénis). L'anus et le rectum peuvent aussi être atteints tout comme le scrotum et les cuisses.

Les femmes et le chancre mou

Chez la femme, on trouve le chancre mou principalement dans le vagin, sur les lèvres génitales et dans la région péri-anale, mais rarement sur le col de l'utérus. Les lésions extra-génitales sont aussi peu fréquentes.

Le chancre mou ne semble pas affecter le cours normal de la grossesse et la transmission de l'infection au foetus ne semble pas se produire. On peut facilement traiter la femme enceinte avec des antibiotiques qui sont sûrs durant la grossesse (érythromycine ou ceftriaxone).

Le chancre est difficile à diagnostiquer à l'examen clinique, spécialement dans les régions où l'incidence est faible. En présence d'ulcères ou d'un abcès, l'examen des sécrétions au microscope permet d'observer Haemophilus ducreyi (on recherche des bâtonnets formant une voie ferrée). La culture de matériel provenant de la base d'un ulcère (prélèvement de sécrétions à l'aide d'un coton-tige) permet d'identifier le micro-organisme dans 70-80 % des cas de chancre mou. Les méthodes d'amplification de l'ADN ainsi que les tests sanguins ne sont pas encore tout à fait au point.

Le chancre mou répond très bien aux antibiotiques tels que l'azythromycine, le ceftriaxone, la ciprofloxacine et l'érythromycine. Les symptômes s'améliorent après 3 jours et la guérison des plaies est évidente après 3-7 jours. L'application répétée de pansements à l'eau saline sur les ulcères et le phimosis prévient l'infection bactérienne secondaire. Les abcès devraient être aspirés avant de commencer le traitement par antibiotiques.

Le médecin vous aidera à déterminer le meilleur traitement pour vous.

Utiliser un condom en latex (masculin, féminin, ou une digue dentaire lors de rapports sexuels oro-génitaux) en tout temps avec tous vos partenaires.

L'abstinence sexuelle ou une relation sexuelle monogame avec un partenaire connu n'ayant aucune lésion ou infection est aussi un moyen efficace de prévenir le chancre mou ainsi que les autres ITS chez les personnes actives sexuellement.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Chancre mou

Se connecter

S'inscrire