Vie de famille

9 trucs pour bien manger sans se ruiner

9 trucs pour bien manger sans se ruiner

9 trucs pour bien manger sans se ruiner Photographe : iStock Auteur : Coup de pouce

Vie de famille

9 trucs pour bien manger sans se ruiner

Le prix des aliments augmente bon an, mal an. Pourtant, si on revoit notre façon de manger et d’acheter, toute la famille aura un festin dans son assiette et en redemandera! Voici nos astuces.

À l'épicerie

Surveiller les spéciaux. On garde l'œil ouvert pour faire provision de coupes moins abordables de viandes et volailles, de poissons, de fromages, de condiments et de produits non périssables. Toutefois, on fait attention aux faux spéciaux: s'il faut acheter deux fois plus d'un produit qu'on ne cuisinera pas pour obtenir le rabais, ce n'est pas avantageux.

Acheter en grande quantité. Certains aliments valent le détour vers les magasins à grande surface qui vendent en gros formats: les noix, les huiles, certains grains (le quinoa, par exemple), les fromages (surtout le parmesan), les boîtes de conserve, etc. Le truc: comparer les prix par 100 g ou à l'unité (généralement indiqués sous le prix, sur les tablettes) pour savoir si c'est une aubaine ou pas.

Privilégier les fruits et légumes de saison. En plus d'acheter local, on les mange à leur meilleur et on paie moins cher. On adapte donc nos menus selon les variétés disponibles et on se procure de plus grandes quantités de nos fruits et légumes préférés: on pourra les congeler pour en profiter toute l'année.

 

À la maison

Préparer nos menus de la semaine. On dresse une liste d'épicerie (selon les spéciaux) et on s'y tient! Ce sont les achats compulsifs qui font grimper la note. En plus d'économiser des sous, une bonne préparation nous fait gagner du temps précieux chaque soir pour cuisiner les repas.

Remplir notre garde-manger et notre congélo. Pâtes, légumineuses, lentilles, riz, nouilles asiatiques, tomates en conserve, poissons et légumes surgelés constituent une belle base pour préparer un excellent repas! Lorsqu'ils sont en spécial, on fait le plein pour en avoir toujours sous la main.

Miser sur la saveur. On s'équipe de bons produits qui apportent beaucoup de saveur: épices, fines herbes, pesto, sauces épicées, moutardes, vinaigres, etc. Ici, on peut miser sur la qualité et payer plus cher, car la plupart se conservent très longtemps.

Cuisiner. Souvent, les coupes de viande moins coûteuses demandent une certaine préparation et une cuisson plus longue. Qu'à cela ne tienne, on met notre tablier et on allume four et mijoteuse pour mitonner de bons plats pendant le week-end et faire des réserves. Aussi: si les ingrédients prêts à utiliser nous font gagner du temps, ils sont plus coûteux (fromage râpé, légumes précoupés, certaines coupes de viande ou volailles, viandes marinées, chapelure, croûtons, etc.); il est souvent très facile de les préparer nous-même.

Éviter le gaspillage. On est souvent porté à jeter nos restes d'aliments quand vient le temps de refaire l'épicerie. Pourtant, il y a moyen d'utiliser plusieurs de ces ingrédients (légumes flétris, pain sec, reste de poulet, etc.) pour en faire de bons repas. À l'épicerie, on vérifie les dates de péremption, surtout si on achète en grande quantité; cela aide à limiter les pertes.

Manger végé. On remplace la viande par des protéines végétales. Non seulement elles sont moins chères, mais elles offrent aussi des bénéfices côté santé. Moins de gras, plus de fibres, comme c'est le cas pour les légumineuses (haricots rouges, lentilles, pois chiches). Le tofu est également un excellent substitut, faible en gras et en cholestérol, à une fraction du coût de la viande. Enfin, on peut cuisiner avec des œufs, un aliment nourrissant et économique: en omelette, au four, au miroir, sautés avec des légumes, cuits durs dans une salade, etc.

Commentaires

Partage X
Vie de famille

9 trucs pour bien manger sans se ruiner

Se connecter

S'inscrire