Coup de Pouce - Le vrai site pratique
    • Envoyer
      Envoyer à...

      Les champs marqués d'un astérisque * sont obligatoires.

    • Favoris
    • Imprimer

Y a-t-il des inconvénients à la masturbation féminine?


Sylviane Larose, M.A. sexologue clinicienne et psychothérapeute
13 Octobre 2008

Q.: Y a-t-il des inconvénients à la masturbation féminine? Mon amie a 19 ans, elle se masturbe en appuyant une cuisse contre l'autre. Elle a commencé à faire ça à 13 ans, quand elle a regardé à la télé des images et vidéos pornographiques. Elle dit qu'elle a la petite lèvre droite plus grande que la gauche. Est-ce à cause de la masturbation? Elle se masturbe toujours sur le même côté, de la même cuisse qui appuie davantage. Cette masturbation représente-t-elle un danger pour la virginité (vivant dans une société musulmane, la femme doit rester vierge jusqu'au mariage)? Cela peut-il avoir un impact sur l'anatomie de la vulve?

R.: La masturbation est une façon d'apprendre à découvrir son corps et ne représente pas en soi d'inconvénients ou de risques quelconques. L'intérêt pour la masturbation est apparu chez votre amie vers l'âge de 13 ans. Plusieurs jeunes femmes ressentiront parfois les premières sensations de désir ou d'excitation sexuelle en regardant des films d'amour suggestifs et, à d'autres moments, par une stimulation visuelle plus explicite au début de l'adolescence.

Les changements hormonaux ont aussi un impact chez les femmes. Certaines sont plus à l'écoute de leurs sensations et auront par le fait même le goût d'explorer les sensations qu'elles vivent.



La façon de s'exciter de votre amie est un mode que l'on retrouve chez quelques femmes et qu'on peut aussi observer chez les jeunes enfants. Au lieu d'avoir un contact direct avec les doigts ou un objet, elles construisent leur excitation sexuelle en faisant une pression importante avec les cuisses.

Certaines personnes utiliseront un coussin, une main glissée entre les cuisses: ce qui provoque l'augmentation de l'excitation est la montée de la tension physique associée aux contractions des jambes, des fesses et du ventre ainsi qu'une respiration courte et saccadée ou même une respiration retenue.

Il n'y a pas d'inconvénient à cette forme d'auto-stimulation. Toutefois, elle présente parfois des inconvénients lorsqu'un partenaire se présente puisque la stimulation directe du clitoris ou des stimulations moins intenses ne permettront pas facilement à la femme d'avoir du plaisir.

Elle pourrait explorer des zones plus subtiles en se caressant avec ses doigts au niveau du clitoris et dans la zone tout autour, en évitant l'ouverture vaginale puisque la virginité demeure un facteur important pour vous.

Masturbation féminine et virginité

Cette façon de se stimuler ne présente pas de risque pour la virginité puisque la perforation de l'hymen est principalement associée à la pénétration.

Vous vous questionnez aussi quand à l'impact de ce mode excitatoire sur l'apparence de la vulve. La façon de se stimuler n'a pas d'impact sur l'apparence de la vulve. En fait, l'apparence de la vulve est aussi différente d'une femme à l'autre que peuvent l'être le nez, les yeux et les oreilles. De plus, les petites lèvres peuvent être plus courtes ou plus longues (parfois elles peuvent dépasser les grandes lèvres) leur couleur peut être de rosé à brunâtre. Il y a donc une variation importante dans l'apparence de la vulve.

Le fait que la petite lèvre est plus grande du côté où elle exerce la pression peut permettre de développer en partie son plaisir. En appliquant une pression de ce côté en particulier, cela peut aussi provoquer un léger étirement de la peau de la petite lèvre et ainsi stimuler le clitoris. Toutefois, ce n'est pas cette pratique qui fait que la petite lèvre est plus longue d'un côté que de l'autre.

Comme vous pouvez le constater, ce type de masturbation - même si masturbation signifie «utiliser la main», et c'est pour cela que j'utilise le mot mode excitatoire - est une façon pour certaines femmes de construire leur excitation sexuelle. Ce n'est pas le mode le plus courant, mais plusieurs femmes l'utilisent au lieu d'avoir un contact direct avec leurs doigts.

Vidéos en vedette

Blogue Sur le pouce!

Stéphanie Perron
Stéphanie Perron 19-12-2014

Noël au loin

En novembre 2010, je me suis envolée pour un stage de trois mois en France. Une des premières choses à laquelle j’ai pensée lorsque j’ai été retenue, c’est Noël. Cette escapade de...

Geneviève Rossier
Geneviève Rossier 08-12-2014

Alcool au volant, ma plus grande peur

Cette vidéo, faite d’images compilées au cours des 20 dernières années, est très graphique.  J’ai hésité à la regarder car un de mes cauchemars récurrents, c’est...

Facebook

Participez à la conversation

Contribuer au magazine

Contribuer au magazine

Avez-vous goûté à nos délicieuses mini-tourtières? Si oui, faites-nous part de vos impressions! Attribuez-leurs une cote et livrez-nous vos commentaires au bas de la recette.