Vie de famille

Hommage aux mamans: Ludivine Reding et sa mère

Hommage aux mamans: Ludivine Reding et sa mère

  Photographe : Andréanne Gauthier

Vie de famille

Hommage aux mamans: Ludivine Reding et sa mère

Pour souligner la fête des Mères, nous avons demandé à la jeune comédienne Ludivine Reding de nous parler de la relation qu'elle entretient avec sa mère.

À peine 20 ans séparent leur naissance. Si Ludivine Reding et sa mère sont proches en âge, elles le sont aussi dans la vie. Par amour, mais également par la force des choses. «Quand Ludivine est arrivée, je ne connaissais rien aux bébés, et aucun de mes amis n’avait d’enfant. Je l’ai donc toujours traînée partout, autant à mes cours d’université qu’à mes soupers entre copines. Partager autant de temps ensemble nous a certainement liées», explique Geneviève Dubé.

Ayant reçu une éducation féministe dans un foyer où les rôles domestiques étaient inversés et les jouets, asexués, la jeune maman a enseigné tôt à sa fille à faire ses choix toute seule, comme une grande. «Avec mes deux enfants, j’ai prôné l’autonomie et la réflexion, confirme-t-elle. J’encourageais Ludivine à me prouver qu’elle pouvait prendre les bonnes décisions, dans la mesure où elle me disait la vérité.»

«Ma mère m’a appris à me respecter, à être à l’écoute de mes envies, à ne pas me laisser influencer par les autres», ajoute la comédienne de 21 ans qui a commencé à fréquenter les studios de doublage à l’âge de 9 ans.

D’ailleurs, la révélation de la dernière saison télé entretient aussi une relation d’ordre professionnel avec sa mère, qui a fondé sa propre boîte de gérance d’artistes. C’est la mère qui organise les horaires de sa fille. «Les deux rôles sont clairement départagés. Malgré nos caractères forts, nous réussissons toujours à nous entendre», souligne Geneviève Dubé. «Elle me connaît tellement que tout coule naturellement», renchérit la jeune comédienne.

Les seules véritables frictions entre les deux complices sont apparues à l’adolescence, à travers le chaos de la chambre de «l’artiste de la maison».

«Très ordonnée, ma mère aime que les choses soient faites à sa manière. Elle a essayé différentes tactiques, comme coller des post-it partout pour me rappeler d’accomplir les tâches ménagères. Moi, j’étais... une ado. Au bout du compte, elle a réussi à me transmettre son sens de l’organisation. Notre relation est quand même plus saine depuis que je suis partie de la maison. Mais ma chambre a pris un dur coup!»

 

On peut voir LUDIVINE REDING dans la première saison de Fugueuse, offerte en rattrapage, et dans La dérape, en exclusivité sur Club Illico. Cet automne, elle revient, au grand écran cette fois, dans le film Wolfe de Francis Bordeleau.

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Hommage aux mamans: Ludivine Reding et sa mère

Se connecter

S'inscrire