Guide des maladies

Cancer du foie

Cancer du foie

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Cancer du foie

Cancer qui se développe dans les cellules du foie.

Le cancer primitif du foie se développe dans les cellules du foie. Le foie est un gros organe de forme triangulaire, logé dans la partie supérieure droite de l'abdomen et divisé en deux sections principales, ou lobes - le droit et le gauche, ce dernier étant plus petit. Chaque lobe comprend plusieurs milliers de lobules, qui effectuent le travail du foie. Chaque lobule est constitué de plusieurs types de cellules (dont les cellules hépatiques appelées hépatocytes), de vaisseaux sanguins et de canaux biliaires. Le sang qui arrive au foie provient, d'une part, de l'estomac et de l'intestin et, d'autre part, des poumons et du coeur.

Le foie remplit plusieurs fonctions essentielles au corps humain :

  • il produit des enzymes qui fragmentent les protéines et les matières grasses des aliments;
  • il débarrasse le sang des éléments inutiles ou nocifs comme l'alcool et les substances chimiques produites par l'organisme;
  • il emmagasine de l'énergie et la libère dans le sang sous forme de glucose lorsque le corps en a besoin;
  • il synthétise des protéines qui nous aident à combattre les infections et qui facilitent la coagulation du sang;
  • il régularise la quantité de certaines substances présentes dans le sang, comme le cholestérol, les hormones sexuelles, la cortisone et autres stéroïdes, les vitamines, le fer ainsi que d'autres minéraux.

Il existe différents types de cancer primitif du foie :

  • les carcinomes hépatocellulaires, qui se développent dans les cellules du foie;
  • les cholangiocarcinomes, qui prennent naissance dans les canaux biliaires du foie;
  • les angiosarcomes, qui prennent naissance dans les vaisseaux sanguins.
FoieLe cancer primitif du foie n'est pas attribuable à une cause unique, mais certains facteurs pourraient accroître le risque qu'une personne en soit atteinte :
  • l'âge - particulièrement après 60 ans;
  • le sexe - deux fois plus d'hommes sont touchés par le cancer primitif du foie;
  • l'exposition à l'aflatoxine - une substance chimique naturelle provenant d'une moisissure qui se développe sur certaines noix et céréales mal entreposées;
  • les dommages à long terme causés au foie, entraînant une cicatrisation (cirrhose)
  • ces dommages peuvent être dus à :

                   §         une consommation importante d'alcool;

                   §         l'exposition à certains produits chimiques industriels;

                   §         certaines infections hépatiques d'origine virale, comme l'hépatite B et peut-être l'hépatite C;

                   §         certaines maladies héréditaires, par exemple l'hémochromatose, caractérisée par une absorption excessive de fer.

Selon certaines études, l'utilisation de stéroïdes anabolisants serait liée au cancer primitif du foie. Le cancer primitif du foie peut parfois apparaître en l'absence de tous ces facteurs de risque.

Durant ses premiers stades de développement, le cancer primitif du foie peut ne présenter aucun signe ni symptôme. Même à un stade avancé, il arrive que le cancer du foie ne provoque aucun signe extérieur.

Le cancer primitif du foie peut engendrer les signes et symptômes suivants :

  • masse dans la partie droite de l'abdomen, juste sous la cage thoracique
  • douleur dans la partie supérieure droite de l'abdomen ou dans l'épaule droite
  • perte d'appétit
  • nausées
  • perte de poids
  • fatigue
  • faiblesse
  • ballonnements
  • fièvre

D'autres problèmes de santé peuvent provoquer certains de ces symptômes. Des analyses poussées permettront de poser un diagnostic.

Avant d'envisager l'éventualité d'un cancer primitif du foie, votre médecin vous a interrogé sur votre état de santé et vous a examiné. Il se peut que vous ayez eu une jaunisse, que votre foie ait augmenté de volume et soit sensible, ou que votre abdomen soit enflé. Il faut généralement effectuer un certain nombre de tests spéciaux pour confirmer un cancer primitif du foie. En voici quelques-uns :
Analyses sanguines

Prélèvement d'échantillons de sang dans le but de vérifier le nombre et l'apparence des différents types de cellules sanguines. Un test de la fonction hépatique permettra d'évaluer le fonctionnement de votre foie. Il est également possible que l'on mesure votre temps de coagulation. D'autres analyses permettront de déceler la présence de protéines spéciales appelées marqueurs tumoraux (par exemple l'alphafoetoprotéine ou AFP) que produisent les cellules cancéreuses du foie.

Techniques d'imagerie

Tests (radiographie, échographie, tomodensitométrie [TDM], imagerie par résonance magnétique [IRM] et scintigraphie osseuse) permettant d'effectuer un examen approfondi des tissus, des organes et des os. Ces examens peuvent causer de l'inconfort, mais ils ne sont généralement pas douloureux. Parfois on injecte un colorant opaque, visible sur les radiographies, dans les artères et les veines du foie afin de voir leur forme et leur taille (angiogramme). On pourra également soumettre d'autres organes à des analyses afin de déterminer s'il s'agit d'un cancer primitif ou secondaire du foie.

Biopsie

Intervention pouvant être requise pour établir avec certitude un diagnostic de cancer primitif du foie, si les résultats des analyses sanguines et des techniques d'imagerie ne sont pas concluants. La biopsie consiste à prélever des cellules ou des tissus de l'organisme afin de les examiner au microscope. Pour confirmer un diagnostic de cancer primitif du foie, votre médecin pourrait demander un des tests suivants :

Biopsie par forage

Prélèvement d'un petit morceau de tissu hépatique à l'aide d'une aiguille creuse.

