Loisirs et jeux

Camp d'été: 5 questions pour guider notre choix

Camp d'été: 5 questions pour guider notre choix

istockphoto.com Photographe : istockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et jeux

Camp d'été: 5 questions pour guider notre choix

L’hiver à peine entamé, voilà déjà venu le temps de planifier l’été de votre marmaille. Dès février, plusieurs camps d’été amorceront leur période d’inscription. Voici cinq questions à se poser avant d’inscrire notre enfant.

Mon enfant est-il trop jeune pour aller dans un camp de vacances?

À partir de neuf ans, la plupart des enfants sont prêts à fréquenter un camp de vacances. À cet âge, ils ont souvent déjà eu l'occasion d'aller coucher chez un ami et ont développé le sentiment de sécurité nécessaire pour vivre un séjour en camp. Ceci dit, un enfant dont le frère, la sœur ou les cousins fréquentent déjà un camp d'été est souvent prêt à tenter l'expérience dès six ou sept ans.

Est-il prêt à vivre un séjour loin de la maison?

Si notre enfant n'a jamais dormi ailleurs, qu'il a fait de l'anxiété de séparation en bas âge ou qu'il a récemment vécu un stress important (séparation des parents, perte d'un proche, accident, etc.), il est possible qu'il soit plus difficile pour lui de passer plusieurs jours loin de la maison. Si notre enfant est anxieux mais que nous le sentons quand même prêt à aller en camp, on peut toujours demander qu'il soit jumelé à un moniteur qui saura faire preuve d'empathie et d'écoute à son égard. Le cas échéant, on peut aussi demander qu'il soit dans le même groupe qu'un de ses amis.

Notre enfant a-t-il envie d'aller dans un camp d'été?

Il est préférable de ne pas imposer un séjour en camp à notre enfant. On en parle d'abord avec lui afin de connaître son intérêt et les raisons pour lesquelles il aimerait vivre l'expérience. En s'y prenant à l'avance, on lui laisse ainsi le temps d'y réfléchir et de poser toutes ses questions. S'il s'agit d'une première expérience, on peut également lui proposer un camp qui offre de courts séjours de deux ou trois nuitées. Notre enfant demeure réticent? Il est peut-être préférable de remettre le projet à l'été suivant.

À LIRE AUSSI: Choisir le bon camp de vacances

Comment s'assurer de choisir un camp qui lui plaira?

Le choix d'une colonie de vacances doit tenir compte des intérêts et de la personnalité de notre enfant. Il existe de nombreux camps spécialisés qui permettent à leurs campeurs de se concentrer sur des activités spécifiques: sports, musique, équitation, immersion linguistique, etc. Ainsi, si notre enfant est artiste dans l'âme, il y a de fortes chances qu'un camp axé sur les sports nautiques l'ennuie. En revanche, si notre enfant s'intéresse à tout, il est préférable de choisir un camp généraliste, qui offre une panoplie d'activités. Dans le doute, on peut toujours visiter le site de l'Association des camps du Québec, dont le questionnaire Quel campeur es-tu? aide notre enfant à identifier son profil de campeur et à connaître les camps susceptibles de répondre à ses attentes.

Comment faire le bon choix?

Bien que les sites internet de camps abondent d'informations et de photos, rien ne vaut une visite en personne. Nombre de camps offrent d'ailleurs des journées portes ouvertes. Une belle occasion de voir les lieux et de discuter avec les coordonnateurs du camp. On en profite pour s'informer sur la formation des moniteurs, le déroulement d'une journée type, les règles de sécurité, le menu, etc. Il est également conseillé d'échanger avec des parents de notre entourage afin de savoir s'ils ont des camps d'été à recommander... ou à proscrire!

Merci à Claudia Écrement, psychologue jeunesse et copropriétaire de la Clinique de psychologie Saint-Lambert.

Pour en savoir plus:

Association des camps du Québec

Camps d'été: Choisir le plus approprié pour votre enfant (About kids health)

 

Commentaires

Partage X
Loisirs et jeux

Camp d'été: 5 questions pour guider notre choix

Se connecter

S'inscrire