1. Je pars suffisamment tôt pour arriver à temps sans avoir à courrir.

2. Je marche sur le trottoir. S'il n'y en a pas, je marche du côté gauche de la rue, face à la circulation.

3. Je traverse aux intersections. Avant de traverser, je regarde à gauche, à droite, puis encore à gauche.

4. Si je manque l'autobus, je reviens à la maison.

5. Quand l'autobus arrive, je recule de cinq pas et j'attends qu'il se soit immobilisé avant de m'en approcher.

6. En montant dans le bus, je tiens la rampe et j'évite les bousculades.

7. Je me dirige vers une place et je m'assois immédiatement. Je dépose mon sac à dos et ma boîte à lunch sur mes genoux ou je les place sous la banquette: l'allée doit être dégagée. Pendant le trajet, je reste calme et je garde la tête et les bras à l'intérieur de l'autobus.

8. À l'arrivée, je reste assis jusqu'à l'arrêt complet de l'autobus, je fais la file sans pousser les autres et je descends en tenant la rampe.

9. Je m'éloigne rapidement de l'autobus et je reste loin des roues.

10. Si je dois traverser la rue devant l'autobus, je compte dix pas afin de m'éloigner assez pour que le conducteur me voie. Puis, j'établis un contact visuel avec lui avant de traverser. Je ne traverse jamais derrière l'autobus.

11. Si j'échappe un objet sous l'autobus ou près des roues, je le dis au conducteur et j'attends qu'il me donne la permission de le ramasser. Si je ne peux pas lui parler, j'attends que l'autobus soit parti avant de ramasser l'objet.

12. Je rentre directement à la maison sans faire de détours.

Sources: Association du transport écolier du Québec, Conseil canadien de la sécurité, Transports Canada, SAAQ.

 

À LIRE: Mon enfant n'aime pas l'école