Guide des maladies

Anémie

Anémie

Guide des maladies Auteur : Coup de Pouce Crédits : iStock

Guide des maladies

Anémie

L'anémie se manifeste lorsque le sang ne contient pas suffisamment de globules rouges sains capables de transporter l’oxygène dans l’organisme.

L'anémie est une diminution du nombre de globules rouges ou de la quantité d'hémoglobine contenue dans le sang. Il existe plusieurs types d'anémies, mais la plus commune est l'anémie ferriprive causée par une carence en fer. Le taux d'hémoglobine varie selon l'âge et le sexe. Chez l'homme, la valeur normale se situe entre 140 g/l et 180 g/l tandis que chez la femme, elle varie entre 120 g/l et 160 g/l. On peut classer l'anémie de plusieurs façons. Nous retiendrons une classification d'un point de vue physiologique, soit les anémies dues à une baisse de production des globules rouges: l'anémie ferriprive, les anémies mégaloblastiques - carence en vitamine B12 (pernicieuse ou de Biermer) ou en acide folique, l'anémie hémorragique et l'anémie aplastique, et l'anémie due à une destruction des globules rouges: l'anémie hémolytique.

Les transporteurs d'oxygène
L'oxygène est un élément sans lequel aucun être vivant ne pourrait survivre. Ce sont les globules rouges qui en assurent le transport à travers l'organisme. Lorsque les globules rouges se forment dans la moelle osseuse, ils se chargent d'hémoglobine, un pigment obtenu par la combinaison d'une cellule, la protoporphyrine et d'un minéral, le fer. Une fois absorbé par les poumons, l'oxygène est capté par l'hémoglobine qui le transporte aux différentes cellules de l'organisme en se servant des globules rouges. Les globules rouges ont un cycle de vie de quatre mois environ. Au fur et à mesure de leur maturation, ils sont détruits et remplacés par de nouveaux globules.

Il peut arriver que l'organisme ne produise pas assez de globules rouges ou d'hémoglobine, que l'hémoglobine ne fasse pas efficacement son travail, ou que les globules rouges soient détruits avant d'avoir terminé leur cycle. Dans tous ces cas, le transport d'oxygène est insuffisant et cause une forme d'anémie. Très souvent, l'anémie est d'origine nutritionnelle, mais certains types d'anémies ont des causes bien différentes. L'anémie peut provenir d'une carence alimentaire, de troubles héréditaires, d'une affection de la moelle osseuse ou de problèmes endocriniens. Elle se manifeste parfois pendant la croissance ou la grossesse, lorsque les besoins en fer sont plus grands, ou à la suite de pertes régulières ou importantes de sang.

Anémie ferriprive
L'anémie par déficience en fer, ou anémie ferriprive, est le type d'anémie que l'on rencontre le plus souvent dans tous les groupes d'âge. Comme  son nom l'indique, la diminution du taux d'hémoglobine dans le sang est due au manque de fer dans l'organisme.

La carence en fer est parfois causée par un manque de fer dans l'alimentation, mais certaines conditions peuvent aussi empêcher son absorption, comme la gastrectomie ou la résection de l'intestin. Chez les femmes, une ménorragie (menstruations anormalement abondantes) et une grossesse peuvent aussi entraîner une anémie ferriprive.

Anémie mégaloblastique
Les anémies mégaloblastiques sont causées par une carence en vitamine B12 (aussi appelée anémie pernicieuse ou anémie de Biermer) ou une carence en acide folique, deux vitamines essentielles à la synthèse de l'ADN. La carence en vitamine B12 peut avoir pour cause apport alimentaire insuffisant, des lésions gastriques, l'absence de facteur intrinsèque, la sprue, certains médicaments, une augmentation des besoins (grossesse, hyperthyroïdie). La carence en acide folique peut être causée par un apport alimentaire insuffisant, un syndrome de malabsorption et certains médicaments. Lorsque l'organisme manque de fer, les globules rouges ne disposent pas assez d'hémoglobine, et en cas de carence en acide folique et en vitamine B12, ce sont les globules rouges qui ne sont pas produits en quantité suffisante. Dans les deux cas, l'organisme manque d'oxygène et souffre d'anémie.

Carence en vitamine B12
Généralement, la carence en vitamine B12 est due à l'absence d'une protéine synthétisée dans l'estomac, qui permet l'absorption de la vitamine B12. Cette affection, que l'on appelle aussi anémie pernicieuse ou de Biermer peut être congénitale ou survenir à la suite d'une gastrectomie. D'autres maladies, comme la sprue tropicale, l'entérite et la pancréatite chronique peuvent aussi empêcher l'absorption de vitamine B12. La déficience en vitamine B12 peut parfois être attribuable au régime alimentaire. Les végétariens stricts sont plus susceptibles que les autres d'en souffrir, les aliments d'origine animale étant les seuls à pouvoir emmagasiner cette vitamine.

