Loisirs et jeux

La saga du costume d'Halloween

Billet de blogue par
La saga du costume d'Halloween

  Photographe : Coup de Pouce

Loisirs et jeux

La saga du costume d'Halloween

Billet de blogue par

Pour que l’Halloween soit une expérience psychologiquement positive pour mes enfants, j’ai compris quelques règles implicites qui font toute la différence. Voici donc cinq mythes à déboulonner concernant le fameux costume d’Halloween!

Le costume personnalisé. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le costume d’Halloween de notre enfant NE DOIT PAS ÊTRE ORIGINAL! Si notre enfant accepte de se déguiser en douche, en biscuit ou en crayon, c’est qu’il a soit un caractère fort, très peu d’amis ou qu’il a peur de nous déplaire. Selon l’âge, on opte donc pour une princesse, un super héros, un pirate ou une sorcière.

Le costume chaud. Le costume qui sera assez chaud pour que notre enfant puisse passer l’Halloween N’EXISTE PAS! L’Halloween se vit en deux temps : la fête à l’école ou à la garderie où le costume est léger, et la collecte de bonbons, où le costume est léger… mais porté sous le manteau! On ne voit plus le costume? Aucune importance. Tous les enfants, ou presque, portent leur costume sous leur manteau.

Le costume fait par maman. À moins d’être une fée couturière ou une bricoleuse exceptionnelle, notre enfant NE VEUT PAS qu’on fabrique son déguisement. Pour l’insécuriser, rien de mieux que de lui dire « maman va faire ton costume ». Inutile cependant de payer le gros prix. Les friperies et les petites annonces sont parfaites pour dénicher la perle rare à peu de frais. Personnellement, j’aime bien échanger des déguisements avec d’autres mamans.

Le costume de qualité. Le déguisement de qualité est INTROUVABLE ou presque. De toute façon, notre enfant ne veut pas porter le même costume deux années consécutives. Son statut social en serait trop affecté! Alors, nul besoin de le prendre une taille plus grande pour qu’il fasse l’an prochain.

Le costume accessoirisé. La couronne de princesse, la baguette magique, le sabre laser et l’épée SONT REFUSÉS à la garderie et à l’école et prennent très rarement la route de la collecte de bonbons. Les accessoires ne servent finalement qu’à jouer à la maison. Le déguisement d’Halloween ne doit donc pas être perçu comme le costume d’un jour, mais plutôt comme un excellent jeu de rôle avec lequel notre enfant imaginera des histoires fantastiques tout au long de l’année. Avez-vous d'autres trucs à nous partager?

Commentaires

Partage X
Loisirs et jeux

La saga du costume d'Halloween

Se connecter

S'inscrire