Grossesse

Y a-t-il un âge pour un premier enfant?

Y a-t-il un âge pour un premier enfant?

Auteur : Coup de Pouce

Grossesse

Y a-t-il un âge pour un premier enfant?

On a 20, 30 ou 40 ans et on rêve d'avoir un enfant. Mais est-ce le bon moment? Des spécialistes nous répondent.

Un premier enfant à 28 ans versus 23 ans en 1960
Si la vingtaine reste un âge privilégié parce qu'on est plus féconde, bien des raisons nous empêchent de vivre une première grossesse à ce moment: on habite chez nos parents plus longtemps, on fait des études plus longues, on attend la stabilité financière, on cherche le père idéal, on souhaite entamer une carrière, etc.

Dans la trentaine, on a souvent acquis une plus grande maturité. On est prête à placer notre enfant au centre de nos priorités. Mais, là encore : «On n'est jamais prête à 100 %», explique Jocelyne Bounader, psychologue. Par ailleurs, les femmes qui ont un premier enfant à 20 ou à 40 ans demeurent minoritaires. «À 20 ans, on fait souvent un enfant parce qu'on est en quête d'une relation affective durable», observe Francine Descarries, professeure de sociologie à l'UQÀM.





Selon Francine Descarries, malgré la possibilité d'une grossesse à risque et d'une fécondité plus faible, 35 ans demeure un bon âge pour avoir un premier enfant. «En améliorant nos conditions économiques, on améliore nos conditions de maternité. Par contre, on ne fait plus un enfant en toute innocence comme à 20 ans. On pèse le pour et le contre.»

Doit-on attendre que notre carrière ait le vent dans les voiles?
Une majorité de femmes ont leur premier enfant à une période importante de leur vie professionnelle. C'est en effet dans la trentaine que l'on obtient des promotions et dans la quarantaine qu'on accède à des postes de direction. Si on ne veut pas trop ralentir notre carrière, on reprendra le collier après un congé de maternité d'environ 6 mois.

Bien sûr, si notre sécurité d'emploi est assurée, que les promotions s'accordent au compte-gouttes et que notre budget familial nous le permet, un long congé de maternité ne freinera en rien notre évolution professionnelle. «Ce sont les femmes occupant des emplois performants (avocate, médecin, cadre, par exemple) qui risquent le plus d'en souffrir», affirme Maria de Koninck, professeure en médecine préventive et sociale à l'Université Laval.

Selon Francine Descarries, on ne doit pas s'empêcher d'avoir un enfant (quand on en a le désir, évidemment) dans le but de favoriser notre plan de carrière. «Après tout, arrêter de travailler pendant deux ou trois ans, ce n'est pas catastrophique. C'est si peu dans une vie!» lance-t-elle.Physiquement, est-ce plus facile à 20 ans qu'à 40 ans?
C'est vrai qu'une maman dans la bonne trentaine met plus de temps à récupérer. Mais si on se nourrit bien, si on est en bonne forme physique et si notre conjoint nous donne un coup de main, on devrait retrouver notre énergie sans peine.

La forme n'est pas le seul facteur: notre perception du rôle de mère aurait aussi un effet sur notre capacité de récupérer. «Les mères de 35 ans et plus sont exigeantes envers elles-mêmes, explique la Dre Francoeur, obstétricienne-gynécologue à l'hôpital Sainte-Justine. Elles se donnent beaucoup de mal pour être des mères parfaites: elles lisent tout, interviennent dès que l'enfant pleure, etc. C'est normal qu'elles se sentent fatiguées.»

Pour celles qui ont un premier enfant après 35 ans, le risque est légèrement plus élevé de faire une fausse couche, de donner naissance à un enfant handicapé et de faire un diabète de grossesse ou de l'hypertension. Mais, en règle générale, la grossesse se déroule bien à cet âge.

Commentaires

Partage X
Grossesse

Y a-t-il un âge pour un premier enfant?

Se connecter

S'inscrire