Forme

Quelques astuces pour skier pas cher

Quelques astuces pour skier pas cher

thinkstock Photographe : thinkstock Auteur : Coup de Pouce

Forme

Quelques astuces pour skier pas cher

Coûteux, le ski alpin? Oui! Heureusement, il existe des façons de s’en tirer à bon compte, qu’on dévale les pentes en solo, en couple ou en famille. Suivez le guide!

Pourquoi pas une initiation?

On n'a jamais fait de ski? Avant de s'équiper de la tête aux pieds, il est prudent de s'assurer que ce sport est vraiment pour nous. Une initiation nous permettra de le savoir. Voici deux options économiques.

  • On profite des forfaits d'initiation Iniski, offerts dans la majorité des stations du Québec. Ce programme, conçu par le Conseil canadien du ski de concert avec l'Association des stations de ski du Québec (ASSQ), comprend une leçon de groupe, la location d'équipement et le billet de remontée. Par exemple, au Mont-Saint-Sauveur, cette initiation, offerte en groupes de 4 personnes (à partir de 9 ans), coûte 49$/personne. Pour plus d'infos, on visite le site maneige.com, section Info-Station.
  • Si on skie déjà et qu'on veut initier nos enfants, il existe une formule super économique pour le faire: l'Expérience Maneige, offerte par l'ASSQ. Pendant tout l'hiver, l'ASSQ organise des initiations gratuites, dans certains parcs, pour les enfants de 5 à 8 ans (équipement inclus). Pratiques, ces séances se déroulent près des grands centres, nous évitant ainsi de faire un long déplacement si on souhaite mettre nos enfants au défi! Pour connaître l'horaire 2013-2014, on consulte le site de l'ASSQ (maneige.com).

Billet à la journée ou abonnement de saison?

L'erreur à ne pas faire: acheter notre billet le jour même à la billetterie de la station. C'est la meilleure façon de payer cher. Pour économiser, on prépare notre sortie à l'avance.

  • Si on prévoit skier plusieurs fois à la même station, on s'informe s'il est possible de se procurer un carnet. Par exemple, la carte Latitude de Tremblant (tremblant.ca) permet d'acheter un lot de 2 à 7 billets de remontée en même temps. C'est une économie de 37% sur le prix régulier (49,99$/jour plutôt que 79$)!
  • Pour des billets à rabais, on magasine chez Costco et on surveille les promotions en ligne sur les sites d'achats groupés comme Groupon, Vie Urbaine et Tuango.
  • On se procure les cartes Passe-Partout ou Accèski famille, offertes par l'ASSQ. Ces produits offrent des rabais applicables en billetterie dans la plupart des stations. On les achète en ligne (maneige.com) ou dans les magasins Sports Experts, Intersport et S3. On se dépêche, les quantités sont limitées!
  • Pour skier au meilleur prix, on évite les week-ends et les longs congés, comme la relâche scolaire. En soirée et en semaine, les montagnes proposent régulièrement des 2 pour 1 ou des promotions thématiques, comme les mardis des dames à Stoneham (ski-stoneham.com) ou les mardis des 50 ans et plus à Mont-Sutton (montsutton.com).
  • Si on prévoit dévaler les pentes toutes les semaines, l'abonnement de saison s'avère une option intéressante. Quelques stations se démarquent avec des offres exceptionnelles. Par exemple, au Mont-Gabriel, on skie toute l'année pour aussi peu que 199$ (skimontgabriel.com). Six journées de ski et on rentre dans notre argent.
  • D'autres stations mettent de l'avant des abonnements pour des fenêtres de temps plus limitées. Par exemple, la passe pour le ski de soirée aux stations soeurs Mont-Sainte-Anne (mont-sainte-anne.com) et Stoneham (ski-stoneham.com) ne coûte que 159$. À Bromont (skibromont.com), l'abonnement pour le ski de soirée ne revient qu'à 169$. Plusieurs stations offrent des abonnements à rabais valides exclusivement pour les dernières semaines de l'année.
  • Si on désire acheter une passe de saison, on s'y prend tôt. Les meilleurs prix sont en septembre. Par la suite, ça augmente graduellement pour atteindre des sommets en décembre. On s'en rappelle pour l'année prochaine!

Équipement: louer ou acheter?

Un ensemble junior, comprenant skis, bottes et bâtons, coûte entre 300$ et 400$, tandis qu'un équipement pour adulte coûte plus de 700$. Que faire pour diminuer la facture?

