Grossesse

Le diabète de grossesse responsable de retards de langage

Le diabète de grossesse responsable de retards de langage

iStockphoto.com Photographe : iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Grossesse

Le diabète de grossesse responsable de retards de langage

Le diabète de grossesse doublerait le risque que l'enfant à naître souffre de retards de langage.

Les enfants nés de mères qui ont souffert de diabète de grossesse courent deux fois plus de risques d'éprouver des problèmes de développement du langage, selon une étude dirigée par la professeure Ginette Dionne, de l'École de psychologie de l'Université Laval et publiée dans le numéro de novembre 2008 (volume 122, numéro 5) de la revue scientifique Pediatrics.

L'étude a été menée auprès de 1835 enfants nés au Québec entre octobre 1997 et juillet 1998, et sur 998 jumeaux nés entre novembre 1995 et juillet 1998. Les mères de 221 de ces enfants ont souffert de diabète de grossesse. Les chercheurs ont comparé le vocabulaire et la grammaire de ces enfants à ceux de 2612 enfants d'un groupe témoin.

Moins bons en vocabulaire et en grammaire

Les résultats indiquent que les enfants nés de mères qui ont souffert de diabète de grossesse obtiennent de moins bons résultats aux tests de vocabulaire et de grammaire que les enfants de mères bien portantes. L'écart persiste jusqu'à l'âge de sept ans. Selon les auteurs, les différences s'expliqueraient par l'exposition du cerveau du foetus à des taux élevés ou fluctuants de glucose, une forme de sucre, pendant la grossesse.

Cette étude est la première à isoler l'effet du diabète gestationnel de celui d'autres facteurs, incluant le statut socioéconomique de la famille, la consommation d'alcool et de tabac ainsi que l'hypertension de la mère pendant la grossesse.

Les chercheurs ont découvert, en étudiant l'échantillon de jumeaux, un facteur génétique qui pourrait protéger certains enfants des effets néfastes du diabète de grossesse. Le niveau de scolarité de la mère semble aussi atténuer l'impact du diabète de grossesse sur le développement du langage. «Cette protection pourrait provenir de l'environnement plus stimulant dans lequel évoluent les enfants de mères plus scolarisées, mais il pourrait aussi être attribuable à des gènes qui rendent certains enfants moins vulnérables, avance Ginette Dionne. Des études en cours devraient nous permettre d'apporter une réponse à cette question.»

Entre 2 % et 14 % des enfants sont nés d'une mère qui a souffert de diabète pendant la grossesse. Les facteurs de risques de cette complication durant la grossesse incluent l'âge de la mère et son indice de masse corporelle.

Commentaires

Partage X
Grossesse

Le diabète de grossesse responsable de retards de langage

Se connecter

S'inscrire