Vie de famille

Est-ce qu'on devrait aller en prison pour avoir laissé son enfant seul à la maison?

Est-ce qu'on devrait aller en prison pour avoir laissé son enfant seul à la maison?

Est-ce qu'on devrait aller en prison pour avoir laissé son enfant seul à la maison?

Auteur : Andrée-Anne Guénette

Vie de famille

Est-ce qu'on devrait aller en prison pour avoir laissé son enfant seul à la maison?

Une histoire qui a fait la une des journaux de Winnipeg la semaine dernière a retenu mon attention: une mère qui a laissé seul à la maison son garçon de six ans pendant 90 minutes pendant qu'elle est sortie faire des courses à l'été 2013 a été accusée d'abandon d'enfant, un acte passible de jusqu'à 5 ans d'emprisonnement.

Depuis 18 mois, on lui a retiré la garde de son garçon et sa garde exclusive a été accordée à son père, les parents étant séparés.

L'article 218 du Code criminel canadien définit ainsi l'abandon d'enfant: Quiconque illicitement abandonne ou expose un enfant de moins de dix ans, de manière que la vie de cet enfant soit effectivement mise en danger ou exposée à l’être, ou que sa santé soit effectivement compromise de façon permanente ou exposée à l’être est coupable :

  • soit d’un acte criminel passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans;

  • soit d’une infraction punissable sur déclaration de culpabilité par procédure sommaire et passible d’un emprisonnement maximal de dix-huit mois.

La juge qui entend cette cause devra donc trancher à savoir si la vie de cet enfant aurait été en danger. La couronne soumet que l'enfant aurait pu allumer un élément du poêle, s'étouffer avec un aliment, tomber dans l'escalier, tomber d'une fenêtre, être électrocuté, brûler la maison ou être victime d'un cambriolage.

Je ne sais pas très bien quoi penser de cela. D'un côté, je pense à toutes les fois dans une vie de parents où on laisse les enfants jouer dans une autre pièce de la maison, donc pas sous notre surveillance directe. S'il leur arrivait quelque chose de grave, serait-on passible d'emprisonnement? S'ils jouaient dans la cour sans adulte, mettons? Et que dire du bébé qu'on laisse finir sa sieste dans la voiture (la fenêtre ouverte, dans notre stationnement) en rentrant à la maison, de peur de le réveiller? D'un autre, l'importance de la primauté de la loi pour protéger nos enfants du danger, dans les limites du possible. De l'immense responsabilité d'être parent, à chaque instant.

Supposons que la maman est condamnée à une peine de prison (et entre nous, je ne sais pas si c'est vraiment pire que d'avoir perdu la garde de son fils et ne pas avoir pu le voir depuis 18 mois), quelles seraient les conséquences d'une telle jurisprudence? Pourrait-on encore envoyer nos enfants seuls au parc? Marcher à l'école? Prendre seul l'autobus ou le métro à un jeune âge? Donner une clé à notre enfant pour qu'il rentre seul le soir après l'école le temps que les parents rentrent à la maison? (J'en connaissais plusieurs du temps que j'étais au primaire, car le service de garde, ça n'existait pas dans ce temps-là!) Ou juste prendre un somnifère un soir d'insomnie qui nous rend inapte à s'occuper d'un enfant? Ou recevoir à souper et boire quelques coupes de vin?

Je ne prends pas position, je pose la question. S'il y a bien quelque chose qui m'horripile, c'est la négligence, l'abus, la maltraitance d'enfants. Je ne sais pas pourquoi cette maman a jugé préférable de laisser son enfant seul pour aller faire ses courses, plutôt que de l'amener avec elle. Cette femme mérite-t-elle l'étiquette de criminelle, de perdre la garde de son enfant (je n'arrête pas de penser à ce petit garçon qui a été arraché de sa mère du jour au lendemain) et de croupir en prison? Qu'en pensez-vous?

 

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Est-ce qu'on devrait aller en prison pour avoir laissé son enfant seul à la maison?

Se connecter

S'inscrire