Grossesse

La chiropratique diminue la douleur de l'accouchement

La chiropratique diminue la douleur de l'accouchement

iStockphoto.com Photographe : iStockphoto.com Auteur : Coup de Pouce

Grossesse

La chiropratique diminue la douleur de l'accouchement

Peu de gens connaissent les avantages de la chiropratique chez la femme enceinte et pourtant les recherches ont démontré que ces traitements diminuent le temps de travail et les risques de complication lors de l’accouchement.

Le rôle primordial du chiropraticien auprès de la femme enceinte est de s'assurer que l'équilibre de son bassin soit optimal. Au moment de la grossesse, le bassin est mis à rude épreuve en raison d'une importante prise de poids.

L'utérus est suspendu au niveau du bassin par des ligaments. Des os du bassin mal positionnés ou une torsion au niveau du bassin peuvent entraîner une torsion au niveau de l'utérus puisque ce dernier est lié au bassin par des ligaments. Cette torsion de l'utérus pourrait compromettre les mouvements du bébé qui aura également de la difficulté à se présenter la tête en bas (position optimale pour l'accouchement). Une torsion au niveau du bassin peut également diminuer l'espace par où le bébé passe lors de l'accouchement et possiblement augmenter le temps de travail.

Le rôle du chiropraticien est d'effectuer des manœuvres douces, adaptées pour la femme enceinte, pour permettre de rétablir l'alignement au niveau du bassin afin que le foetus puisse se développer facilement et que l'accouchement se fasse sans difficulté. Évitant tout mouvement de torsion, il exercera, par exemple, une légère pression, similaire à celle d'un 10 sous, ou des blocs de type « SOT » placés sous le bassin pour 5-10 min pour « défaire le patron de torsion du bassin ». Des tables spéciales ayant des pièces qui s'abaissent pour éviter la pression sur le ventre de la mère et des coussins de maternité sont utilisés pour permettre à la future maman de recevoir ces soins de manière confortable.

Diminue les risques d'interventions

Ces techniques naturelles et non invasives équilibrent le bassin et les ligaments le reliant à l'utérus. Elles aident à diminuer les cas de siège ou à les renverser, réduisant ainsi les risques d'interventions médicales telles que la césarienne, les ventouses, etc. De plus, les soins chiropratiques diminuent le risque de développer des douleurs au dos reliées aux changements posturaux rapides, accélère la récupération post-partum, diminue le risque de dépression et facilite l'allaitement.

Les soins chiropratiques ne sont pas des soins alternatifs aux soins de santé proposés à la femme enceinte, mais bien des soins complémentaires qui facilitent le processus de l'accouchement ainsi que le confort de la femme enceinte tout au long de sa grossesse.

Si vous connaissez une femme enceinte ou si vous êtes vous-même enceinte, consultez votre chiropraticien!

  

Référence:

Clinique Chiropratique du Dre Geneviève Fournier

Commentaires

Partage X
Grossesse

La chiropratique diminue la douleur de l'accouchement

Se connecter

S'inscrire