Carence en acide folique
La carence en acide folique est fréquente chez les personnes qui mangent peu de légumes et de fruits, comme c'est souvent le cas des personnes âgées vivant seules et chez les alcooliques. Chez les alcooliques, le régime alimentaire est parfois insuffisant, et l'alcool interfère aussi avec le métabolisme des vitamines, ce qui réduit le taux d'acide folique. Plus rarement, l'anémie par carence en acide folique est causée par un trouble d'absorption ou par des besoins accrus pendant la grossesse ou l'adolescence, par exemple.

Anémie hémorragique
C
ette anémie est provoquée par des hémorragies aiguës, externes ou surtout internes (essentiellement digestives). Lorsque l'anémie se manifeste au bout de quelques heures ou de quelques jours, elle est souvent due à une perte de sang anormale causée par des menstruations abondantes ou une hémorragie. Une perte de sang minuscule mais régulière, comme dans le cas de l'ulcère gastroduodénal peut aussi mener à la longue à ce type d'anémie.

Anémie aplastique
L'anémie aplastique est causée par une réduction de la production des cellules souches par la moelle osseuse et une diminution de la masse médullaire. Cette baisse de production peut être sans cause apparente ou survenir lors d'une infection, d'une agression par des produits chimiques, des médicaments ou une irradiation.
Anémie hémolytique

L'anémie hémolytique provient aussi d'une diminution des globules rouges. Dans ce type d'anémie, les globules rouges sont détruits plus rapidement que la moelle osseuse peut en fabriquer.

L'anémie hémolytique peut provenir d'une affection héréditaire de la moelle osseuse, mais elle est parfois causée par des médicaments, par une infection, par une maladie auto-immune ou par le cancer.

Si l'anémie est provoquée par des médicaments, le médecin peut recommander de cesser de les prendre. Certains médicaments, comme les corticostéroïdes sont utilisés dans les cas de maladies auto-immunes. Si l'anémie est héréditaire, les globules rouges n'ont pas leur forme habituelle et demeurent prisonniers de la rate, où ils sont détruits avant la fin de leur cycle de vie. Dans ce type d'affection, il faut parfois recourir à l'ablation de la rate.

Plusieurs facteurs, comme la vitesse de l'apparition, la présence d'autres maladies, des complications ou manifestations de la maladie sous-jacente, peuvent influencer les signes d'anémie. Les principaux symptômes de l'anémie sont la faiblesse, la fatigue, les vertiges, les maux de tête, les essoufflements et les palpitations. De nos jours, la plupart des anémies peuvent être traitées grâce au régime alimentaire et aux médicaments. Cependant, les symptômes se développent parfois si lentement que la maladie peut longtemps passer inaperçue.

Anémie hémorragique
Lorsque le nombre de globules rouges est insuffisant, la personne ressent des symptômes semblables à ceux qui sont provoqués par l'anémie ferriprive. Un régime riche en fer peut venir à bout du problème, mais il arrive que dans certains cas graves, on ait recours à une transfusion sanguine.

Anémie aplastique
Les personnes atteintes sont faibles, pâles et sont essoufflées au moindre effort. Des saignements, de la fièvre ou une pharyngite aiguë sont parfois présents.Anémie ferriprive
Les anémies par pertes de sang, même si elles ne sont pas d'origine nutritionnelle, entraînent également une anémie par carence en fer. Lorsqu'une personne souffre de ce type d'anémie, une consommation quotidienne d'aliments riches en fer peut rétablir la situation, mais ici encore, il faudra parfois recourir à des suppléments. Même si le fer est mieux absorbé par un estomac vide, il faut le prendre aux repas pour réduire les douleurs gastriques. Les sels ferreux peuvent donner une couleur noirâtre aux selles.

Carence en vitamine B12
Le régime alimentaire peut corriger ce genre de carence, mais dans la plupart des cas,  il faudra recourir à des suppléments, et ce, toute la vie durant. Il en est de même pour les végétariens qui devront aussi prendre des suppléments de vitamine B12.

Carence en acide folique
Le régime alimentaire peut parvenir à corriger ce type d'anémie, mais il faudra parfois prescrire des suppléments de folacine.

Anémie aplastique
Il faut interrompre la prise des médicaments susceptibles d'être la cause de l'anémie aplasique ou s'éloigner des sources pouvant provoquer ce genre d'anémie. Deux traitements sont utilisés pour guérir la personne souffrant d'anémie aplastique, soit la transplantation de la moelle osseuse et l'administration de globuline antithymocyte.
Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Anémie

Se connecter

S'inscrire