Une boisson toute naturelle

Fabriquer une bière consiste à faire fermenter un moût composé d'eau et de sucres provenant de diverses céréales - orge germée (appelée «malt»), riz, blé, etc. - qu'on fait plus ou moins griller, selon la couleur de bière que l'on souhaite obtenir. Puis on ajoute la levure au moût de même qu'une substance végétale comme agent aromatisant: fleur de houblon, épices ou herbes. Il s'agit donc d'une boisson toute naturelle dont la couleur, l'aspect et le goût varient énormément selon les ingrédients qui la composent et la fermentation : spontanée, basse ou haute. La fermentation spontanée est due à l'action des micro-organismes présents dans l'environnement où on fabrique la bière tandis que la fermentation basse se réalise à basse température, entre 0 °C et 12 °C , et la fermentation haute, entre 15 °C et 25 °C,
Ales et lagers

Le domaine de la bière est aussi complexe que celui des vins, toutefois la majorité des bières de microbrasseries québécoises font partie de deux grandes familles: les ales et les lagers.

Les ales sont des bières de haute fermentation, réputées pour leur arôme fruité et leur goût prononcé. Il en existe de nombreuses variétés - brown ale, pale ale, Scottish ale, etc.​​​​​ - chacune possédant des caractéristiques particulières. Le terme lager désigne une bière de basse fermentation. Une fois fermentée, la lager de fabrication traditionnelle repose pendant quelques mois dans des cuves à une température approchant le degré de congélation, ce qui lui confère sa fraîcheur typique et son goût équilibré, mais parfois peu complexe.