Grossesse

Un plan de naissance, ça sert à quoi?

Un plan de naissance, ça sert à quoi?

Auteur : Coup de Pouce

Grossesse

Un plan de naissance, ça sert à quoi?

Un plan de naissance peut être très pratique pendant l’accouchement, mais plusieurs futurs parents ne connaissent pas son utilité. Lumière sur le sujet.

En vue de la naissance de son deuxième enfant, Anne a préparé un plan de naissance. «Puisque je m'apprêtais à donner la vie dans un hôpital universitaire, assistée d'un médecin de garde que je risquais de ne pas connaître, je trouvais important que les professionnels de la santé connaissent mes besoins, explique-t-elle. Je ne voulais pas d'un soluté pendant le travail, je désirais faire des exercices sur le ballon et je souhaitais éviter l'anesthésie péridurale. Je n'avais pas apprécié ma première expérience d'accouchement, trop médicalisée. Lors de mon deuxième accouchement, mon conjoint et moi n'avons pas eu besoin de faire mention de nos désirs.

L'accompagnante et le plan de naissance ont fait ce travail à notre place. Nous nous sommes plutôt concentrés sur les contractions, sans stress ni distraction. J'ai finalement accouché naturellement.»

Un outil de communication qui met l'accent sur nos besoins
Peu importe que l'on désire ou non un accouchement avec l'anesthésie péridurale,, que l'on veuille ou non faire couper tardivement le cordon ombilical de notre bébé, le plan de naissance sert à faire connaître nos préférences lors de la naissance de notre enfant. Même si cet outil demeure encore peu connu (plus ou moins 10% des parents en utilisent un), un nombre grandissant de médecins prônent son utilisation. C'est le cas du Dre Julie Choquet, omnipraticienne à l'hôpital LaSalle. «Avec un plan de naissance, nous sommes en mesure de mieux connaître les parents qui se trouvent devant nous lors des accouchements. D'une patiente à l'autre, les besoins changent.»

 

Bien entendu, un plan de naissance est moins nécessaire si notre médecin traitant assure sa présence à l'accouchement et si le protocole de l'hôpital choisi correspond exactement à nos valeurs.

À noter: celui-ci diffère d'un établissement à l'autre. Il est donc important de s'en informer. On doit aussi s'assurer de connaître les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière d'accouchement.

Ainsi, notre conjoint et nous serons suffisamment informés pour faire des choix et ouvrir le dialogue avec les membres du corps hospitalier. «Si en cours de route, les parents constatent que le protocole de leur hôpital ne correspond pas à leurs aspirations, ils peuvent tenter de trouver un autre médecin et un autre établissement, indique Sylvie Thibault, accompagnante à la naissance et présidente du centre de maternité Mère et Monde. Cela leur permet de mettre toutes les chances de leur côté pour mieux vivre le jour J.»

Pour que le personnel hospitalier puisse lire efficacement notre plan de naissance, on utilise un style d'écriture concis et on indique des points à suivre. On évite d'utiliser des termes trop directifs comme «Je veux absolument».

 

Voici quelques points pour nous aider à formuler un plan:

Notre présentation
- Notre nom, celui de notre conjoint ainsi que celui des autres personnes présentes (accompagnante, mère ou amie), s'il y a lieu.
- L'ambiance désirée dans la salle d'accouchement (lumière, musique, etc).

Pendant le travail
- Le soluté: oui ou non?
- La manière d'accélérer le travail: par la marche? L'injection d'ocytocine synthétique? La rupture des membranes?
- Les techniques à privilégier pour soulager la douleur: respiration, bain, ballon ou autre?
- L'anesthésie péridurale? Si oui, à quel moment?

La naissance
- Les positions pour la poussée.
- Limiter ou pas épisiotomie, ventouse et forceps?
- Qui coupera le cordon? À quel moment?

Les soins au bébé
- Soins de routine ou pas (ex.: injection de vitamine K)? À quel moment?
- Allaitement à la demande? Préparation lactée ou non?

Les imprévus
- Césarienne, bébé né avant terme ou bébé mort-né: les demandes spéciales.

Important: une fois que notre plan de naissance est écrit, on le soumet à notre médecin traitant afin qu'il l'approuve et le signe.

Un document qui demeure flexible

Il est faux de croire que le simple fait de faire un plan de naissance permettra de contrôler votre accouchement de A à Z. «Bien que la plupart des naissances se déroulent sans complications majeures, il faut savoir qu'un accouchement peut être constitué d'une suite d'événements imprévisibles», dit Sylvie Thibault. Il vaut donc mieux ne pas avoir trop d'attentes.

Pour en savoir plus
- Les droits des femmes enceintes, par l'Association de la santé publique du Québec
- Qu'est-ce qu'un plan de naissance, par la Fédération canadienne pour la santé sexuelle
- Exemple d'un plan de naissance

Commentaires

Partage X
Grossesse

Un plan de naissance, ça sert à quoi?

Se connecter

S'inscrire