Une fois par semaine, on donne le choix du menu à chaque enfant de la famille et on les implique dans la préparation du repas. Ils adoreront être responsables de la famille!

 

Encourager un jeune chef


1. On l'engage!
Voici une règle plutôt simple. Il doit y avoir des représentants de chacun des quatre groupes alimentaires: fruits et légumes, viandes et substituts et produits céréaliers à grains entiers. Si au souper on boit habituellement du lait, pas de souci pour les produits laitiers.

 

On sera agréablement surpris par les talents culinaires de notre enfant. Selon l'âge auquel on commence à lui laisser de la latitude dans la cuisine, il saura adapter «ses recettes» à ses connaissances. Ainsi pour débuter, son premier souper pourrait se composer de craquelins (de grains entiers), de fromage en grains, de cretons et de tranches de concombres, mais le tout présenté artistiquement sous forme de bouchées! Et la première règle serait respectée, soit la présence des quatre groupes d'aliments...

 

Puis, éventuellement, il pourrait être en mesure de faire cuire un œuf, de préparer un sandwich grillé au fromage ou encore, de préparer des crêpes de A à Z: faire le mélange de farine, graines de lin comprises, y casser les œufs, ajouter le lait et les cuire sans les brûler, sans se brûler!

 

2. On lui facilite la tâche
Des fruits et des légumes surgelés, de la laitue déjà lavée, des mélanges de salade prête à manger, des carottes en juliennes ou des poireaux déjà lavés et coupés l'aideront à les inclure dans son menu: pas besoin de les nettoyer, ni de les couper. Des légumineuses en conserve ou des tortellinis surgelés lui donneront aussi de l'inspiration.