Grossesse

Mon plus beau cadeau de la St-Valentin

Mon plus beau cadeau de la St-Valentin

Mon plus beau cadeau de la St-Valentin

Auteur : Andrée-Anne Guénette

Grossesse

Mon plus beau cadeau de la St-Valentin

Début février. Nous étions dans le dernier droit d'une rénovation complète de notre cuisine. Pendant un temps, pas d'armoires, pas d'évier, pas de plans de travail. Un défi en soi, et vous savez, si vous avez déjà vécu une grosse réno, que ce n'est pas de tout repos.

On a de l'aide professionnelle, bien sûr, car je manie drôlement mieux le crayon que le marteau. Mais on fait tout ce qu'on peut faire nous-même pour garder ça dans un budget raisonnable. Chose rendue plus ardue par le fait que nous avons un tout joyeux garçon de 2 ans à la maison qui voudrait donc aider lui aussi. Et autre petit détail, assez important: je suis grosse. Baleinesque. 38 semaines de grossesse bien comptées, un nerf sciatique qui me fait souffrir et de l'insomnie qui rend la phrase bienveillante "Dors avant que le bébé arrive!" irritante au possible.

Plusieurs questionnent l'état de notre santé mentale de se lancer dans des rénos majeures à quelques semaines d'avoir un bébé. Facile, que je réponds: c'est pas mal plus facile de le faire avant que bébé arrive qu'après, avec un nouveau-né! Bref. Nous revoici au 11 février. Ce jour-là, j'achetais les derniers accessoires pour la cuisine, je montais la bibliothèque qui allait accueillir mes livres de recettes. Et je priais silencieusement que bébé ne tarde pas trop.

Quatre jours plus tard, j'avais un rendez-vous pour obtenir une date de césarienne si Petit Homme tardait trop. Parce que son frère était né par césarienne au bout d'une petite éternité de travail, il se pouvait bien qu'il doive suivre le même chemin. J'aurais donné n'importe quoi pour accoucher comme toutes mes copines l'avaient fait, dans la relative sérénité d'une chambre "normale" à pouvoir prendre mon bébé dans mes bras dès les premières secondes de vie.

Après souper, je sens les premières contractions. J'ai peur de la douleur que je reconnais tout de suite, mais je suis tellement, tellement contente. J'aurais aimé vous dire que ça a été un accouchement express ou même juste "dans les normes" de 8 à 12 heures. Je ne suis pas une sprinteuse de l'accouchement, c'est le moindre qu'on puisse dire. Mais toujours est-il que le lendemain, moins de 24 heures plus tard, la vie me fait tout un cadeau: Petit Homme repose sur mon coeur quelques secondes seulement après son arrivée dans le monde, un accouchement d'une immense banalité, dans une chambre normale de l'hôpital. Parfait, donc. Essayez donc de faire mieux après avec des fleurs et du chocolat!

Depuis cette Saint-Valentin froide et venteuse où nous avons eu l'immense bonheur et privilège de rentrer à la maison avec notre tout petit trésor en parfaite santé, la fête a changé pour moi. Même si, je vous le dis, c'est moi qui ai l'amoureux le plus romantique, attentif, attendrissant de belles attentions, la St-Valentin est désormais aussi une fête qui souligne l'immense privilège d'avoir pu retomber deux autres fois en amour d'une façon complètement différente et très intense.

Quel bonheur, n'est-ce pas, que la vie nous offre plusieurs façons d'aimer et d'être aimée? Bonne Saint-Valentin à tous! Que l'amour -- peu importe lequel -- vous porte.

N.B. La pudeur m'empêche de partager une photo de mon album personnel, mais puisque tous les nouveaux-nés se ressemblent quand même un peu, ça vous donne une idée.

 

Commentaires

Partage X
Grossesse

Mon plus beau cadeau de la St-Valentin

Se connecter

S'inscrire