Vie de famille

5 trucs pour booster la fertilité masculine

5 trucs pour booster la fertilité masculine

Vie de famille

5 trucs pour booster la fertilité masculine

La potion magique qui assurera la fertilité de votre conjoint n’existe pas. Mais avec de bonnes habitudes de vie, on peut mettre toutes les chances de son côté.

Environ 10 à 15% des couples sont infertiles et, dans près de 50% des cas, la cause est masculine. L'infertilité des hommes peut être liée à une obstruction des voies génitales qui empêche les spermatozoïdes d'atteindre la femme. Mais elle est aussi souvent liée à une mauvaise production des spermatozoïdes.

Bonne nouvelle: en modifiant quelques habitudes, votre conjoint peut améliorer la quantité et la qualité de ses spermatozoïdes. Deux spécialistes offrent leurs meilleurs conseils: le Dr Serge Carrier, urologue au Centre de reproduction Mc Gill, et R.-Marc Pelletier, professeur à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal et spécialiste de la spermatogénèse.

1. Éviter la chaleur près des testicules. «La spermatogénèse - la naissance des spermatozoïdes - arrive à terme à une température de 35° Celsius. Cela se fait dans les testicules qui sont justement situés à l'extérieur du corps pour offrir un milieu adéquatement tempéré», indique R.-Marc Pelletier. Garder les testicules au chaud nuit à la production des spermatozoïdes. C'est pourquoi le professeur suggère de ne pas prendre de bains chauds tous les jours, d'éviter de travailler de longues heures avec un ordinateur portable sur les cuisses et de ne pas porter des sous-vêtements trop serrés.

2. Avoir une alimentation équilibrée. Une bonne alimentation garde en santé et permet à tous les systèmes de bien fonctionner, dont le système reproducteur. «En contrepartie, une mauvaise alimentation peut amener des carences en vitamines, ce qui nuit à la fertilité, signale Dr Serge Carrier. On recommande souvent aux hommes qui viennent nous voir en clinique de fertilité de prendre des multivitamines notamment pour s'assurer qu'ils ont suffisamment de vitamines A, C et E, bénéfiques pour la fertilité. Les acides gras oméga-3 et les antioxydants peuvent aussi avoir un effet positif sur la qualité et la quantité des spermatozoïdes.»

 

 

3. Maintenir un poids santé. L'embonpoint et l'obésité affectent la sécrétion de la testostérone, dit le Dr Carrier, une hormone qui agit sur la fabrication et la mobilité des spermatozoïdes. Des chercheurs européens ont d'ailleurs démontré en 2011 que la concentration en spermatozoïdes baisse de 10% chez les hommes en surpoids par rapport à ceux de poids normal et de 20% chez les obèses.

4. Réduire le stress. Trouver des moyens de diminuer le stress et de mieux le gérer contribue à améliorer la fertilité. À chacun sa méthode: on peut faire plus d'exercice ou apprendre des techniques de relaxation ou de méditation. Une chose est certaine, le stress réduit les chances de concevoir. Cela affecte la fonction érectile et la fertilité des hommes. «Placé en constant état d'alerte, le corps dépense beaucoup d'énergie. Il assure les fonctions essentielles, mais n'est plus très disponible pour la spermatogénèse», résume M. Pelletier.

5. Limiter son exposition aux pesticides. «Ces poisons ciblent la fertilité des insectes et on s'aperçoit qu'ils touchent aussi la fertilité masculine», note le professeur Pelletier. «J'avais un patient agriculteur dont les spermogrammes étaient toujours mieux à la fin de l'hiver qu'en septembre, après une saison dans les champs, ajoute Dr Carrier. Les pesticides affectent la production de spermatozoïdes.» L'alimentation biologique constitue donc une excellente idée pour booster sa fertilité.

D'autres conseils

  • N'attendez pas trop: la fertilité de l'homme, comme celle de la femme, baisse à partir de 35 ans.
  • Cessez de fumer, car le tabac nuit à la qualité et à la vitalité des spermatozoïdes.
  • Consultez après un an d'essai infructueux, ou après 6 mois si vous avez 35 ans et plus.
Commentaires
Partage X
Vie de famille

5 trucs pour booster la fertilité masculine

Se connecter

S'inscrire