Forme

3 conseils pour la course printanière

3 conseils pour la course printanière

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Forme

3 conseils pour la course printanière

La neige est presque toute fondue. Enfin, on se remet à la course! Voici 3 trucs pratiques et trois conseils vestimentaires pour recommencer en toute sécurité.




1. Rester visible

Le printemps nous offre de longues heures d'ensoleillement nous permettant de nous adonner à notre activité dehors. Toutefois, comme il fait sombre plus tôt dans la journée à cette période de l'année, on s'assure de porter des vêtements voyants, idéalement dotés de bandes réfléchissantes. Par ailleurs, si on écoute de la musique en courant, on s'assure que le son est suffisamment bas pour qu'on puisse entendre les voitures arriver. Si on le peut, l'idéal est de courir dans des sentiers, où on ne risque pas d'entrer en collision avec une voiture!

2. Se couvrir

Dès que les journées sont un peu plus chaudes, on devient très enthousiastes devant nos shorts et camisoles Or, il ne faudrait pas s'exciter trop vite! Les vents sont souvent frais au printemps, donc on préconise le port d'un coupe-vent et on couvre son cou avec un petit foulard en coton pour éviter d'attraper froid. Les changements de température du corps quand on s'active peuvent nous jouer de mauvais tours, sans compter que c'est la saison du rhume!

3. Y aller progressivement

Si on a pris une pause d'activité physique durant tout l'hiver, il se pourrait que le retour au jogging soit douloureux. On prend alors son temps. Inutile d'enfiler 10 km de course dès le premier jour de l'entraînement si cela entraîne une blessure dès le début de la saison. On peut commencer avec des séances d'entraînement par intervalles et de courtes distances, puis augmenter la durée au fil du temps. Dans tous les cas, on n'oublie pas de s'étirer!

 

 

Galerie photos

prev next 1 de 3

3 musts vestimentaires pour la course printanière

Un bracelet identificateur lumineux

On aime: Les bracelets, brassards et attaches de toutes les couleurs de Who Am I, une entreprise québécoise (whoami-id.com). On les allume en appuyant dessus et on peut même les faire clignoter. Une languette de carton sur laquelle on peut inscrire nos informations personnelles se glisse à l’intérieur, ce qui est très utile en cas d’accident ou de malaise. L’été n’est pas encore bien installé et le soleil se couche encore relativement tôt. Si on court très tôt ou très tard dans la journée, il est donc nécessaire de se prémunir d’un objet lumineux qui signalera efficacement notre présence dans le noir.

Photographe: Who am I Par : Élise Jetté Source: Coupdepouce.com

3 musts vestimentaires pour la course printanière

Un legging trois-quarts

On aime: Le Cita d’Arc’Teryx, parce qu’il est muni d’un cordon à la taille et que son matériau est souple (arcteryx.com). Au printemps, ne vous découvrez pas d’un fil! Il est beaucoup trop tôt pour le short! Par contre, le legging trois-quarts est parfait pour cette saison: les chevilles demeurent à découvert s’il fait un peu plus chaud, et ce, sans que les cuisses, plus sensibles au froid, soient affectées par la température.

Photographe: Arc’Teryx Par : Élise Jetté Source: Coupdepouce.com

3 musts vestimentaires pour la course printanière

Un coupe-vent mince

On aime: Le Fast Wing de Salomon, parce qu’il est léger et protège le cou lorsqu’il est zippé (salomon.com). Quand la température oscille entre 10 et 20 °C, le vent peut changer la donne à tout moment. L’idéal est d’opter pour un coupe-vent mince qu’on peut nouer autour de la taille en cas de besoin s’il commence à faire plus chaud durant la course. À LIRE AUSSI: Quels vêtements privilégier pour l'entrainement

Photographe: Salomon Par : Élise Jetté Source: Coupdepouce.com

 

 

Commentaires

Partage X
Forme

3 conseils pour la course printanière

Se connecter

S'inscrire