Grossesse

10 aliments déconseillés pendant la grossesse

10 aliments déconseillés pendant la grossesse

iStock Photographe : iStock Auteur : Coup de Pouce

Grossesse

10 aliments déconseillés pendant la grossesse

Surveiller ce qu’on mange est l’un des sacrifices qu’exige la grossesse. Pour notre propre santé, mais aussi (et surtout) pour celle du fœtus. Petit rappel des aliments qui sont déconseillés.

Lors d'une grossesse, certains aliments qu'on a l'habitude de mettre dans notre assiette représentent tout à coup un danger pour nous et notre bébé. Mais pourquoi? «À cause du risque d'intoxication ou d'empoisonnement alimentaire dû aux bactéries de type salmonelle, Listeria et toxoplasme. Ces micro-organismes peuvent entre autres provoquer une fausse couche en début de grossesse, un accouchement prématuré en fin de grossesse ainsi qu'une infection, une malformation ou un poids insuffisant chez le nouveau-né», explique Nathalie Jobin, directrice de NUTRIUM, le portail de services en nutrition de l'Université de Montréal.

Voici les aliments à surveiller tout particulièrement:

1. Viandes, œufs, poissons et crustacés crus On fait bien cuire les viandes (on oublie donc les tartares, carpaccios, tatakis et saucisses à hot-dog crues) ainsi que les poissons et les fruits de mer (fini les tartares, huîtres, poissons fumés, sashimis et autres sushis aux poissons crus). On évite les vinaigrettes et mayonnaises à base de jaunes d'œufs crus ainsi que les pâtes à biscuits et à gâteau non cuites. Pour prévenir les risques de contamination croisée, on nettoie bien les surfaces de travail et les ustensiles ayant servi à manier la viande crue avant de les réutiliser pour la viande cuite.

2. Produits non pasteurisés On parle ici des produits laitiers (yogourts et fromages au lait cru, comme le brie, le féta, le parmesan, le bleu, le camembert) et des jus de fruits non pasteurisés.

3. Pâtés et charcuteries Les pâtés, rillettes, foie gras et autres viandes à tartiner sont à proscrire (à part celles en conserve, qui ont subi une seconde cuisson détruisant les bactéries) ainsi que les charcuteries qui n'ont pas été séchées, comme la poitrine de dinde, le rosbif, la mortadelle (bologne), le jambon, etc. Salés et séchés, les saucissons de type pepperoni et salami sont sans danger.

4. Pousses et germes crus Ça concerne les diverses pousses et les germes crus, surtout ceux de luzerne et de soya.

5. Aliments en vrac Ils sont déconseillés à cause du risque de contamination croisée. On recommande plutôt les produits préemballés.

À lire aussi: 10 super aliments pour la femme enceinte

6. Poissons prédateurs La consommation de ces poissons à haute teneur en mercure (requin, thon, espadon, maskinongé, brochet, achigan, doré, etc.) doit être limitée à 2 portions ou à 150 g par mois. Quant au thon blanc en conserve, on ne dépasse pas 300 g par semaine.

7. Tisanes La grande majorité des tisanes sont déconseillées, parce qu'on ne connaît pas encore leurs effets sur la femme enceinte. Les seules sans risques sont celles aux fruits, à la mélisse officinale, à la fleur de tilleul et d'églantier ainsi qu'au gingembre. On laisse donc toutes les autres sur les tablettes: menthe, camomille, verveine, ginseng, etc.

8. Caféine La consommation maximale de caféine a été établie à 300 mg par jour, ce qui équivaut à environ 2 tasses de café... sans compter les boissons gazeuses de type cola, le chocolat et le thé, qui en contiennent aussi.

9. Boissons énergisantes Ce n'est pas à cause de leur teneur en caféine (désormais réglementée à 180 mg pour une bouteille de 591 ml), mais pour les produits naturels qu'elles contiennent et dont les effets sur la femme enceinte n'ont pas encore été documentés.

10. Alcool Doit-on le rappeler?

 

Commentaires

Partage X
Grossesse

10 aliments déconseillés pendant la grossesse

Se connecter

S'inscrire