Forme

L’escalade intérieure: est-ce pour moi?

Auteur : Coup de Pouce

Forme

L’escalade intérieure: est-ce pour moi?

Non, l’escalade n’est pas réservée aux casse-cou. Prête à grimper?

C'est quoi?
Dans un centre d'escalade intérieure, on grimpe à des parois au relief accidenté qui rappellent de vraies montagnes. Les différentes prises qui y sont fixées créent des voies de grimpe de difficulté variable.

 

«Pas besoin d'être en super forme pour faire de l'escalade, signale Maria Izquierdo, directrice et copropriétaire d'Horizon Roc, un des premiers centres d'escalade intérieure du Québec. On progresse à son rythme, en commençant sur des trajets faciles, et petit à petit, on se donne des défis: monter plus haut, utiliser des prises moins accessibles, etc. Tout le corps travaille et se muscle graduellement.»

 

L'escalade est aussi excellente pour la concentration, car on doit constamment prévoir notre prochain mouvement. «On a des grimpeurs de 5 à 65 ans, poursuit Mme Izquierdo, et chacun y trouve son compte. Certains viennent pour la détente, d'autres se donnent des défis plus athlétiques. Il y a aussi des gens souffrant de vertige qui viennent pour vaincre leur peur des hauteurs.»

 

Comment se déroule une séance?
«La première fois qu'on vient dans un centre d'escalade, on doit être encadrée», prévient Mme Izquierdo. La plupart des centres offrent des séances d'essai de 90 minutes, sous la supervision
d'un animateur. «Si on aime l'expérience et qu'on souhaite en faire régulièrement, il faut suivre un cours d'initiation», précise-t-elle.

 

Une fois ce cours réussi et l'accréditation obtenue, on peut grimper librement. L'activité se fait généralement à deux, avec une personne qui grimpe et l'autre qui assure, c'est-à-dire qui donne de la corde au rythme de la progression du grimpeur et le retient en cas de chute. «L'escalade intérieure peut aussi se faire en solo, ajoute Maria Izquierdo. Notre centre, comme plusieurs autres, offre des parois de 4 à 5 m où l'on grimpe sans attache grâce aux gros matelas qui recouvrent le sol.»

 

Combien ça coûte?
Une séance d'essai coûte de 15 $ à 20 $ par personne. Pour un cours d'initiation (environ 3 heures), il faut compter environ 40 $, équipement compris. Le test d'accréditation de base coûte de 5 $ à 10 $. Le tarif quotidien varie de 17 $ et 25 $. Tous ces prix incluent la location d'équipement.

 

C'est pour moi si...
  • Je veux me changer les idées. Grimper sur la muraille occupe entièrement notre esprit.
  • J'aime aller à mon rythme. On y va selon nos aptitudes.
  • J'aime me dépasser. On se lance de nouveaux défis à mesure qu'on progresse.
  • Je souhaite développer mon endurance et ma souplesse. On utilise nos abdominaux, nos bras, nos jambes et nos doigts!

 

 Ce qu'il me faut
  • Espadrilles
  • Vêtements de sport confortables
  • Cuissard*
  • Mousqueton et système d'assurage*
  • Corde*

*Cet équipement de base peut être loué.

 

Pour s'y mettre

 

Une mordue nous raconte
«En 2005, j'ai accompagné un copain à une séance d'essai et j'ai eu la piqûre. Ensuite, j'ai suivi le cours pour obtenir l'accréditation de base et je n'ai jamais arrêté depuis. J'en fais deux ou trois fois par semaine. Au-delà de la poussée d'adrénaline, j'apprécie le caractère complet de ce sport. Ce n'est pas très cardio, mais tous les muscles sont sollicités. En plus d'améliorer ma force et ma souplesse, l'escalade m'a donné confiance et me permet de décrocher. Impossible de grimper en pensant à ses ennuis personnels! Ça me ramène au moment présent et ça me vide la tête. » Mélanie Dupuis, 30 ans

 

Pour en savoir plus
  • Le Guide complet de l'escalade, par Tony Lourens, Éditions de Vecchi, 2007, 192 p., 31,95 $.
Commentaires
Partage X
Forme

L’escalade intérieure: est-ce pour moi?

Se connecter

S'inscrire