Vie de famille

Conciliation travail-famille: Quels sont nos droits?

Conciliation travail-famille: Quels sont nos droits?

Conciliation travail-famille: Quels sont nos droits? Photographe : istockphoto.com Auteur : Amélie Cournoyer Source : Coup de pouce, septembre 2016

Vie de famille

Conciliation travail-famille: Quels sont nos droits?

Savez-vous ce que vous êtes vraiment en droit de demander  à votre patron en matière de conciliation travail-famille? On fait le point avec une avocate en droit du travail.​

Au Québec, la Loi sur les normes du travail prévoit 10 jours de congé par année (non rémunérés) pour la garde, l’éducation et la santé de son enfant ou celui de son conjoint.

Ici s’arrêtent à peu près nos droits en matière de conciliation travail-famille si notre employeur exerce des activités de compétence provinciale (commerces de détail, écoles, hôpitaux, etc.). «Quant à l’employeur qui exerce des activités de compétence fédérale (banques, sociétés de télécommunication, entreprises de transport ferroviaire, maritime ou aérien, etc.), il est soumis à la Loi canadienne sur les droits de la personne, précise l’avocate Catherine Galardo. Cela signifie que, à moins qu’il démontre l’existence d’une contrainte excessive, il doit accéder aux demandes de modification d’horaire de ses employés pour des motifs familiaux, comme une réduction du nombre d’heures de travail hebdomadaire.»

Cela dit, tout employeur peut décider d’instaurer de son propre chef des mesures facilitant la conciliation travail-famille pour ses employés, tels le télétravail, l’accès à la semaine de quatre jours ou les échanges d’heures entre collègues. Mais cela reste à sa discrétion...

 

 

Commentaires
Partage X
Vie de famille

Conciliation travail-famille: Quels sont nos droits?

Se connecter

S'inscrire