Vie de famille

Cuisiner en famille, c’est santé!

Cuisiner en famille, c’est santé!

Vie de famille

Cuisiner en famille, c’est santé!

Cuisiner en famille, c'est idéal pour transmettre à nos enfants de bonnes habitudes alimentaires. Jean-François Archambault, fondateur et directeur général de La Tablée des chefs nous le confirme.

Michelle Obama, qui a fait de la lutte contre l'obésité son cheval de bataille, insistait récemment sur l'importance de cuisiner davantage à la maison. Les études le démontrent, disait la Première dame, retourner aux fourneaux est un des meilleurs moyens de reprendre sa santé et celle de sa famille en main. Jean-François Archambault, fondateur et directeur général de La Tablée des chefs, commente l'initiative.  

Pourquoi cuisiner en famille est-il bon pour la santé? Quand on cuisine, on prend conscience de ce qu'on mange. Quand on verse une tasse d'huile, de beurre ou de sucre dans une recette, on concrétise le contenu de nos mets. Ça contribue à développer notre jugement et nous permet de faire des choix alimentaires plus santé. Savoir cuisiner nous amène aussi à choisir de meilleurs aliments à l'épicerie. On préférera faire cuire un poulet, que trois pizzas congelées.

Cela va dans le sens de la mission de notre organisme, La Tablée des chefs. En plus de nourrir les familles dans le besoin, on aide les adolescents à augmenter leurs compétences culinaires par le biais d'activités parascolaires. Ce n'est pas tout d'éliminer la malbouffe dans les cafétérias. Pour améliorer la santé des jeunes, il faut développer leur autonomie culinaire et leur montrer quoi faire avec un céleri, une courge ou des légumes-racines.

C'est souvent le manque de temps qui nous amène à nous tourner vers les restos et les plats préparés du commerce. Comment se simplifier la tâche, surtout les soirs de semaine? La clé, c'est de se réserver un jour du week-end pour cuisiner plusieurs plats simultanément. Ça gruge du temps, mais c'est un investissement qu'on appréciera grandement pendant la semaine! On prépare un mijoté et une grosse soupe, on cuit un poulet, on fait un pâté chinois, etc. Et on cuisine de grandes quantités pour congeler quelques plats. En semaine, on peut se tourner vers un plat du commerce à l'occasion, mais on essaie de cuisiner un accompagnement facile comme une salade ou des légumes. On peut aussi se faire un potage express: on fait bouillir des brocolis, on le passe le tout au pied mélangeur, on étire avec un peu de crème ou de lait et le tour est joué! Les sacs de légumes déjà coupés sont aussi de super raccourcis.


Cuisiner avec nos enfants est un bon moyen de transmettre nos compétences culinaires. Des conseils pour les parents?
On implique les enfants le plus tôt possible. Dès l'âge de 3 ans, ils peuvent nous aider. On leur demande de verser ou de brasser les ingrédients quand on fait des biscuits ou des crêpes. Puis, à mesure qu'ils grandissent et qu'ils prennent de l'assurance, ils peuvent mesurer des ingrédients ou couper des fruits (banane, melon, etc.), avec un couteau à beurre pour commencer. On peut également leur acheter des accessoires culinaires adaptés à leur taille, comme un petit bol et un mini-fouet. C'est motivant et amusant pour eux. Évidemment, il faut accepter le fait que de cuisiner avec les enfants prend plus de temps et que les dégâts sont possibles. Si on est pressée, on privilégie de cuisiner plusieurs recettes seule les week-ends, mais rien n'empêche de demander aux enfants d'accomplir de petites tâches la semaine, comme de mettre la table.

 

 

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Cuisiner en famille, c’est santé!

Se connecter

S'inscrire