  • On visite les bazars dans les stations de ski, où les abonnés revendent leur équipement en surplus. En plus des ensembles skis-bottes-bâtons, on y vend lunettes, casques, habits de neige, etc. À certains endroits, les boutiques de la station y liquident aussi leur inventaire. On s'informe auprès des stations pour connaître les dates.
  • Comme ils grandissent vite, les enfants changent d'équipement aux deux ans. Pour une solution économique, on choisit la location annuelle qu'offrent les boutiques spécialisées comme la Poubelle du ski (poubelleduski.ca) et André Jac Sports (andrejac.com), ainsi que plusieurs boutiques dans les stations. Pour 70$ et plus, les enfants profitent d'un ensemble neuf ou usagé (maximum 3 ans) pour toute la saison. «Si la botte ne fait plus en février, on vous la remplace gratuitement », explique Jean-François Bibeau, assistantgérant chez André Jac Sport. À noter: la Poubelle du ski offre aussi la location annuelle pour les adultes.
  • Les programmes achat-rachat, que proposent les magasins Sports Experts (sportsexperts.ca), s'avèrent une autre option économique pour les juvéniles. Comment ça marche? Si on rapporte en magasin l'ensemble de ski de fiston moins de 12 mois après son acquisition, on nous offre un crédit équivalent à 50% de son prix d'achat, applicable à l'achat d'un autre équipement junior. Ce crédit tombe à 25% si on rapporte l'ensemble après deux ans.
  • Pour des aubaines sept jours sur sept, on trouve un centre de liquidation des six boutiques de Mont-Saint-Sauveur International au chalet du Mont-Gabriel (skimontgabriel.com), dans les Laurentides. Au menu: équipement et habillement à prix de Boxing Day durant toute la saison. Si on a la patience, on skie cet hiver avec de l'équipement de location et on attend les liquidations de fin de saison en magasin.
  • Si ça ne nous dérange pas d'avoir un équipement datant de quelques années, la Poubelle du ski en donne très souvent. On fouille dans les bacs situés en face du magasin. Des trésors peuvent s'y trouver!

Où trouver des rabais sur l'hébergement?

Envie d'une escapade romantique ou en famille au pied des pentes? Voici quelques trucs pour épargner sur les frais d'hébergement.

  • On navigue régulièrement sur les sites Internet des stations ainsi que sur les sites spécialisés, tels que zoneski.com ou carnetduski.com, à l'affût de promotions intéressantes.
  • Si une station en particulier nous intéresse, on s'abonne à son infolettre. «On y propose toujours des offres exclusives à nos abonnées», dit Ariane Bourbonnière, responsable des communications à la Station Mont-Tremblant. Il en va de même si on adopte leur page Facebook.
  • On planifie des séjours de longue durée pour des nuitées à meilleur prix. Par exemple, la Station Mont-Tremblant offre la 3e nuitée consécutive à 20% de rabais.
  • Si possible, on privilégie les virées en semaine, souvent plus abordables.
  • Question bouffe, si on séjourne à l'hôtel, on opte pour une chambre avec cuisinette pour économiser sur les restos. L'hébergement au pied des pentes en offre en abondance. Et si on n'y va que pour la journée, au lieu de manger à la cafétéria, on apporte notre lunch, chaud ou froid. Toutes les stations possèdent des micro-ondes.

Du ski sans voiture? C'est possible!

On économise, on réduit notre empreinte environnementale et on socialise en optant pour ces alternatives:

  • On prend le bus. Express Tours (expresstours.ca) offre des départs de Montréal et de Trois-Rivières vers les principales stations du Québec et de la Nouvelle-Angleterre. Grâce au rabais de groupe, les forfaits transport/billet de remontée coûtent à peine quelques dollars de plus qu'un billet acheté à l'unité. Dans la région de la Vieille Capitale, les Tours du Vieux-Québec (toursvieuxquebec.com) effectuent la navette vers les stations Mont-Sainte-Anne et Le Massif de Charlevoix.
  • On partage la voiture. Depuis décembre 2012, il existe un site Internet exclusivement consacré au covoiturage: skicovoiturage.ca. On l'utilise de deux façons: soit on publie une annonce, comme «Je veux skier à Sutton samedi prochain», soit on consulte les offres disponibles. Si une offre concorde avec notre demande, on nous envoie une alerte automatisée. On négocie ensuite le partage des frais de transport avec nos covoitureurs.

 

Commentaires

Partage X
Forme

Quelques astuces pour skier pas cher

Se connecter

S'inscrire