Vie de famille

Des oméga 3 pour réduire le risque de surpoids chez l'enfant?

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vie de famille

Des oméga 3 pour réduire le risque de surpoids chez l'enfant?

La consommation de poissons gras et de noix contenant des oméga 3 a de nombreux bénéfices sur la santé. Une étude démontre qu’elle pourrait également aider à maintenir un poids santé chez les enfants.

Une étude américaine publiée par The Journal of Nutrition et menée auprès de plus de 300 enfants âgés de 7 à 12 ans établit un lien entre la consommation d'acides gras polyinsaturés (oméga 3) et une plus faible prise de graisse corporelle et abdominale chez l'enfant.

On savait déjà que ces «bons gras» étaient bénéfiques pour lutter contre l'obésité chez l'adulte mais, cette fois, les chercheurs se sont intéressés aux enfants, l'obésité infantile étant en progression dans les pays industrialisés. Au Canada, le taux d'obésité infantile a plus que doublé en 40 ans pour atteindre 13% aujourd'hui selon Statistique Canada. Ces chiffres restent en dessous des statistiques américaines, mais cette augmentation demeure préoccupante.

L'importance de l'enfance dans la prédisposition au surpoids

Certaines personnes semblent prendre plus facilement de poids que d'autres. Le nombre de cellules graisseuses propre à chacun pourrait en être la cause. «À la naissance, notre corps comporte un certain nombre de cellules adipeuses. Une génétique défavorable de concert avec de mauvaises habitudes de vie durant l'enfance et le début de l'adolescence jouent un rôle important dans la multiplication de ces cellules graisseuses. Après cette période, leur nombre se stabilise», explique la kinésiologue Karine Larose dans cet article.

Sachant cela, il apparaît important de prévenir le surpoids durant l'enfance. Stéphanie Côté, nutritionniste chez Extenso, ajoute: «Si l'on fait attention à ce que les cellules graisseuses ne se multiplient pas de façon exagérée pendant l'enfance, on augmentera les chances de garder un poids santé toute sa vie.»

Les oméga 3 à la rescousse?

Plutôt que de surveiller la consommation d'oméga 3 de nos enfants, la nutritionniste recommande d'observer le ratio entre l'apport d'oméga 3 et celui d'oméga 6. «On mange beaucoup plus d'oméga 6 que d'oméga 3. C'est mauvais pour le maintien d'un poids santé, car cela favorise la prolifération des cellules graisseuses», explique Stéphanie Côté. Le ratio idéal serait de 1 oméga 3 pour 4 oméga 6; or celui de beaucoup de personnes est plutôt de 1 pour 16. L'alimentation nord-américaine fournit généralement un apport assez élevé en acides gras oméga 6. On en trouve notamment dans l'huile végétale, le boeuf, le porc, le poulet, le blé, les noix et le soya.

Comment s'assurer que nos enfants ont un apport suffisant en oméga 3? Deux portions de 75 grammes de poisson gras (saumon, sardine, thon, macro, truite) par semaine suffisent. On peut aussi se tourner vers des sources végétales, comme le soya, le canola, les graines de lin ou les noix de Grenoble. «Par contre, c'est un type d'oméga 3 un peu moins efficace que celui des poissons, mais qui aide quand même à modifier le radio des oméga 3 et des oméga 6», précise Stéphanie Côté.


À lire: Faire manger du poisson à nos enfants

Au-delà du poids

Ajouter des aliments riches en oméga 3 dans l'alimentation de nos enfants n'est pas seulement salutaire pour prévenir le surpoids. «Ils procurent d'autres bienfaits: ils sont bons pour la santé du cœur des adultes comme des enfants ainsi que pour le développement du cerveau, du système nerveux et des yeux. Il ne faut pas seulement s'arrêter à la question du poids», rappelle la nutritionniste.

À lire: Comment choisir et consommer la graine de lin?

 
Commentaires
Partage X
Vie de famille

Des oméga 3 pour réduire le risque de surpoids chez l'enfant?

Se connecter

S'inscrire