Vie de famille

La cuisine: des maths, de la science et du plaisir!

La cuisine: des maths, de la science et du plaisir!

Auteur : Coup de Pouce

Vie de famille

La cuisine: des maths, de la science et du plaisir!

Les habilités de développement importantes que la cuisine enseigne aux enfants.

Plusieurs d'entre nous se souviennent que nos parents cuisinaient pour nous lorsque nous étions plus jeunes, mais peu se rappellent avoir cuisiné avec leurs parents. Ce n'est pas toujours la première chose à laquelle les parents pensent initier leurs enfants. Souvent, nous sommes tellement occupés à mettre du pain sur la table que la simple idée de transformer le repas en leçon de vie ne nous traverse même pas l'esprit.

Cependant, la cuisine est une excellente manière d'apprendre aux enfants une panoplie d'habiletés, notamment les mathématiques, la science, l'organisation et la gestion du temps, sans mentionner le bon vieil apprentissage par essais et erreurs. Elle constitue également une excellente façon de créer des liens avec nos enfants et de transmettre les traditions culturelles et familiales.

« Cuisiner et manger font partie des activités humaines les plus fondamentales », selon Laura Schein, professeure à la Reyrson University, qui a donné des cours de conception de programme pour le début du primaire et de développement cognitif. Il est donc peu étonnant que la cuisine contribue à différentes sortes d'apprentissages, chose dont Laura Schein a été personnellement témoin au cours de ses 40 années d'enseignement. Elle a intégré régulièrement la cuisine dans l'apprentissage de ses élèves en les laissant préparer leurs collations quotidiennes.

D'abord, Laura Schein souligne que les étudiants apprennent à travailler avec les nombres et les mesures. Mais ils apprennent également à faire confiance à leur instinct. « Lorsque l'on cuisine, on développe un sens intuitif des quantités, même si l'on suit une recette », affirme-t-elle. Par exemple, si les enfants veulent faire beaucoup de biscuits, ils doivent déterminer s'ils doivent doubler une recette, et si c'est le cas, comment le faire. En outre, ils doivent décider de la taille des biscuits. De tels processus nécessitent que l'on évalue les quantités non seulement à l'aide de mesures et de mathématiques, mais aussi du bon sens.

 

L'expérimentation et des éléments du processus scientifique entrent également en jeu. « On essaie, prédit et remarque les résultats, on établit des liens avec ce que l'on a fait, puis ces connaissances nous servent lors de notre prochaine expérience de cuisine, qu'on essaie de dupliquer des résultats positifs ou de créer quelque chose de nouveau à la suite de résultats négatifs », explique Laura Schein. « Pour que cet apprentissage ait lieu, les enfants doivent réaliser des expériences de cuisine régulièrement et avoir l'occasion de prendre des risques et de commettre des erreurs. »

En tant qu'activité souvent collective, la cuisine apprend aux enfants à partager ce qu'ils ont appris, ensemble et avec leurs parents. « Comme activité sociale, la cuisine stimule la conversation entre les cuisiniers », ajoute Laura Schein. Des discussions sur les ingrédients et leur provenance, les goûts, la nutrition, les expériences de cuisine passées et plus encore peuvent toutes se produire durant la préparation du repas. La cuisine offre de nombreuses occasions d'apprentissage, mais offre aussi aux parents la possibilité de passer du temps à travailler en collaboration avec leurs enfants.

Bien entendu, aucune expérience de cuisine ne serait complète sans faire un minimum de gâchis. Mais même les gâchis contribuent au développement de la motricité fine. « Grâce aux réalités de la cuisine, les élèves peuvent s'exercer à mélanger sans renverser, améliorer leur maîtrise pour bien mesurer et travailler sur les habiletés physiques liées à l'utilisation des outils pour couper et hacher », déclare Schein.

Enfin, la cuisine aide les enfants à comprendre et à mettre en pratique des habiletés fondamentales allant bien au-delà de la création de quelque chose à manger. « La cuisine nécessite de la planification : il faut faire des courses, prévoir le temps et l'espace requis pour travailler, et réfléchir sur l'ordre des tâches. L'expérience en planification et en gestion du temps s'applique largement à l'école et dans la vie en général », affirme Laura Schein. La cuisine nécessite également du nettoyage et un partage des tâches à accomplir. « Il est bon pour les enfants de participer à des tâches concrètes dont ils comprennent la logique et dont ils peuvent constater les résultats. »

Alors, la prochaine fois que vous cuisinerez, invitez vos enfants à participer. On ne sait jamais ce que vous pourriez tous apprendre.

Commentaires
Partage X
Vie de famille

La cuisine: des maths, de la science et du plaisir!

Se connecter

S'inscrire