Préparer la rencontre avec son prof

Cette rencontre, nous permet de savoir comment notre enfant se comporte en classe, ce qu'il doit travailler, comment on peut l'aider. Mais on n'a que 10 petites minutes! Voici des conseils pour en tirer le maximum.

Dresser une liste de questions. On les écrit par ordre d'importance, car on n'aura peut-être pas le temps de tout couvrir. Mon enfant a-t-il des difficultés à écouter et à suivre? S'intègre-t-il bien avec ses camarades? Avez-vous des inquiétudes particulières? Y a-t-il des notions qui lui posent des difficultés? Aussi, on discute avec notre enfant pour connaître ses préoccupations et les ajouter à notre liste, s'il y a lieu.

Orienter la discussion. Si on a une inquiétude principale, on l'aborde dès le début de la rencontre: «J'aimerais savoir comment progresse mon fils en lecture.»

Faire équipe avec l'enseignante. Si on a un désaccord quelconque, on garde une attitude courtoise et on évite de lui faire des reproches. On exprime notre point de vue en parlant au je et en démontrant de l'ouverture. On se rappelle qu'on partage avec elle le même objectif: faire progresser l'enfant. Dans la même optique, on évite de nier ses difficultés, ses problèmes de comportement, de lui trouver des excuses ou de rejeter la faute sur autrui. Dans l'intérêt de notre enfant, on offre notre collaboration pour trouver des solutions.

Mettre le prof dans la confidence. Séparation, deuil, maladie d'un proche, perte d'emploi... on informe l'enseignante de tout événement susceptible de perturber le rendement scolaire ou le comportement de notre jeune.

Convenir d'un suivi, si nécessaire.
 

Nathalie Vallerand, Coup de pouce, décembre 2010