Loisirs et jeux

5 raisons d'essayer le yoga postnatal

5 raisons d'essayer le yoga postnatal

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Loisirs et jeux

5 raisons d'essayer le yoga postnatal

Les cours de yoga postnatal s'adressent à la nouvelle maman et à son bébé (à partir d'environ un mois jusqu'à ce qu'il rampe). Un cours se déroule généralement en quatre temps: une période d'étirements et de postures pour la mère; une série d'exercices et de massages pour le bébé; des postures en duo; puis un moment de détente. Il n'y a pas de contre-indication, ni pour la mère ni pour l'enfant, mais on conseille à celles qui ont accouché par césarienne d'attendre au moins six semaines avant de s'inscrire. Aucune expérience préalable en yoga n'est requise.

«Il règne une atmosphère très conviviale dans les cours, où les femmes ont une liberté totale pour s'occuper de bébé, lui donner à boire, le consoler ou changer sa couche. Comme la priorité est accordée aux enfants, l'enseignant s'adapte et improvise selon leur humeur et leur collaboration», spécifie Dominique Gagné, enseignante en yoga postnatal au Centre Yoga Sangha à Montréal, qui nous dresse la liste de quelques bienfaits de ce cours pour maman et bébé.

  • Le yoga postnatal accélère le rétablissement post-partum


Grandement éprouvé durant les neuf mois de grossesse et par l'accouchement, le corps de la nouvelle maman a besoin de retrouver force, souplesse et endurance. Respectant la condition physique de la femme qui vient d'accoucher, les cours de yoga postnatal visent justement à rééduquer le corps, à lui faire récupérer ses capacités musculaires et organiques. Une attention toute particulière est portée au renforcement du périnée, au raffermissement des abdominaux profonds et au relâchement des tensions dans le dos, les épaules et à la nuque (dues entre autres au port de bébé et à l'allaitement).

  • Le yoga postnatal diminue le stress et redonne de l'énergie


Les postures effectuées en classe génèrent de l'énergie, procurent une détente émotionnelle et améliorent la qualité du sommeil. Des exercices de respiration aident également à réduire le stress et l'anxiété causés par le nouveau rôle de parent. Tout cela compense le manque de sommeil, contribue au bien-être général, en plus d'être bénéfique pour la concentration et le système immunitaire.

  • Le yoga postnatal stimule bébé


Les exercices de yoga effectués par bébé ont des bienfaits sur son système respiratoire, nerveux et digestif, entre autres. Puis, les différents massages pratiqués par maman le stimulent et le relaxent à la fois. Ces exercices et ces massages peuvent ensuite être enseignés aux autres membres de la famille et être reproduits à la maison lorsque bébé a des inconforts digestifs, par exemple.

  • Le yoga postnatal donne l'occasion d'échanger


Les cours postnataux débutent souvent avec un «tour de tapis», durant lequel les participantes partagent leur expérience de l'accouchement et de la maternité avec les autres. Cela peut devenir une belle occasion d'échanger et de tisser des liens.

  • Le yoga postnatal offre un moment privilégié avec bébé


Les cours permettent à maman et à bébé d'apprendre à se connaître dans une ambiance de détente et de plaisir, et aussi de créer un lien plus fort en partageant un moment privilégié. «Lors des postures à deux et des massages, je vois des échanges très particuliers, de petits moments magiques entre la mère et son enfant», confirme Dominique Gagné.

À lire aussi: Introduction des aliments: fini les purées?

Commentaires

Partage X
Loisirs et jeux

5 raisons d'essayer le yoga postnatal

Se connecter

S'inscrire