Forme

Les 10 mythes de l'entraînement individuel

Les 10 mythes de l'entraînement individuel

� iStockphoto.com Photographe : � iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Forme

Les 10 mythes de l'entraînement individuel

Dans le milieu sportif circulent toutes sortes de croyances. Afin d’éviter les blessures engendrées par ce type de préjugés, lumière sur 10 mythes tenaces.

Mythe 1

On naît athlète
Les performances athlétiques exigent travail et rigueur. C'est valable pour tous les niveaux d'entraînement. La bonne forme n'est pas innée, elle se travaille et s'entretient.

Mythe 2
Quelques minutes de cardio par semaine suffisent
L'un des éléments clés du conditionnement physique est l'endurance cardiovasculaire. Pour permettre au coeur de bien faire son travail, on doit porter sa fréquence cardiaque (pouls) à 60 % de son maximum, pendant 30 minutes, 3 fois par semaine.

Mythe 3
Plus on s'entraîne, plus on est en forme

Il faut éviter de remplacer un déséquilibre par un autre. Un manque d'exercice ne doit pas être remplacé par un surentraînement. Le retour à une bonne condition physique doit se faire progressivement sans jamais pousser l'effort au point de suffoquer et d'abréger ses exercices.

Mythe 4
Les exercices localisés font maigrir là où on le désire!
Malheureusement, c'est faux! Lorsque des muscles actifs ont besoin de graisse, celle-ci est acheminée par la circulation sanguine. Les sources sont diverses et il se peut que la graisse nécessaire aux muscles du ventre lors de vos redressements assis provienne d'une omoplate! Un membre plus volumineux n'est pas moins graisseux, il est simplement plus musclé.

Mythe 5
Une fois en forme, on le demeure même si on relâche l'entraînement
Ni le marcheur qui parcourt facilement ses cinq kilomètres ni le joueur de tennis soutenant trois sets intenses ne pourront maintenir leurs performances s'ils interrompent leur entraînement, ne serait-ce que quelques semaines.

Mythe 6
Une bonne condition physique élimine le besoin d'exercices d'assouplissement ou d'échauffement
Toutes les activités physiques ont un effet sur les muscles et les exposent, à divers degrés, aux risques de blessures (élongations, claquages). Par conséquent, plus un individu fait de l'activité physique, plus il devra se soucier de bien préparer son corps.

Mythe 7
L'exercice favorise l'apparition des varices
Au contraire, l'activité physique permet d'entretenir le bon fonctionnement des veines. Si vous êtes prédisposée aux varices, le port d'un bas de compression pourrait vous être utile.

Mythe 8
La sudation est un signe de mauvaise forme
La production de sueur n'a rien à voir avec la condition physique. Certaines personnes possèdent plus de glandes sudoripares et produisent tout simplement plus de sueur.

Mythe 9
Les suppléments de vitamines et les compléments alimentaires améliorent la condition physique et la performance
Cette croyance ne repose sur aucun fondement scientifique. Une bonne alimentation saine, équilibrée et respectant le Guide alimentaire canadien suffit à procurer toutes les vitamines et les minéraux nécessaires à un bon entraînement.

Mythe 10
Il faut éviter toute activité physique par temps froid, l'air froid risquant de geler les poumons

Impossible de se geler les poumons... Cependant, l'exercice par temps froid peut déclencher une crise chez les asthmatiques ou les angineux. Souvent, le port d'un foulard devant la bouche et le nez réglera le problème. Il va de soi qu'il importe également de se vêtir en fonction de la température afin d'éviter les engelures.

Se renseigner pour mieux s'entraîner
Tous ces mythes entretenus à tort dans le monde de l'activité physique peuvent être la cause de blessures ou de complications diverses. Pourtant, une personne bien renseignée et prête à tenir compte des exigences réelles du bon entraînement saura mieux protéger sa santé et trouver autant de satisfaction lors de ses séances de mise en forme.

La lucidité n'enlève rien au plaisir. Au contraire: elle le conduit à des niveaux capotants...

Sources
Laforest, B., Les Dix Mythes de l'entraînement, Servicevie.com 2003.

Commentaires

Partage X
Forme

Les 10 mythes de l'entraînement individuel

Se connecter

S'inscrire