Vie de famille

Peut-on donner trop de fruits à son enfant?

Peut-on donner trop de fruits à son enfant?

Shutterstock Auteur : Coup de Pouce Crédits : Shutterstock

Vie de famille

Peut-on donner trop de fruits à son enfant?

Notre coco adore les fruits et en redemande encore et encore. Peut-on lui en donner trop? On suit les recommandations d’une nutritionniste.

Nul doute que les fruits sont essentiels au menu quotidien de notre enfant. Cela dit, il faut quand même établir certaines balises, croit la nutritionniste Stéphanie Côté. «N'importe quel aliment consommé en grande quantité peut venir prendre la place d'autres aliments et amener un déséquilibre non souhaitable, explique-t-elle. C'est très bien de manger des fruits, mais l'idée est d'éviter que les fruits ne prennent beaucoup de place dans l'alimentation au détriment d'autres aliments qui amènent aussi quelque chose de bon pour la santé.»

Autrement dit, on garde en tête qu'il existe d'autres options nourrissantes pour les desserts et les collations qui contiennent des nutriments que l'on ne retrouve pas dans les fruits. «Par exemple, les muffins ou les biscuits maison, les desserts au lait ou à base de soja amènent des vitamines et minéraux différents de ceux présents dans les fruits et contribuent au développement optimal des enfants», souligne Mme Côté.

Des fruits, du sucre... néfaste?

Bien que les fruits contiennent du sucre, ce n'est pas alarmant. «Ce sont des sucres beaucoup plus dilués que ceux qu'on retrouve dans les jus de fruits ou les fruits séchés, qui sont de véritables concentrés de sucre. Le fruit va souvent comprendre moins de sucre qu'un yogourt, des biscuits ou autres sucreries. Le souci n'est pas à cet effet-là, mais c'est vraiment une question d'offrir de la variété dans l'assiette.»

Attention à la redondance!

La nutritionniste estime qu'il faut faire attention de ne pas ennuyer notre enfant. «Ce qu'on a vu, soit dans des témoignages de parents ou de personnes responsables d'un service de garde, c'est que les fruits qui reviennent systématiquement à tous les repas et aux collations, ça finit par être redondant et les enfants se tannent. On veut éviter ça à tout prix, on souhaite que les enfants continuent à aimer manger des fruits», soutient-elle.

À lire : 5 à 10 portions de fruits et légumes par jour, c'est facile!

Parlons portions

En général, on recommande un minimum de cinq portions de fruits et légumes par jour. Pour les enfants âgés de deux à trois ans, on parle de quatre portions et pour les quatre à huit ans, c'est cinq portions. Mais tout dépend de l'appétit de notre enfant. Selon Mme Côté, on peut donner une ou deux portions de plus par jour sans problèmes. «Ce qu'on souhaite, c'est qu'il y ait au moins deux portions de légumes par jour, et de préférence un légume vert ou orangé par jour. La place qui reste peut être occupée par deux ou trois fruits pendant la journée. L'important, c'est de varier l'offre.»

Une portion au dessert, pas plus!

Que ce soit un muffin ou un fruit, il ne faut pas que l'enfant essaie de ne se nourrir que de dessert. Stéphanie Côté recommande d'établir des règles. «Peu importe la quantité d'aliments que l'enfant aura mangée au repas, c'est une portion de dessert, pas plus. Si l'enfant a encore faim après sa portion de dessert, on peut proposer de revenir à l'assiette principale qu'il n'a peut-être pas touchée, ou on lui dit qu'il y aura une collation plus tard.

À lire : Mon enfant n'aime pas les fruits et légumes!

Retrouvez des conseils pour faire manger les petits difficiles dans notre dossier À table les enfants

Commentaires
Partage X
Vie de famille

Peut-on donner trop de fruits à son enfant?

Se connecter

S'inscrire