Guide des maladies

Balanite

Par
Balanite

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Balanite

Par

Une balanite est une enflure ou une inflammation de l’extrémité du pénis qui se présente le plus souvent sous la forme de rougeurs et/ou d’une éruption tachetée du gland.

Une balanite est une enflure ou une inflammation de l'extrémité du pénis (gland ou tête). L'inflammation se présente le plus souvent sous la forme de rougeurs et/ou d'une éruption tachetée du gland, avec parfois un écoulement (ce qui est très rare). Ce trouble peut s'accompagner de démangeaisons ou d'une sensation d'inconfort, mais le plus souvent on ne ressent rien du tout.

La posthite est une inflammation semblable au prépuce (la peau qui recouvre le gland) et elle est traitée de la même façon. Les deux peuvent se produire simultanément; on parle alors de balano-prosthite.

La balanite est assez fréquente; elle touche les gens sans égard à l'âge et apparaît fréquemment en l'absence de relations sexuelles.

La balanite n'est pas une maladie transmise sexuellement. Elle résulte de la forte croissance d'un micro-organisme (champignon ou levure) qui est présent normalement sur la peau du gland. Ce champignon est présent autant chez les hommes circoncis que chez ceux qui ne le sont pas. Ceci étant dit, cette affection est beaucoup plus problématique chez les hommes qui ont un prépuce (c.-à-d. non circoncis). En effet, la région sous le prépuce est chaude et humide et ces conditions sont favorables à la croissance des micro-organismes qui causent la balanite.

Le Candida peut causer la mycose vaginale chez la femme; alors on surnomme parfois la balanite chez l'homme mycose. Cependant, le Candida est présent de façon normale chez les hommes et les femmes et l'homme ne développera pas d'emblée une balanite s'il a des relations sexuelles avec une femme ayant une mycose vaginale.

La balanite est causée par plusieurs facteurs: une infection bactérienne, une infection à champignons (mycose), une irritation chimique (allergie de contact), un eczéma ou un psoriasis. Les infections à champignons sont de loin la cause la plus fréquente, suivies par les irritations chimiques.

Les infections à champignons sont généralement associées à la présence de Candida albicans - un composant de la flore normale de la peau, poussant sans contrôle et provoquant les symptômes. Une hygiène inadéquate ou un nettoyage insuffisant du prépuce chez l'homme non circoncis peut causer ou amplifier le problème. Aussi, un savonnage excessif peut avoir le même effet.

Cette inflammation peut se présenter sous forme de petites taches, de points ou de plaques rouges très distinctes, ou encore elle peut affecter toute la surface du gland et/ou du prépuce. Parfois, l'irritation peut être tellement importante que des fissures (légères fentes) peuvent se former. Ces petites plaies ouvertes sont souvent très sensibles au toucher, particulièrement lorsque les savons ou les détersifs viennent en contact avec la peau affectée. Les démangeaisons sont fréquentes, mais, fort heureusement, la douleur, elle, ne l'est pas.

La plupart des cas de balanite sont diagnostiqués à partir de l’examen physique effectué lors de la visite à la clinique. Rappelez-vous qu’il est important d’exclure des infections plus sérieuses ou transmissibles sexuellement. Lorsque la balanite est en cause, le diagnostic est rapide et rassurant. Parfois, dans le but de confirmer le diagnostic, le médecin fera un prélèvement de la surface du gland de votre pénis (et non de l’intérieur de l’urètre) à l’aide d’un coton-tige et observera l'échantillon sous un microscope à la recherche de champignons ou de bactéries. Cette technique est simple et rapide… ce n'est d'aucune façon douloureux!

Rarement, lorsque la balanite est récurrente et avant que des mesures plus drastiques ne soient envisagées, le médecin pourra envoyer un prélèvement pour incubation en laboratoire afin d’identifier des micro-organismes résistants (ce qui aidera à choisir un traitement approprié lorsque le traitement standard échoue).

Le traitement de la balanite dépend de la cause. C'est pourquoi une consultation avec un expert est fortement recommandée.

Les infections bactériennes sont traitées avec des antibiotiques disponibles sur ordonnance.

