Vie de famille

Au centre sportif avec bébé

Au centre sportif avec bébé

� istockphoto.com Photographe : � istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vie de famille

Au centre sportif avec bébé

Aller au centre sportif avec bébé est désormais possible. Des réseaux d’activités physiques destinés aux bambins font leur apparition partout au Québec. Certains centres sportifs proposent même des programmes pour les tout-petits.

« Les enfants devraient faire de l’activité physique dès qu’ils commencent à bouger pour les stimuler dans leur développement », soutien Marie-Ève Mathieu, professeure adjointe en kinésiologie à l’Université de Montréal et chercheure au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine. Par activité physique, on suggère une dépense d’énergie et non un effort soutenu.

Dès qu’un poupon commence à soulever sa tête, il est prêt à développer certaines habiletés. Il est donc important de favoriser son développement en sollicitant la pratique de mouvements appropriés, selon son stade de développement. L’essentiel, c’est que bébé soit stimulé et invité à se développer à son rythme.

Des activités pour les 1 à 4 ans

Le tour du monde de Karibou, offert dans plusieurs centres partout au Québec, propose des activités pour les 1 à 4 ans, répartis selon différents groupes d’âge. Développer les habiletés motrices, favoriser l’estime de soi et s’amuser sont les trois objectifs fixés par le programme. « Ce que l’on veut avant tout, c’est initier les enfants aux activités sportives dans une ambiance de jeu », souligne la directrice, Carole Pujol.

Pendant 50 minutes, les bambins accompagnés d’un parent sont amenés à bouger à travers un circuit comprenant différents modules de jeu qui les font sauter, danser, ramper, rouler, courir, lancer ou attraper. À cet âge, les activités doivent être orientées vers le jeu et doivent leur permettre de relever de petits défis et apprivoiser graduellement le monde de l’activité physique, explique Mme Pujol.

Pendant l’activité, on s’assure de respecter le rythme de l’enfant et de lui donner la possibilité de prendre des pauses pour reprendre son souffle. « Les jeunes enfants ne transpirent pas beaucoup et ils ont tendance à surchauffer plus facilement qu’un adulte. Les pauses sont donc essentielles pour qu’ils puissent s’hydrater et même pour prendre une petite collation au besoin », note Marie-Ève Mathieu.

D’autres programmes pour les enfants

Le Petit Gym, une compagnie américaine établie au Québec, est spécialisée dans les activités physiques pour les tout-petits d’à peine 4 mois. L’objectif est toujours le même: développer les habiletés motrices et sociales des enfants tout en s’amusant. Le centre Énergie Cardio de Drummondville propose, quant à lui, le cardio-rigolo, une routine d’une heure qui s’adresse aux jeunes de 4 à 11 ans accompagnés ou non par un parent. La séance s’inspire des cours d’aérobie, mais adapté à l’âge des enfants.

Les bienfaits de l’exercice pour les enfants

En plus des bienfaits physiques, le fait d’initier notre enfant dès le jeune âge à une activité aurait un impact sur le développement des habiletés sociales. Pour certains, par exemple, ce sera la première fois qu’ils auront à suivre les directives d’une autre personne que leur parent. Pour d’autres, ce sera l’apprentissage d’un effort en équipe. Des nouveautés fortes utiles pour la vie en société!

Ces activités encadrées font aussi office de laboratoire pour les parents. On peut y voir son rejeton pratiquer toutes sortes d’activités et cibler ses forces, ses faiblesses et ses intérêts. Ces informations seront profitables pour connaître les activités à privilégier en dehors des ateliers encadrés. Si l’enfant semble agile avec le ballon, on pourra pratiquer une variété d’activités qui impliquent un ballon pour en venir à développer un éventail de compétences. Il faut éviter de le spécialiser trop rapidement, même s’il démontre un intérêt et une aisance dans certains sports.

Des outils pour les éducateurs et les parents

Le manque d’outils et le besoin de bouger des tout-petits a inspiré Créactif Média inc. à créer, en 2008, la trousse gigote, destinée aux enfants de 2 à 6 ans. Offertes aux éducatrices en garderie, enseignants en préscolaire et même aux parents, la trousse propose des jeux actifs, des exercices, des mouvements qui ont pour buts de faire bouger les jeunes. L’organisme Kino-Québec offre aussi les documents JEEP 0-2 (0 à 2 ans) et JEEP 2-5 (2 à 5 ans), des documents proposant jeux et exercices à faire en famille.

Aucune étude ne fait de lien entre le développement de l’enfant et l’activité physique. Ce que l’on sait par contre c’est que l’activité physique fait du bien au corps et à l’esprit, qu’on soit petit ou grand!

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Au centre sportif avec bébé

Se connecter

S'inscrire