Loisirs et jeux

5 traditions de Pâques à revivre avec ses enfants

Billet de blogue par
5 traditions de Pâques à revivre avec ses enfants

   Photographe : iStock

Loisirs et jeux

5 traditions de Pâques à revivre avec ses enfants

Billet de blogue par

Dans mes boîtes,  j'ai de magnifiques photos des Pâques de mon enfance. Parmi mes préférées, celle de moi avec mes cousines, ma mère, mes tantes, ma grand-mère, toutes vêtues de nos nouvelles robes de Pâques et nos chapeaux blancs. 

 Je me souviens de cette journée-là: le parfum des fleurs printanières, le goût du chocolat et du jambon glacé, les nouveaux souliers qui me faisaient un peu mal aux pieds, la chaleur du soleil timide du printemps sur ma peau... et j'ai envie de donner des bons souvenirs comme ça à mes garçons.

Je vous propose donc 5 traditions que je souhaite faire revivre chez nous:

1. Acheter un lys de Pâques.  Rien ne me ramène aussi vite que le parfum si particulier du lys blanc. Depuis quelques années, quand il est fané, je le transporte dans le jardin. Normalement, il fleurit l'année suivante. Beau cadeau.

2. Décorer des cocos. Oui, il existe pleins de nouveaux gadgets ou de techniques compliquées pour faire des oeufs spectaculaires. Avec ma grand-maman, qui a connu l'austérité de la guerre, on utilisait les bonnes vieilles méthodes: du curcuma pour faire des oeufs jaunes, du jus de betteraves pour le rouge, etc. Ensuite, on complétait au pinceau pour faire plus élaboré. Ce n'était pas digne d'un magazine, mais on était tellement fières de nos oeufs! Bref, tout ça pour dire que même si on n'est pas bricoleuse, on ne s'empêche pas d'en faire. Et on ne s'en fait pas trop pour le résultat.

3. Aller à la chasse de notre gros moulage en chocolat. Rien d'aussi excitant que de chercher "son" chocolat dans la maison et découvrir quel animal -- lapin, poule, canard, poussin ou autre -- on a reçu cette année. S'asseoir aussitôt et avoir un débat avec soi-même: Commencer par les oreilles ou commencer par les pattes? Une fois le choix fait, en manger la moitié. Avoir un peu (beaucoup?) mal au coeur.

4. Porter sa nouvelle robe de Pâques. Et -- si on est coquette -- son nouveau chapeau. Petites, ma mère nous offrait une nouvelle robe pour Pâques. Le plaisir d'étrenner la nouvelle parure et de la faire virevolter! Avec mes garçons, c'est plutôt une nouvelle chemise. Exceptionnellement, je prends même la peine de la repasser!

5. Avoir de la visite. La tradition de recevoir pour Pâques se perd  et c'est bien dommage. Une belle table printanière, ça donne du pep, surtout quand on y met des fleurs colorées comme des tulipes ou des jonquilles. Et notre belle vaisselle si on en a. Pourquoi pas aussi cuisiner les recettes de nos mères ou nos grand-mères?

Joyeuse Pâques à vous tous!

 

Commentaires

Partage X
Loisirs et jeux

5 traditions de Pâques à revivre avec ses enfants

Se connecter

S'inscrire