Forme

3 conseils pour se préparer à un triathlon

3 conseils pour se préparer à un triathlon

  Photographe : istockphoto.com

Forme

3 conseils pour se préparer à un triathlon

On a envie d’accomplir une épreuve sportive d’envergure, comme un triathlon? Trois choses à savoir avant de se lancer.

1. On s’y prend d’avance.

«Ce genre de défi nécessite de 18 à 24 mois de préparation», affirme Richard Chouinard, entraîneur du Club de course à pied de l’Université Laval. Pendant cette période, on augmente progressivement l’intensité de notre activité physique. Et six mois avant le jour J, on commence la préparation spécifique à notre épreuve. «Il faut préparer son corps à absorber une charge d’entraînement plus grande, dit-il. Si on s’y met trop vite, on risque de subir des blessures ou d’être frappée par une grande fatigue.»

2. On avertit nos proches.

S’entraîner intensément chamboule le quotidien. Si, pour des épreuves plus courtes comme le 10 km, de 4 à 6 heures d’entraînement hebdomadaire suffisent, les épreuves d’endurance en nécessitent 12, 15, parfois même 20. «Pour éviter de vivre des tensions avec nos proches, il est important de leur parler de notre projet et de s’assurer qu’ils sont conscients de son ampleur», conseille le spécialiste.

3. On prend garde au surmenage.

L’entraînement intensif implique un risque de surmenage. «Ça ne signifie pas seulement s’entraîner très fort, précise le spécialiste. Ça touche aussi les autres sphères de notre vie: la famille et le travail. Si l’une prend beaucoup de place, il faudra que les deux autres en prennent moins. Sinon, l’ensemble explosera et on ne se rendra même pas au fil de départ.»

Commentaires

Partage X
Forme

3 conseils pour se préparer à un triathlon

Se connecter

S'inscrire