1. Dans le doute, ne vous abstenez pas. Vérifiez!

2. Prenez le temps d'écouter les plaintes de votre enfant, de parler franchement de ses succès et de ses difficultés.

3. Soyez vigilants! Certains signes peuvent révéler des problèmes d'intimidation.

4. Observez si votre enfant:

  • invente des prétextes pour s'absenter de l'école;
  • perd de l'argent ou des effets personnels;
  • dit souffrir de malaises, de maux de tête, de nausées;
  • a une diminution dans son rendement scolaire;
  • cherche à s'isoler;
  • est souvent triste et songeur;
  • a des problèmes de sommeil, d'appétit;
  • a peu ou pas d'amis;
  • évite de répondre aux questions.

 

5. Assurez-vous de recueillir le plus d'informations possible avant de sauter aux conclusions.

6. Dites à votre enfant qu'il a pris la bonne décision en vous racontant ce qu'il vit à l'école.

7. Soyez compréhensifs.

8. Collaborez avec lui et l'école afin de faire cesser l'intimidation qu'il subit.

9. Évitez de surprotéger votre enfant. Donnez-lui des stratégies, par exemple:

  • ne pas rester sur la scène d'intimidation;
  • éviter de rendre les coups ou d'essayer de se venger;
  • expliquer ce qui s'est passé à un adulte de l'école en qui il a confiance;
  • en parler avec ses parents ou avec des amis pour ne pas rester seul.