Guide des maladies

Acné

Acné

Guide des maladies Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Guide des maladies

Acné

L’acné est une production excessive de sébum qui entraîne une réaction inflammatoire causant des lésions cutanées. Le stress peut accentuer cette affection cutanée qui apparaît à l’adolescence.

L'acné est une maladie du follicule pilosébacé qui se caractérise au départ par des comédons (petits kystes), puis, en phase inflammatoire, par des papules, des pustules, des nodules ou des kystes.

L'affection cutanée résulte essentiellement d'un désordre des glandes sébacées. L'acné commence à l'adolescence sous l'effet des androgènes et affecte 80-85% des individus de ce groupe d'âge.

Une production excessive de sébum, une desquamation folliculaire anormale et une prolifération intrafolliculaire de la bactérie Propionibacterium acnes entraînent une réaction inflammatoire qui provoque les lésions d'acné. Des prédispositions génétiques pourraient aussi contribuer à l'apparition de l'acné. Certains cosmétiques, des médicaments anti-épileptiques (p. ex. phénytoïne), les iodures, les corticostéroïdes et d'autres produits sont aussi des causes possibles de l'acné. On n'a pas démontré de lien direct entre la consommation de certains aliments et l'acné, mais le stress pourrait jouer un rôle dans son accentuation.

Il y a rémission spontanée de l'acné dans la plupart des cas, mais les effets sur la qualité de vie et la santé émotionnelle et psychosociale de l'individu sont réels.

L'acné se manifeste par différents types de lésions cutanées. Les comédons sont le résultat de follicules dilatés par le sébum et la desquamation et ne sont pas associés à une réaction inflammatoire. Lorsqu'ils sont fermés, ils forment de petits boutons blancs (têtes blanches) et lorsqu'ils sont ouverts et que le contenu du comédon s'oxyde au contact de l'air, ils prennent l'aspect d'un point noir.

Le comédon peut évoluer vers des lésions comportant une réaction inflammatoire et provoquer alors des papules (boutons rouges), des pustules (boutons contenant un liquide purulent) et même des nodules et des kystes. En phase initiale, l'acné se manifeste surtout dans les régions riches en glandes sébacées - le front, le nez et le menton - pour éventuellement s'étendre au visage, aux oreilles, au cou, au thorax, aux épaules et même au cuir chevelu.

L'acné est considérée d'intensité légère en présence des seuls comédons fermés ou ouverts qui guériront sans laisser de traces. L'acné modérée se caractérise par une extension des comédons et davantage de lésions cutanées de type inflammatoire (papules et pustules). Finalement, l'acné sévère est marquée par des lésions nodulaires et kystiques, des lésions qui peuvent coexister avec celles de l'acné modérée. L'acné sévère comporte le plus grand risque de laisser des cicatrices sur la peau.

Le traitement consiste à assurer une bonne hygiène de la peau, à appliquer un produit topique approprié et à recourir à certains autres médicaments selon l'intensité de l'acné. L'utilisation d'un savon doux, non parfumé, pour se laver le visage est indiquée. On évite de pincer ou de faire éclater les boutons, ce qui augmente le risque de cicatrices. On peut utiliser une pince à comédons pour extraire les points noirs.

Les agents topiques représentent le traitement principal de l'acné légère et modérée. Ils sont de trois ordres: les agents à base de rétinoïde qui agissent directement sur les comédons, les agents antiseptiques et les antibiotiques topiques. Ils se retrouvent sous différentes formes (onguent, crème, lotion, gel, solution) et concentrations et peuvent être utilisés seuls ou en combinaisons (p. ex. utilisation d'un agent antiseptique le matin et une crème à base de rétinoïde le soir).

Les agents à base de rétinoïde sont un excellent choix pour l'acné comédonienne parce qu'ils s'attaquent à la desquamation folliculaire anormale. On retrouve dans cette catégorie la trétinoïne (Stieva-A®, Retin-A®) l'adapalène (Differin®) et le tazarotène (Tazorac®). Il est préférable de débuter le traitement avec des formulations moins concentrées et d'augmenter au besoin. Ces médicaments ont tendance à assécher la peau. Ils sont facilement dégradés par l'exposition à la lumière du jour, c'est pourquoi ils doivent être appliqués le soir au coucher. Il faut attendre jusqu'à six à huit semaines avant d'en apprécier les résultats. 

Le peroxyde de benzoyle (Benoxyl®), un agent antiseptique, présente à la fois une action antibactérienne et comédolytique (dissolution des comédons). Les antibiotiques topiques contiennent de l'érythromycine, de la clindamycine ou de la tétracycline. Ils seront utilisés en fonction du profil de résistance du P. acnes et pourront être administrés sous forme d'agent topique combiné à un antiseptique (p. ex. peroxyde de benzoyle et clindamycine (p. ex. BenzaClin®)) ou peroxyde de benzoyle et érythromycine (p. ex. Benzamycine®).

La prise d'antibiotiques par la bouche est indiquée pour l'acné modérée à sévère et n'exclut pas le traitement par les agents topiques. On recourt entre autres à la doxycycline (p. ex. Doxycin®) mais aussi à la tétracycline et la minocycline.

Les agents hormonaux sous forme de contraceptifs oraux combinés (p. ex. Diane-35®, Ti-Cyclen®, Alesse®) sont indiqués dans le traitement de l'acné chez les femmes qui ont également besoin d'un moyen de contraception.

L'Accutane® est une isotrétinoïne qui se prend par la bouche et qui est indiquée pour le traitement de l'acné sévère. C'est l'agent le plus efficace contre l'acné nodulokystique. Ce médicament est pris durant 16 à 20 semaines et est efficace dans 80% des cas. Il exige une surveillance médicale étroite. Parmi les effets secondaires, on peut constater un assèchement de la peau et des yeux, des saignements de nez, des douleurs musculaires et une augmentation du taux de cholestérol et de triglycérides. L'Accutane® a des effets tératogènes et peut entraîner des malformations congénitales chez le f¿tus. La femme qui prend ce médicament doit utiliser de façon simultanée deux méthodes de contraception fiables (contraceptif oral et condom) au moins un mois avant le début du traitement. Une évaluation de la contraception devrait être faite à chaque visite de même qu'un test de grossesse, au besoin. La femme qui désire devenir enceinte doit attendre un mois après la fin du traitement.

Commentaires
Partage X
Guide des maladies

Acné

Se connecter

S'inscrire