Forme

5 km Coup de pouce: défi relevé!

5 km Coup de pouce: défi relevé! Photographe : iStock Auteur : Isabel Tardif

Forme

5 km Coup de pouce: défi relevé!

J'ai déjà consacré deux billets de blogue à ma préparation physique (et mentale) en vue de la fameuse course de Granby. J'en ajoute un petit dernier afin de boucler la boucle. Oui, c'est fait,  j'ai finalement couru mon 5 km! Mais pas sans quelques anecdotes, bien sûr... Voici donc un petit aperçu de ma matinée du 8 septembre.

6 h 45: Ma collègue Isabelle (précieuse coordonnatrice du magazine) cogne à ma porte. Nous sommes prêtes et fébriles. Dernière vérification de notre sac à dos (iPhone, écouteurs, gourde, amandes: check!) et hop! dans la voiture. Nous savons que nous arriverons à destination peu de temps avant le départ du 5 km, prévu à 8 h 35, mais juste assez, nous semble-t-il, pour récupérer nos dossards et nous étirer un tantinet.

8 h 15: On arrive à Granby un peu juste (plein d'essence oblige). Mais oups! les rues sont envahies de voitures et de coureurs. Où diable allons-nous nous stationner?

8 h 30: On déniche finalement une place et on accélère le pas afin de récupérer notre trousse de départ. En approchant du site, on entend le signal du 5 km. Notre course! Vite, on sprinte avant le temps vers la tente où se trouve notre dossard. Même les participants du 10 km ont le temps de partir avant notre retour...

8 h 54: 19 minutes après tout le monde, Isabelle et moi débutons notre course, toutes seules sur la piste. On croise les premiers participants du 5 km, en sens inverse, qui franchissent la ligne d'arrivée. Pas grave, on va relever notre défi personnel, quitte à être seules sur les jolies routes de Granby. Les bénévoles, postés à chaque kilomètre, nous encouragent avec ardeur, se demandant bien comment on a pu courir si lentement.

9 h 15: L'air est frais et bon. La musique, entraînante. Ma collègue, motivante. J'essaie de suivre son rythme, un peu plus rapide que le mien, et mon orgueil fait son travail. Au 3e km, nous dépassons enfin quelques marcheurs et sommes revenues dans la course. Yé!

9 h 22: 4 kilomètres! Je n'ai jamais couru plus que 4,5 km en m'entraînant. Je vais dépasser mon record personnel. Regain d'énergie. Et voilà quelques participants du 10 km qui nous dépassent à vive allure...

9 h 27: Il ne reste que 500 mètres. Famille, amis et coureurs accomplis se dressent de chaque côté de la piste pour encourager nos petites jambes fatiguées qui s'approchent de la ligne d'arrivée. Je trouve ça hyper impressionnant, stimulant et intimidant à la fois. Du coin de l'oeil, j'aperçois une fillette qui tient une pancarte sur laquelle est inscrit «Bravo, maman!».  Je ne suis pas la maman visée, mais j'ai une petite montée d'émotion. 9 h 30: On franchit la ligne d'arrivée, bien synchro, Isabelle et moi. Mon nom est même annoncé dans le micro, comme si je terminais parmi les premiers du 10 km (s'ils savaient!). Victoire! On a relevé notre défi! Moi qui ne courais pas il y a quelques mois, j'ai atteint mon objectif. Une petite photo pour immortaliser le tout.

11 h 30: Retour à Montréal, gonflée de fierté et de belles images en tête. Mais fatiguée de mon avant-midi. Une sieste s'impose. Le lendemain, au bureau, nous recevons un lien pour voir les photos prises pendant la course et connaître nos statistiques personnelles. On constate alors avec stupeur qu'Isabelle et moi sommes les 2e et 3e à avoir franchi le fil d'arrivée du 5 km. Notre course nous aurait pris 19 minutes. Euh... Il y a erreur sur la personne. Dans sa grande honnêteté, Isabelle écrit pour rectifier l'erreur et on réalise qu'à notre départ, on est sans doute passées sur la ligne d'arrivée par mégarde. Heureusement, les vraies championnes du 5 km retrouveront leur rang dans la course et nous obtiendrons les 840e et  841e places qui nous reviennent. On remet ça l'an prochain, c'est certain!

Et vous, votre course?

Commentaires
Partage X
Forme

5 km Coup de pouce: défi relevé!

Se connecter

S'inscrire