Vie de famille

Ados : plus de sucre et de télé l'été?

Ados : plus de sucre et de télé l'été?

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Vie de famille

Ados : plus de sucre et de télé l'été?

L’été venu, il n’y a pas que les devoirs et les leçons de jetés aux oubliettes... Les saines habitudes aussi.

Selon une étude de la Mailman School of Public Health de l'Université de Columbia, les semaines passées loin des bancs d'école sont marquées par une hausse des comportements liés à l'obésité chez les élèves du primaire et du secondaire: plus de sucre, davantage de télévision et moins de légumes.

En analysant les données recueillies de 2003 à 2008 auprès de 6 453 enfants et adolescents, les chercheurs ont relevé qu'en été, le temps passé devant le petit écran croît en moyenne de 20 minutes par jour alors que la consommation quotidienne de boissons sucrées augmente environ de 3 onces. Or, le temps consacré à l'activité physique demeure pratiquement inchangé, soit une hausse moyenne de 5 petites minutes par jour.

Selon les chercheurs, ces résultats mettent en lumière l'importance du rôle de l'école quant à la promotion de saines habitudes de vie. Cela dit, il existe divers moyens d'inciter nos enfants à conserver de bonnes habitudes l'été venu. Voici quelques conseils pour...

Les encourager à bouger:

  • On les fait participer aux tâches ménagères: Transporter les sacs d'épicerie, promener le chien, tondre la pelouse, essuyer la vaisselle en dansant, etc.
  • On limite le temps d'écran à un maximum de deux heures par jour et on les envoie à l'extérieur. Cela augmentera leurs chances de bouger.
  • Nos marmots fréquentent la garderie ou le camp de jour cet été? Si possible, on fait le trajet en marchant.
  • On donne l'exemple en adoptant un mode de vie actif et en jouant avec eux. Marelle, ballon, vélo, natation, corde à danser, soccer, il n'y a pas d'âge pour s'amuser.

À lire aussi : Ados : 5 trucs pour bien manger l'été

Les aider à mieux manger:

  • On remplace les friandises glacées et la crème glacée du commerce par des sucettes glacées maison faites à base de jus de fruits non sucré, de fruits et de yogourt.
  • On les incite à participer à l'entretien du jardin et aux récoltes. Sinon, on rend visite à un producteur local pour faire de l'autocueillette. Rien ne bat le goût d'un fruit ou d'un légume qu'on a cueilli soi-même!
  • Les fruits et les légumes ont davantage la cote lorsque servis avec de la trempette maison. On mise sur le yogourt, l'humus et le fromage frais.
  • Pour les plus jeunes, on joint l'utile à l'agréable en présentant les fruits et les légumes de façons amusantes: brochettes, animaux, etc.

À lire aussi: Faire bouger nos filles: 5 conseils de pro

Et si l'étude rapporte que les adolescents bougent davantage que leurs cadets durant les vacances estivales, leur niveau d'activité physique ne respecte pas davantage les 60 minutes minimum quotidiennes recommandées par le gouvernement américain.

Par ailleurs, il semble que le revenu familial ait une incidence sur le temps consacré aux activités physiques d'intensité moyenne à élevée (danse, course à pied, volleyball, hockey, etc.) En effet, alors que les adolescents - filles et garçons - issus de familles plus aisées s'adonnent davantage à des activités physique durant l'été, les jeunes filles issues de familles moins nanties font moins d'exercice durant la belle saison.

Sources: Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec, Société canadienne de pédiatrie, Encyclopédie sur le développement des jeunes enfants, Cubes énergie.

Pour des idées supplémentaires:
Le festin enchanté de Cru-Cru, Ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec

Cubes énergie, Le grand défi Pierre Lavoie

WIXXMAG: Magazine d'idées pour faire bouger vos préados

Zone famille, Défi santé 5/30 Équilibre

  

Commentaires

Partage X
Vie de famille

Ados : plus de sucre et de télé l'été?

Se connecter

S'inscrire