Forme

Jouez à l'équilibriste sur une slackline

Jouez à l'équilibriste sur une slackline

Auteur : Coup de Pouce

Forme

Jouez à l'équilibriste sur une slackline

À la recherche d'une activité bonne pour le corps et pour l'esprit, qui se pratique à peu près partout? On essaie la slackline et on met à profit notre équilibre.

Inventée dans les années 1970 par des grimpeurs en Californie, la slackline attire, année après année, un nombre grandissant d'adeptes. Son principal atout: son accessibilité. Les slackliners s'adonnent à leur passion dans les parcs, à la maison, au chalet, bref, n'importe où! Il suffit de trouver deux arbres matures pour tendre une sangle, idéalement au-dessus d'une surface gazonnée, puis de pratiquer cette variante du funambulisme. Dans les grands parcs urbains de Montréal, on voit de plus en plus de ces équilibristes à l'oeuvre.

Heidi Blais, 33 ans, a découvert la slackline lors d'une balade sur le mont Royal. Intriguée, elle l'a essayée. Cinq plus tard, l'équilibrisme sur sangle (traduction de cette activité selon l'Office de la langue française) est pour elle une véritable passion. «C'est le meilleur moyen qui existe pour décrocher du stress quotidien. Sur la sangle, on se concentre sur sa posture et sur sa respiration pour garder l'équilibre. On fait totalement le vide», dit cette instructrice de yoga.

Pour Julien Desforges, fondateur de l'entreprise Slackline Montréal, qui offre des formations et des initiations, il n'y a pas de limites aux bienfaits de ce sport. «Ça tonifie les muscles stabilisateurs, renforce la posture et améliore la concentration», dit ce passionné de 29 ans. L'autre beauté du sport, c'est qu'on le pratique à l'extérieur, nez au vent.

C'est pour qui?

Les 7 à 77 ans, comme dit la formule consacrée, et ça plaît autant aux gens méditatifs qu'aux casse-cou, selon le style qu'on pratique. On peut jouer à l'équilibriste en hauteur (style qu'on appelle highline), bondir et faire des acrobaties comme sur un trampoline (style trickline) ou encore adopter une approche plus zen en cherchant l'atteinte d'un état de grâce en restant en équilibre (style traditionnel). Tout dépend de nos objectifs. Attention de ne pas confondre funambulisme et slackline. «Le but n'est pas de marcher sur la slackline, mais de rester en équilibre et de vivre l'instant présent», dit Julien Desforges. Ça n'a rien à voir avec les arts du cirque.

Slackline Montréal vend des slacklines pour débutant au coût de 100$, comprenant sangle, mousquetons, sac de transport et protections pour les arbres. Les boutiques de plein air vendent aussi des slacklines de marque Gibbon, dont la sangle est plus large et plus statique.

Où s'initier?

Slackline Montréal fait régulièrement des démonstrations dans les parcs de Montréal, où l'on installe des sangles accessibles aux débutants. L'entreprise offre aussi des initiations, au coût de 15$/h. Comme ce sport est très instinctif, on peut aussi l'apprendre en autodidacte, comme la majorité des gens.

Commentaires

Partage X
Forme

Jouez à l'équilibriste sur une slackline

Se connecter

S'inscrire