La mycose, ou le Candida (la cause la plus fréquente), est traitée avec des crèmes anti-fongiques qui peuvent parfois être associées à une crème à base de cortisone. Le choix du traitement dépend fréquemment de la sévérité des symptômes. Dans les cas graves de balano-prosthite, on peut prescrire une médication à prendre par la voie orale.

La dermatite allergique ou de contact (chimique) est traitée simplement en évitant les produits qui ont causé l'allergie ou l'inflammation. Il faut parfois du temps pour identifier l'agent responsable en évitant les agents allergènes dans votre environnement. Dans les cas modérés ou sévères, une crème à faible dose de cortisone peut être prescrite.

Rarement, le pénis peut enfler à un point tel que l'urine ne peut plus passer. Cette situation nécessite une visite chez le médecin le plus rapidement possible. Il se peut que vous soyez référé à un centre hospitalier pour des soins.

De la même façon, la balanite récurrente qui ne répond pas au traitement prescrit devra probablement être évaluée par un spécialiste. Ceci peut inclure une consultation auprès d'un dermatologue (un spécialiste des problèmes de la peau) ou parfois auprès d'un urologue (un spécialiste des maladies reliées au système urinaire) afin d'évaluer la nécessité de procéder à une circoncision (ablation du prépuce).

La balanite n'est pas transmise par voie sexuelle et les infections transmises sexuellement peuvent parfois être confondues avec une balanite. Donc, en cas de doute, consultez votre médecin.

Une partie du traitement de la balanite consiste à nettoyer le pénis correctement...

Hygiène

Tous les garçons âgés de plus de 3 ans et les hommes devraient nettoyer leur pénis au moins une fois par jour. Il est important d'apprendre comment le faire si vous ne le savez pas. L'objectif est de rendre plus difficile la croissance des micro-organismes sous le prépuce en gardant le prépuce et le gland propres et secs.

Le meilleur moment et endroit pour effectuer cette tâche est lorsque vous êtes sous la douche ou dans un bain chaud ne contenant aucun savon. Si un savon doit être utilisé, prévilégiez les savons non parfumés ayant un pH neutre (ex. Aveeno ou Dove/Ivory inodore). Rétractez soigneusement le prépuce jusqu'à ce que le gland soit complètement découvert et laissez le prépuce sensible et le bout du pénis se nettoyer par le flot de l'eau. Ne forcez pas pour découvrir le gland. S'il y a de la résistance ou de l'inconfort, vérifiez auprès de votre médecin. Vous pouvez ajouter la moitié d'une tasse de sel (125 mL) à votre bain si vous le désirez. Si vous n'avez pas accès à un bain, un bol d'eau chaude propre (1 L) dans lequel vous laissez dissoudre une cuillère à thé (5 mL) de sel pourra suffir. Ne rétractez pas le prépuce complètement chez un enfant âgé de moins de 3 ans.

Après le nettoyage, asséchez complètement l'extrémité du pénis ainsi que le prépuce en le tapotant légèrement et non en le frottant. Si cela vous convient, exposez le gland à l'air libre et à la lumière pendant 10 minutes ou plus. Un séchage plus complet peut aussi être obtenu à l'aide d'un ventilateur ou d'un séchoir à cheveux - mais pas trop chaud!

Une fois le séchage complété, replacez le prépuce.

Lorsque vous urinez, retirez le prépuce afin que l'urine n'humecte pas le prépuce. Après avoir uriné, asséchez le bout du pénis et replacez le prépuce.

Si vous êtes sujet à développer une balanite quelques heures après une relation sexuelle, lavez le pénis tout de suite après celle-ci tel que décrit plus haut. Veillez à ce que le gland soit complètement sec avant de replacer le prépuce.

Ces mesures amélioreront rapidement les symptômes et aideront à prévenir de futurs épisodes de balanite. Si vous souffrez de crises fréquentes de balanite malgré une hygiène adéquate du prépuce, consultez votre médecin.

Commentaires

Partage X
Guide des maladies

Balanite

Se connecter

S'inscrire