Parfois, on utilise une minuscule aiguille pour effectuer ce qu'on appelle une ponction-biopsie à l'aiguille fine. Ces techniques, qui exigent normalement une anesthésie locale, sont les deux méthodes les plus courantes pour pratiquer une biopsie du foie.

Laparoscopie

Examen de l'intérieur de l'abdomen réalisé à l'aide d'un tube étroit et souple, muni d'une source de lumière, que l'on introduit par une petite incision sur la paroi abdominale. Cette technique permet au médecin d'effectuer un examen visuel de la région du foie afin de décider s'il y a lieu de pratiquer une intervention chirurgicale. Un échantillon de tissus est prélevé au cours du même examen, qui a habituellement lieu sous anesthésie locale.

Laparotomie

Intervention chirurgicale exploratoire, pratiquée sous anesthésie générale, permettant d'effectuer un examen visuel et d'évaluer une tumeur abdominale ainsi que les ganglions lymphatiques et tissus avoisinants. Cette évaluation aidera le chirurgien à décider s'il est nécessaire d'enlever la tumeur au complet ou une partie seulement.

Stadification du cancer primitif du foie

Une fois que le diagnostic est confirmé, il faut déterminer le stade du cancer. Ceci aidera à choisir le traitement le plus efficace. Le stade d'un cancer dépend de la taille de la tumeur et de son degré de propagation dans l'organisme. La stadification requiert parfois une intervention chirurgicale, des tests additionnels ou l'ablation de quelques ganglions lymphatiques situés près de la tumeur.

On définit parfois le stade d'un cancer par un chiffre : Stade 0, 1, 2, 3 ou 4. Plus le chiffre est élevé, plus les cellules cancéreuses se sont propagées. On peut aussi définir le stade selon la « classification TNM », une combinaison de lettres et de chiffres ressemblant à un code postal (exemple : T2N1M0). Les lettres T, N et M correspondent aux termes anglais « Tumor » (tumeur), « Nodes » (ganglions) et « Metastases » (métastases). Le chiffre suivant le T désigne la taille d'une tumeur cancéreuse, alors que les chiffres suivant le N et le M indiquent respectivement son degré de propagation aux ganglions lymphatiques et aux autres parties de l'organisme. Demandez à votre médecin quel est le stade de votre cancer et ce que signifient les lettres et les chiffres dans votre cas.

Certaines personnes atteintes d'un cancer primitif du foie peuvent avoir besoin de traitements spéciaux pour améliorer leur état de santé général avant d'entreprendre les traitements contre le cancer.

Lorsque vos médecins connaîtront le type et le stade de votre cancer, ils pourront déterminer quel traitement sera le plus efficace pour ce type de cancer ainsi que tout autre problème de santé que vous pourriez avoir. Vous serez invité à participer au choix final des traitements.

Les personnes atteintes d'un cancer reçoivent souvent une association de traitements. Pour le cancer primitif du foie, le traitement peut inclure les éléments suivants :

  • chirurgie;
  • cryochirurgie;
  • chimiothérapie;
  • radiothérapie;
  • transplantation hépatique (greffe du foie).
Que dois-je également savoir sur le cancer primitif du foie?

Il est important que votre médecin surveille régulièrement l'évolution de votre état, même lorsque votre traitement sera terminé. Votre médecin vous recommandera des visites périodiques pour évaluer votre état de santé général, mais n'hésitez pas à prendre rendez-vous immédiatement si vous constatez des signes inhabituels ou inquiétants.

Les personnes ayant subi un traitement contre le cancer primitif du foie éprouvent parfois de la difficulté à bien s'alimenter par la suite. Demandez à votre équipe soignante de vous diriger vers un diététiste ou un nutritionniste. Une diète personnalisée, conçue spécialement pour répondre à vos besoins, pourra vous aider à rester en bonne santé tout en préservant votre bien-être et votre qualité de vie.
Réduisez votre risque personnel de cancer

Réduire son risque personnel de cancer, c'est agir concrètement de manière à prévenir l'apparition de la maladie. Votre style de vie de même que votre environnement de vie ou de travail peuvent avoir un effet positif ou négatif sur ce risque. Il faut toutefois savoir que même une personne « à faible risque » peut éventuellement avoir un cancer, tout comme une personne « à risque élevé » n'en sera jamais atteinte.

Un risque faible ne signifie pas que vous n'aurez jamais le cancer, mais qu'il est peu probable que vous en soyez atteint. Un risque élevé signifie que les probabilités de développer un cancer sont plus grandes mais pas absolues.

Le cancer n'est pas attribuable à une seule cause, mais certains facteurs pourraient accroître le risque qu'une personne en soit atteinte. C'est ce que l'on appelle des facteurs de risque. Certains facteurs de risque sont impossibles à modifier, par exemple :

  • l'âge;
  • les antécédents familiaux de cancer (hérédité).

Certains facteurs de risque sont liés à des habitudes quotidiennes que vous pouvez changer. Par exemple, vous pouvez faire les choix suivants :

  • Ne pas fumer et éviter la fumée du tabac;
  • Adopter un régime alimentaire sain;
  • Faire de l'activité physique tous les jours;
  • Maintenir un poids santé;
  • Limiter votre consommation d'alcool;
  • Réduire votre exposition aux rayons ultraviolets (UV) du soleil ou des appareils de bronzage artificiel, par exemple les lits de bronzage;
  • Bien connaître votre corps et signaler tout changement à votre médecin ou à votre dentiste;
  • Suivre les règles de santé et de sécurité lorsque vous utilisez des produits dangereux à la maison ou au travail. 
Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Cancer du foie

Se connecter

S'inscrire